Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage.


L'élégant Lavoir De Bourg-Saint-Andéol (Ardèche 07)

Publié par Jipaipai sur 1 Mars 2017, 19:31pm

Catégories : #Ardèche, #Lavoir, #Patrimoine, #Bourg-Saint-Andéol, #Riviére, #Moulin

(26/02/2017) Trop belle journée ensoleillée, l'occasion de retourner faire des photos vers un endroit que j'apprécie dans la région, le site du Lavoir de la Terne à Bourg-Saint-Andéol .

Cet élégant lavoir du XIXème siècle, aux dimensions exceptionnelles et d’inspiration antique, rappelle certains temples grecs. Il se situe sur le site pittoresque du vallon de la Tourne à Bourg Saint-andéol.

Ce ruisseau de la Tourne se jette dans le Rhône quelques centaines de mètres plus loin Classé site pittoresque, le Vallon de Tourne avec ses deux goul, le Petit Goul et le Grand Goul, résurgences de type vauclusienne, est connu mondialement pour la pratique de la spéléologie souterraine. D'une beauté champêtre, cet écrin naturel renferme un beau lavoir du 19eme siécle d'inspiration antique, un ancien moulin, un très rare bas relief antique dédié au culte de Mithra et aujourd'hui un accés au parc du château Pradelle récement ouvert au public
 

Construit au milieu du XIXème siècle (1843) d’après les plans dressés par l’architecte bourguésan Baussan le lavoir actuel remplace l’ancien jugé inconfortable par la municipalité de l’époque.  Il se situe sur le site pittoresque du vallon de la Tourne à Bourg Saint-andéol.  Le Moulin à gauche sur la photo.

Construit au milieu du XIXème siècle (1843) d’après les plans dressés par l’architecte bourguésan Baussan le lavoir actuel remplace l’ancien jugé inconfortable par la municipalité de l’époque.  Il se situe sur le site pittoresque du vallon de la Tourne à Bourg Saint-andéol.  Le Moulin à gauche sur la photo.

Ce ruisseau de la Tourne se jette dans le Rhône quelques centaines de mètres plus loin.  « Qui boit de l’eau de Tourne retourne un jour en ces lieux ».  Une troisième fontaine dite Fontaine aux Ânes servait d’abreuvoir avant d’être dissimulée sous le dôme accolé au lavoir.  Au second plan à gauche le château Pradelle.

Ce ruisseau de la Tourne se jette dans le Rhône quelques centaines de mètres plus loin.  « Qui boit de l’eau de Tourne retourne un jour en ces lieux ».  Une troisième fontaine dite Fontaine aux Ânes servait d’abreuvoir avant d’être dissimulée sous le dôme accolé au lavoir.  Au second plan à gauche le château Pradelle.

Différente des deux autres, l’eau de cette source (sous le dôme) est tellement pure que l’on pensait jusqu’au 15ème siècle qu’elle permettait de déceler la peste. Au début du 17ème siècle, entre 1605 et 1614, est réalisée l’adduction des eaux de la source de Tourne à partir de cette fontaine.

Différente des deux autres, l’eau de cette source (sous le dôme) est tellement pure que l’on pensait jusqu’au 15ème siècle qu’elle permettait de déceler la peste. Au début du 17ème siècle, entre 1605 et 1614, est réalisée l’adduction des eaux de la source de Tourne à partir de cette fontaine.

 Construit au milieu du XIXème siècle (1843) d’après les plans dressés par l’architecte bourguésan Baussan le lavoir actuel remplace l’ancien jugé inconfortable par la municipalité de l’époque. Il est souvent présenté comme la copie du temple gréco-romain de Paestum (région de Naples) dédié à Neptune. Dimensions : 24m sur 6m. Le toit est soutenu par 16 colonnes doriques. Construit au milieu du XIXème siècle (1843) d’après les plans dressés par l’architecte bourguésan Baussan le lavoir actuel remplace l’ancien jugé inconfortable par la municipalité de l’époque. Il est souvent présenté comme la copie du temple gréco-romain de Paestum (région de Naples) dédié à Neptune. Dimensions : 24m sur 6m. Le toit est soutenu par 16 colonnes doriques.

 Construit au milieu du XIXème siècle (1843) d’après les plans dressés par l’architecte bourguésan Baussan le lavoir actuel remplace l’ancien jugé inconfortable par la municipalité de l’époque. Il est souvent présenté comme la copie du temple gréco-romain de Paestum (région de Naples) dédié à Neptune. Dimensions : 24m sur 6m. Le toit est soutenu par 16 colonnes doriques.

L'eau qui alimente le lavoir arrive de la source dénommée "Fontaine aux ânes"

L'eau qui alimente le lavoir arrive de la source dénommée "Fontaine aux ânes"

16 colonnes qui supportent sa grande toiture, une grille vient d'être posée à l'entrée du lavoir afin d'éviter certains "débordements" non justifiés dirons nous.

16 colonnes qui supportent sa grande toiture, une grille vient d'être posée à l'entrée du lavoir afin d'éviter certains "débordements" non justifiés dirons nous.

 Le lavoir a été inscrit parmi les monuments historiques le 20 septembre 1946.

Le lavoir a été inscrit parmi les monuments historiques le 20 septembre 1946.

Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)
Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)

Série de photos prisent un jours de pluie. (Avril 2016)

Vue prise du parc du château Pradelle, le lavoir avec juste dérriére l'ancien moulin en cours de restauration.

Vue prise du parc du château Pradelle, le lavoir avec juste dérriére l'ancien moulin en cours de restauration.

Le grand Goul sous le pont de chemin de fer avec le lavoir derriére les arbres, la fresque du dieu Mithra, l'eau claire du grand Goul.
Le grand Goul sous le pont de chemin de fer avec le lavoir derriére les arbres, la fresque du dieu Mithra, l'eau claire du grand Goul.Le grand Goul sous le pont de chemin de fer avec le lavoir derriére les arbres, la fresque du dieu Mithra, l'eau claire du grand Goul.

Le grand Goul sous le pont de chemin de fer avec le lavoir derriére les arbres, la fresque du dieu Mithra, l'eau claire du grand Goul.

L'élégant Lavoir De Bourg-Saint-Andéol (Ardèche 07)
L'élégant Lavoir De Bourg-Saint-Andéol (Ardèche 07)
Le lavoir est commandé par le maire de la ville afin de remplacer un lavoir plus ancien jugé inconfortable. La municipalité aurait souhaité donner aux femmes l'occasion de se retrouver et de communiquer dans un lieu plus vaste et plus accueillant : les photos anciennes montrent en effet une forte activité dans ce lieu de rencontre.

Le lavoir est commandé par le maire de la ville afin de remplacer un lavoir plus ancien jugé inconfortable. La municipalité aurait souhaité donner aux femmes l'occasion de se retrouver et de communiquer dans un lieu plus vaste et plus accueillant : les photos anciennes montrent en effet une forte activité dans ce lieu de rencontre.

A en croire les lavandiéres agenouillées sur le bord de la riviére, le lavoir n'était pas assez grand !!!

A en croire les lavandiéres agenouillées sur le bord de la riviére, le lavoir n'était pas assez grand !!!

Le petit Goul situé juste derriére le moulin.

Le petit Goul situé juste derriére le moulin.

La rivière Tourne est à l'origine de la riche activité industrielle développée à Bourg-Saint-Andéol : il entraînait des moulins à blé, à huile, à fouler le drap et la laine pour les assouplir ou les dégraisser. Il alimentait également des tanneries, une teinturerie, une cascade et un lavoirLa rivière Tourne est à l'origine de la riche activité industrielle développée à Bourg-Saint-Andéol : il entraînait des moulins à blé, à huile, à fouler le drap et la laine pour les assouplir ou les dégraisser. Il alimentait également des tanneries, une teinturerie, une cascade et un lavoirLa rivière Tourne est à l'origine de la riche activité industrielle développée à Bourg-Saint-Andéol : il entraînait des moulins à blé, à huile, à fouler le drap et la laine pour les assouplir ou les dégraisser. Il alimentait également des tanneries, une teinturerie, une cascade et un lavoir

La rivière Tourne est à l'origine de la riche activité industrielle développée à Bourg-Saint-Andéol : il entraînait des moulins à blé, à huile, à fouler le drap et la laine pour les assouplir ou les dégraisser. Il alimentait également des tanneries, une teinturerie, une cascade et un lavoir

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents