Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Lavoir de Pont-Saint-Esprit (Gard 30202)

Publié par jipai sur 1 Avril 2016, 16:27pm

Catégories : #La France que j'aime, #Gard, #Fontaine, #Lavoir, #Pont-Saint-Esprit, #Restauration

(2016) Magnifique et immense lavoir de Pont-Saint-Esprit dont la restauration vient juste d'être achevé, un arrêt s'impose pour immortaliser ce monument du temps passé, l'ancêtre de la machine à laver. Cet édifice public, datant de 1832, fut construit selon les plans de l'architecte Pralong dans un style néo-classique. Ses dimensions monumentales permettent à deux ailes d'abriter des bassins de 14 x 4 m, de part et d'autre d'un corps central.

20 kms de chez moi, ce magnifique lavoir récemment restauré à Pont Saint esprit (Gard). Il revient de loin : proche de l’effondrement en 2011, lorsqu’une poutre avait cédé, la lavoir municipal  a bien failli voir son histoire, vieille de plus de 180 ans, s’achever sous la pelle d’un bulldozer.

20 kms de chez moi, ce magnifique lavoir récemment restauré à Pont Saint esprit (Gard). Il revient de loin : proche de l’effondrement en 2011, lorsqu’une poutre avait cédé, la lavoir municipal a bien failli voir son histoire, vieille de plus de 180 ans, s’achever sous la pelle d’un bulldozer.

Les bassins ont été restaurés et remis en eau, avec de l’eau provenant d’une source passant à proximité et le parvis a été entièrement refait et dallé.

Les bassins ont été restaurés et remis en eau, avec de l’eau provenant d’une source passant à proximité et le parvis a été entièrement refait et dallé.

Il faut dire que le lavoir, inscrit en 2005 à l’inventaire des monuments historiques, est un des plus grands — et des plus remarquables — de la région, « le seul classé aux monuments historiques, avec celui de Saint-Victor-la-Coste ». La clef de l'arcade représente un dauphin et de part et d'autre une tête barbue de Neptune encadrée de tridents.

Il faut dire que le lavoir, inscrit en 2005 à l’inventaire des monuments historiques, est un des plus grands — et des plus remarquables — de la région, « le seul classé aux monuments historiques, avec celui de Saint-Victor-la-Coste ». La clef de l'arcade représente un dauphin et de part et d'autre une tête barbue de Neptune encadrée de tridents.

D’importants travaux, pour plus d’un million d’euros, subventionnés par la DRAC, le département, la région, le ministère de l’Intérieur (à titre exceptionnel) et la Fondation du Patrimoine. « Sans ces aides, nous n’aurions pas pu le faire », a reconnu le maire Roger Castillon. Il faut dire que la ville a financé « seulement » un peu plus de 200 000 euros sur ses fonds propres, soit environ 20 % du montant total des travaux.

D’importants travaux, pour plus d’un million d’euros, subventionnés par la DRAC, le département, la région, le ministère de l’Intérieur (à titre exceptionnel) et la Fondation du Patrimoine. « Sans ces aides, nous n’aurions pas pu le faire », a reconnu le maire Roger Castillon. Il faut dire que la ville a financé « seulement » un peu plus de 200 000 euros sur ses fonds propres, soit environ 20 % du montant total des travaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents