Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Mémorial Aux Pompiers de Loriol (Drôme 26270)

Publié par jipai sur 25 Avril 2016, 19:54pm

Catégories : #Loriol, #Mémorial, #Statue, #Pompiers, #Drôme

De passage, pour raisons familiales, du côté de Loriol à 50 kms de chez moi ce 24/04/2016. A la sortie de l'autoroute, le mémorial des soldats du feu érigé suite à la tragédie du 29 Novembre 2002, l'occasion de rendre un hommage en photos au soldats du feu de Loriol et de France.

Le 29 novembre 2002, un octogénaire, Fernand Blanc, avait fauché cinq pompiers volontaires de Loriol, alors qu'il roulait à plus de 150 km/h sur l'A7 entre Montélimar et Valence, sur une portion d'autoroute limitée à 90 km/h.

Le 29 novembre 2002, un octogénaire, Fernand Blanc, avait fauché cinq pompiers volontaires de Loriol, alors qu'il roulait à plus de 150 km/h sur l'A7 entre Montélimar et Valence, sur une portion d'autoroute limitée à 90 km/h.

 Trois d'entre eux avait été tués sur le coup et deux autres projetés dans le fleuve. Les secours, qui intervenaient après un accident matériel, avaient mis en place une importante signalisation. Le corps de l'un d'eux a été retrouvé 10 ans plus tard,en Juin 2013. Un sixième pompier avait été grièvement blessé.

Trois d'entre eux avait été tués sur le coup et deux autres projetés dans le fleuve. Les secours, qui intervenaient après un accident matériel, avaient mis en place une importante signalisation. Le corps de l'un d'eux a été retrouvé 10 ans plus tard,en Juin 2013. Un sixième pompier avait été grièvement blessé.

Fernand Blanc, ancien élu municipal lyonnais, avait été condamné en appel à 5 ans de prison dont 2 ferme, en octobre 2005. Il a bénéficié d'une libération conditionnelle fin 2006.  Le 20 juillet 2006 Fernand Blanc, en excès de vitesse, avait tué cinq pompiers volontaires de Loriol (Drôme) sur l'autoroute A7 en novembre 2002, a été placé sous surveillance électronique et est sorti de prison. Le prévenu aura passé au total 12 mois en prison, dont quatre mois de détention provisoire.

Fernand Blanc, ancien élu municipal lyonnais, avait été condamné en appel à 5 ans de prison dont 2 ferme, en octobre 2005. Il a bénéficié d'une libération conditionnelle fin 2006. Le 20 juillet 2006 Fernand Blanc, en excès de vitesse, avait tué cinq pompiers volontaires de Loriol (Drôme) sur l'autoroute A7 en novembre 2002, a été placé sous surveillance électronique et est sorti de prison. Le prévenu aura passé au total 12 mois en prison, dont quatre mois de détention provisoire.

DIDIER - LAURENT - PATRICK - ERIC - JOSE.DIDIER - LAURENT - PATRICK - ERIC - JOSE.

DIDIER - LAURENT - PATRICK - ERIC - JOSE.

Le mémorial inauguré par le premier ministre M. Dominique de Villepin, est une œuvre du sculpteur Jean-Paul Ravit. Unique mémorial dédié aux soldats du feu en France

Le mémorial inauguré par le premier ministre M. Dominique de Villepin, est une œuvre du sculpteur Jean-Paul Ravit. Unique mémorial dédié aux soldats du feu en France

http://jp-ravit.com/jean-paul-ravit/

http://jp-ravit.com/jean-paul-ravit/

Fernand Blanc avait présidé la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon de 1972 à 1979. Il est décédé, dimanche 26 juillet 2009, à l'âge de 88 ans. Ses obsèques ont été célébrées à Lyon jeudi 30 juillet. Outre ses responsabilités consulaires, Fernand Blanc fut conseiller municipal à Lyon, délégué à l'assainissement des eaux sous Francisque Collomb d'abord, puis sous Michel Noir, et pendant un an sous Raymond Barre. Il fut aussi vice-président de la communauté urbaine de Lyon de 1989 à 1995, avant d'achever sa carrière politique comme élu du 7ème arrondissement. La fin de sa vie fut marquée par sa responsabilité dans un tragique accident en novembre 2002 : alors qu'il roulait à plus de 150 km/h sur une portion de l'A7 limitée à 90 km/h, il causa la mort de cinq pompiers en exercice. M. Blanc fut condamné en octobre 2005 à cinq ans de prison, dont deux fermes. Après sa condamnation, il fut exclu de l'ordre national du Mérite et de la Légion d'honneur, qu'il avait reçus respectivement en 1969 et 1975. Il a été inhumé en Ardèche.

 Témoignage paru dans Le Dauphiné du 26 Octobre 2018.

Témoignage paru dans Le Dauphiné du 26 Octobre 2018.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je suis passé aujourd'hui au mémorial (jeudi 26 juin 2021) et je suis déçu par plusieurs choses. Pour commencer l'accès à ce mémorial se fait en voiture uniquement par l'accès du péage de l'A7, ce qui vous oblige à prendre ensuite l'autoroute. Si vous stationnez dans les environs, il y a un parking, mais payant ! Mis à l'écart et sans facilité pour y accéder, s'est désolant !
Pour finir, le site est en mauvais état, dû à un manque d'entretien, voilà comment on honneur la mémoire des Pompiers tués en service par un chauffard irresponsable.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents