Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Lac De Gournier à Montélimar (Drôme 26200)

Publié par Jipai sur 28 Août 2016, 17:08pm

Catégories : #Montélimar, #Lac, #Etrange, #Drôme, #Nature

35 ans que j'habite la région et c'est aujourd'hui, 28 aout 2016, que je découvre dans la presse ce petit lac situé en pleine zone commerciale de Montélimar à 25 kms de chez moi. Ce n'est pas faute d'avoir pris souvent cette route, mais il faut bien reconnaître qu'il est bien caché et je ne suis pas le seul dans mon entourage à ignorer sa présence, m'enfin,...allez, en voiture Simone!

Il n'est pas bien grand ce lac, 96 ares, mais sa particularité, qui ne se voit pas à l'œil nu c'est sa profondeur qui sort de l'ordinaire, soit 17 mètres, ce qui interroge sur la provenance de cette eau.

Il n'est pas bien grand ce lac, 96 ares, mais sa particularité, qui ne se voit pas à l'œil nu c'est sa profondeur qui sort de l'ordinaire, soit 17 mètres, ce qui interroge sur la provenance de cette eau.

Ce "trou" provient il d'une ancienne irruption de l'ancien volcan de Rochemaure, s'agit il d'une poche d'eau du à une rivière souterraine ou alors d'une infiltration de l'eau du Rhône tout proche.
Ce "trou" provient il d'une ancienne irruption de l'ancien volcan de Rochemaure, s'agit il d'une poche d'eau du à une rivière souterraine ou alors d'une infiltration de l'eau du Rhône tout proche.
Ce "trou" provient il d'une ancienne irruption de l'ancien volcan de Rochemaure, s'agit il d'une poche d'eau du à une rivière souterraine ou alors d'une infiltration de l'eau du Rhône tout proche.

Ce "trou" provient il d'une ancienne irruption de l'ancien volcan de Rochemaure, s'agit il d'une poche d'eau du à une rivière souterraine ou alors d'une infiltration de l'eau du Rhône tout proche.

Peu probable que ce soit l'eau du Rhône, le Gournier domine de 16 m le lit du Rhône (source La Tribune)
Peu probable que ce soit l'eau du Rhône, le Gournier domine de 16 m le lit du Rhône (source La Tribune)

Peu probable que ce soit l'eau du Rhône, le Gournier domine de 16 m le lit du Rhône (source La Tribune)

Aujourd'hui le lac est enserré dans la zone commerciale Sud de Montélimar.

Aujourd'hui le lac est enserré dans la zone commerciale Sud de Montélimar.

Ce lieu était très fréquenté jadis. A l'écart de la ville, jusqu'à l'aménagement du contournement de la nationale 7, le lac était un lieu de promenade jusqu'au année 50, Gournier fut un des principaux lieu de baignade de la région avant la création des piscines.
Ce lieu était très fréquenté jadis. A l'écart de la ville, jusqu'à l'aménagement du contournement de la nationale 7, le lac était un lieu de promenade jusqu'au année 50, Gournier fut un des principaux lieu de baignade de la région avant la création des piscines.

Ce lieu était très fréquenté jadis. A l'écart de la ville, jusqu'à l'aménagement du contournement de la nationale 7, le lac était un lieu de promenade jusqu'au année 50, Gournier fut un des principaux lieu de baignade de la région avant la création des piscines.

Quoiqu'il en soit, superbe endroit que j'ai découvert aujourd'hui et avec la canicule qu'il fait en ce moment...
Quoiqu'il en soit, superbe endroit que j'ai découvert aujourd'hui et avec la canicule qu'il fait en ce moment...

Quoiqu'il en soit, superbe endroit que j'ai découvert aujourd'hui et avec la canicule qu'il fait en ce moment...

....dommage, baignade interdite !

....dommage, baignade interdite !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je suis née en 1958 et je garde de merveilleux souvenirs de baignade dans ce petit lac qui était en pleine campagne à l'époque...oui, c’était la grande distraction du dimanche les beaux jours, pique- niques au frais, et pour autant , il n'y avait pas foule, on n'était pas entassé comme sur les plages !
Ceci pour dire qu'on s'y baignait encore dans les années 62-63, voire 65....
Répondre
J
C'est un bel endroit malheureusement quelque peu abandonné aujourd'hui et qui mériterait une renaissance, une bizarrerie de la nature au cœur d'une zone industriel, j'aurais bien aimé le connaître au temps de sa splendeur. Merci de votre commentaire.
V
L'origine de ce lac serait d'origine souterraine, il s'agirait d'une exsurgence karstique, c'est à dire d'une réapparition à l'air libre, sous forme de grosse source, d'une nappe d'eau ou d'une rivière souterraine; voire de la source elle-même.
(Alain BEECHING et al. « Montélimar – Le Gournier : historique des recherches et présentation d’un « grand site » chasséen en vallée du Rhône », in Alain BEECHING, Eric THIRAULT, Joël VITAL (dir.) Economie et société à la fin de la Préhistoire : Actualité de la recherche, Actes des 7e Rencontres méridionales de Préhistoire récente (2006), DARA, Lyon, 2010, pp. 187-207.)
Répondre
J
Merci l'ami de ces commentaires, suggestif toujours, un mystère ce lac et merci de votre passage sur cette page, amitiés.
P
Il y a des légendes urbaines circulant dans toutes les villes du monde.
Montélimar n’échappe pas à cette règle.
Saviez vous, par exemple, qu’une légende montilienne raconte une histoire de nonnes pécheresses ayant été noyé avec leur couvent.
Le lieu où se situait ce couvent serait l’emplacement actuel du lac du Gournier.
Ce lieu qui fut longtemps un lieu de pique-nique et de baignade où se retrouvait tous les Montiliens les dimanches ensoleillés garde encore les vestiges de plongeoirs témoins de ce temps révolus.

Quant à la chapelle engloutie, aucun plongeur n’en a jamais trouvé trace. Et pour cause, d’après la légende tous les plongeurs ayant tenté de sonder les profondeurs du lac ne seraient jamais revenus.
Répondre
J
Monsieur a fait des recherches, je n'ai pas voulu aborder le sujet, mais dans mon journal "La Tribune" il y a une page complète sur ce sujet...
O
Salut....tres joli petit endroit....et oui d ou vient cette eau....17 m de profondeur c est pas rien....m etonne pas qu on ne puisse pas nager sans doute qu on ne sais pas trop ce qu il y a en profondeur....ce peut etre dangereux
Bisousssss
Bonne soirée
Répondre
J
Des grosses bêtes au fond, çà c'est sûr....c'est un petit mystère ce lac, jusqu'au année 1950 les Montiliens s'y baignaient sans crainte.
D
salut
En effet, il est bien caché.
Mais il y a des aménagements quand même pour la baignade, malgré le panneau.
Parfois c'est notre environnement que l'on connait le moins.
bisous bisous
Répondre
J
J'ai du passer des centaines de fois à quelques dizaines de mètres de ce lac sans jamais le voir, c'est quand même formidable çà, il est superbe ce coin en plus!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents