Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Pont du Gard à Vers-Pont-Du-Gard (Gard 30210)

Publié par Jipai sur 11 Avril 2016, 17:42pm

Catégories : #Monument, #Ponts, #Rivière, #Gard

(31/07/2014) 70 Kms, bon d'accord ce n'est pas le Sud Drôme, mais franchement qui ne ferait pas l'effort de faire 1h00 de route pour aller voir ce splendide pont de 2000 ans. J'ai la chance d'habiter à une heure de ce pont que je voyais dans mes livres d'histoires quand j'étais gosse à l'école au CP...je parle bien sûr du célèbre Pont du Gard, toujours bien vaillant malgré son grand âge...une gourmandise pour ceux qui, comme moi, aime le patrimoine! L'aqueduc proprement dit est un chef-d'œuvre d'ingénierie, témoignage de l'extraordinaire maîtrise des constructeurs anciens : le dénivelé n'est que de 12 m pour une longueur totale de 50 kilomètres, soit une inclinaison moyenne de 24 cm/km ou encore 0,24 mm/mètre. Ces chiffres éloquents permettent de prendre la mesure de la prouesse technique réalisée par les ingénieurs romains qui ont donc dû faire preuve d'une grande précision pour permettre à l'eau de s'écouler par gravité jusqu'à Nîmes.

Il est magnifique ce pont ,un oeuvre d'art vieille de prés de 2000 ans (1er siécle entre 40 et 50 ans après JC)

Il est magnifique ce pont ,un oeuvre d'art vieille de prés de 2000 ans (1er siécle entre 40 et 50 ans après JC)

Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard. Il enjambe le Gardon ou le Gard.

Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard. Il enjambe le Gardon ou le Gard.

 il assurait la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. D'après les dernières recherches, il aurait cessé d'être utilisé au début du vie siècle.

il assurait la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. D'après les dernières recherches, il aurait cessé d'être utilisé au début du vie siècle.

Au Moyen Âge, les piles du second étage furent échancrées et l'ouvrage fut utilisé comme pont routier. L'architecture exceptionnelle du pont du Gard attira l'attention dès le xvie siècle, qui dès lors bénéficia de restaurations régulières destinées à préserver son intégrité.

Au Moyen Âge, les piles du second étage furent échancrées et l'ouvrage fut utilisé comme pont routier. L'architecture exceptionnelle du pont du Gard attira l'attention dès le xvie siècle, qui dès lors bénéficia de restaurations régulières destinées à préserver son intégrité.

Un pont routier lui fut accolé en 1743-1747. Plus haut pont-aqueduc connu du monde romain, il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18401 et a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 19852.

Un pont routier lui fut accolé en 1743-1747. Plus haut pont-aqueduc connu du monde romain, il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18401 et a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 19852.

Construit sur trois étages avec des pierres extraites sur les lieux mêmes dans les carrières romaines environnantes, le sommet du pont domine le Gard, en basses eaux, à 48,77 m de hauteur, et, sur sa plus grande longueur, l'ouvrage mesure actuellement 275 m. Jadis il mesurait 360 m de long.

Construit sur trois étages avec des pierres extraites sur les lieux mêmes dans les carrières romaines environnantes, le sommet du pont domine le Gard, en basses eaux, à 48,77 m de hauteur, et, sur sa plus grande longueur, l'ouvrage mesure actuellement 275 m. Jadis il mesurait 360 m de long.

Le pont a été entièrement construit à sec, c'est-à-dire sans l'aide de mortier, les pierres, dont certaines pèsent six tonnes, étant maintenues par des tenons de chêne. Seule la partie la plus élevée, à la hauteur du canal, est faite de moellons liés au mortier. Le calcaire coquillier est issu de la carrière de l'Estel située à environ 700 m en aval du monument, au bord du Gardon. Ce matériau, connu localement comme « pierre de Vers », présente une texture assez grossière, se prêtant très bien à la taille.

Le pont a été entièrement construit à sec, c'est-à-dire sans l'aide de mortier, les pierres, dont certaines pèsent six tonnes, étant maintenues par des tenons de chêne. Seule la partie la plus élevée, à la hauteur du canal, est faite de moellons liés au mortier. Le calcaire coquillier est issu de la carrière de l'Estel située à environ 700 m en aval du monument, au bord du Gardon. Ce matériau, connu localement comme « pierre de Vers », présente une texture assez grossière, se prêtant très bien à la taille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Oui c'est très bien réalisé, lorsque nous sommes allés à Vaison-La Romaine, nous sommes allés le voir.Il y a de beaux coins dans ta région, merci de nous les faire redécouvrir. Bisous.
Répondre
J
J'ai de la chance d'habiter un région ou il ne faut pas aller bien loin pour voir du beau, Vaison et le Mont Ventoux font partis de mes proches voisins, ainsi que le pont du Gard,les gorges de l'Ardéche etc...que du bonheur!
O
Merveilleux édifice. ...dire qu il date de l epoque romaine....c est incroyable....
bonne soirée
bises
Répondre
J
Ils savaient construire du solide à l'époque et sans ciment, il est vraiment magnifique ce pont je confirme!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents