Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, à la croisée de quatre départements, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage...


La Tour de Chamaret (Drôme 26)

Publié par Jipaipai sur 8 Octobre 2016, 12:51pm

Catégories : #Tour, #Trace du passé, #Chamaret, #Drôme, #Patrimoine

(17/09/2016) Samedi 17 septembre 2016, 1er journée du week end des "Journées du Patrimoine" et visite imprévue de la "Tour de Chamaret", que j'aperçois régulièrement en traversant le village mais dont je n'ai jamais vu l'intérieur. Super bonne idée parce que plein de bonnes surprises à l'intérieur.

En 1891 est décédé un habitant de Chamaret nommé Xavier Sylvestre qui a légué à la commune une fortune considérable. Son testament spécifiait que la tour devait être restaurée, équipée d'une horloge et munie d'une cloche plus importante que celle de Valréas. Avec son argent dont l'origine est inconnue, on a construit la mairie,l'école,le lavoir,l'adduction d'eau depuis une source lointaine etc...

En 1891 est décédé un habitant de Chamaret nommé Xavier Sylvestre qui a légué à la commune une fortune considérable. Son testament spécifiait que la tour devait être restaurée, équipée d'une horloge et munie d'une cloche plus importante que celle de Valréas. Avec son argent dont l'origine est inconnue, on a construit la mairie,l'école,le lavoir,l'adduction d'eau depuis une source lointaine etc...

Le site «Les Puys», sur lequel a été bâtie la forteresse de Chamaret, fut occupé dès l'époque romaine. La construction proprement dite a été réalisée entre le XIIème et le XIVème siècle, par Dodon de Chamaret et ses successeurs. La forteresse féodale primitive se composait du donjon (La Tour), complété de deux bâtiments d'habitation accolés au donjon, l'un au Nord, l'autre à l'Ouest, ainsi qu'une chapelle au Sud-Est. Par la suite, Amalric de Chamaret, de la branche cadette, fit son propre donjon (Le Pigeonnier).

Le site «Les Puys», sur lequel a été bâtie la forteresse de Chamaret, fut occupé dès l'époque romaine. La construction proprement dite a été réalisée entre le XIIème et le XIVème siècle, par Dodon de Chamaret et ses successeurs. La forteresse féodale primitive se composait du donjon (La Tour), complété de deux bâtiments d'habitation accolés au donjon, l'un au Nord, l'autre à l'Ouest, ainsi qu'une chapelle au Sud-Est. Par la suite, Amalric de Chamaret, de la branche cadette, fit son propre donjon (Le Pigeonnier).

La Tour de Chamaret (Drôme 26)
La Tour de Chamaret (Drôme 26)La Tour de Chamaret (Drôme 26)
La Tour de Chamaret (Drôme 26)
La Tour de Chamaret (Drôme 26)
L'ancien cadran de l'horloge (1894) qui se trouvait sur la façade de la tour.L'ancien cadran de l'horloge (1894) qui se trouvait sur la façade de la tour.

L'ancien cadran de l'horloge (1894) qui se trouvait sur la façade de la tour.

Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.
Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.
Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.

Visiter la tour de haut en bas se mérite, escalier ,échelle et sensation de vertige pour ceux qui craignent, mais le spectacle offert en vaut la peine.

Anna-Maria-Carola, bénie le 1er juillet 1962

Anna-Maria-Carola, bénie le 1er juillet 1962

Les petites sœurs d'Anna-Maria- Carola...Les petites sœurs d'Anna-Maria- Carola...Les petites sœurs d'Anna-Maria- Carola...
Les petites sœurs d'Anna-Maria- Carola...

Les petites sœurs d'Anna-Maria- Carola...

Une restauration partielle fut effectuée entre 1894 et 1895, grâce à un don à la commune d'un habitant de Chamaret : Xavier Sylvestre.  La "Tour" fut remise en état et la plateforme rocheuse consolidée par un mur de soutènement. Lors de la restauration, fut installée également une cloche au sommet de la "Tour".

Une restauration partielle fut effectuée entre 1894 et 1895, grâce à un don à la commune d'un habitant de Chamaret : Xavier Sylvestre. La "Tour" fut remise en état et la plateforme rocheuse consolidée par un mur de soutènement. Lors de la restauration, fut installée également une cloche au sommet de la "Tour".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

papyserge.y 08/10/2016 14:49

belle balade , tu es monté la haut faire la photo de la cloche :)
salut bonne journée

jipai 08/10/2016 18:55

Rien que le mécanisme de l'horloge mérite de monter les étages !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents