Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage.


L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)

Publié par Jipaipai sur 29 Décembre 2016, 14:12pm

Catégories : #Etrange, #Vaucluse, #Fontaine, #Nature, #Rivière, #Fontaine-De-Vaucluse

04/12/2016. La fontaine de Vaucluse, l'idéal c'est de la visiter deux fois, une fois l'été et une fois l'hiver lorsqu'elle est en crue.C'est chose faite et entre les deux mon cœur balance, les deux aspect de la fontaine valent le coup d’œil.   Ses eaux vert-émeraude généralement calmes l'été deviennent spectaculaires en période de crue, en automne et au printemps: 90 m³ par seconde se déversent dans le lit de la Sorgue. 

 

Fontaine de Vaucluse est certainement le site naturel le plus visité du Vaucluse, l'été, les allées du village sont littéralement envahies par la foule, les restaurants et magasins de souvenirs sont pris d'assaut...L'idéal pour se promener peinard dans les ruelles du village est de se lever tôt. 

Fontaine de Vaucluse est certainement le site naturel le plus visité du Vaucluse, l'été, les allées du village sont littéralement envahies par la foule, les restaurants et magasins de souvenirs sont pris d'assaut...L'idéal pour se promener peinard dans les ruelles du village est de se lever tôt. 

Ce qui attire le touriste, c'est évidement la mystérieuse source qui jaillit au pied d'une falaise de 230m de haut. 

Ce qui attire le touriste, c'est évidement la mystérieuse source qui jaillit au pied d'une falaise de 230m de haut. 

Cette magnifique fontaine est la plus puissante de France (et la cinquième mondiale) avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes. 
Cette magnifique fontaine est la plus puissante de France (et la cinquième mondiale) avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes. 

Cette magnifique fontaine est la plus puissante de France (et la cinquième mondiale) avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes. 

 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84) L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes. En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes. 
En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes. En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes. 

En toutes saisons des sources secondaires alimentent la rivière et forment un très beau plan d'eau ombragé par d'immenses platanes. 

Les deux visages de la Fontaine de Vaucluse, qui a le privilège d'avoir donné son nom au département, tire son étymologie de sa curiosité géographique "Vallis Clausa" : Vallée Close : Vaucluse. Les deux visages de la Fontaine de Vaucluse, qui a le privilège d'avoir donné son nom au département, tire son étymologie de sa curiosité géographique "Vallis Clausa" : Vallée Close : Vaucluse. 

Les deux visages de la Fontaine de Vaucluse, qui a le privilège d'avoir donné son nom au département, tire son étymologie de sa curiosité géographique "Vallis Clausa" : Vallée Close : Vaucluse. 

Ce site pittoresque se trouve en effet dans une vallée profonde avec un paysage parsemé de grottes et de vallons. Il a inspiré de nombreux artistes dont les plus célèbres furent Frédéric Mistral, François Pétrarque et René Char. 

Ce site pittoresque se trouve en effet dans une vallée profonde avec un paysage parsemé de grottes et de vallons. Il a inspiré de nombreux artistes dont les plus célèbres furent Frédéric Mistral, François Pétrarque et René Char. 

 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84) L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84) L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.
De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.

De 2001 à 2003, pendant trois campagnes de fouilles subaquatique,les plongeurs ont mis au jour 1624 pièces de monnaie de bronze,d'argent et d'or, quelques centaines de clous en fer, des fragments de bijoux et d'épingles en bronze emprisonnés dans les fissures des parois du gouffre. Une première étude de ce trésor entreprise par Paul André Desombes, nous renseigne sur une page ignorée de l'histoire de Vaucluse et plus généralement sur les cultes des eaux pendant l'antiquité en Narbonnaise.  Pendant six siécles, des Gallo-Romains, des visiteurs de passage ont jeté leur obole aux divinités de la spectaculaire exsurgence et chacune de ces offrandes contribue à la connaissance des pratiques votives attachées au lieu.

 L'Exsurgence De Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse 84)
4 Euros le parking, le prix à payer pour se garer à l'entrée ou à la sortie du village, ce dernier, très petit, à sens unique depuis quelques années s'adapte comme il peut pour recevoir les nombreux visiteurs.

4 Euros le parking, le prix à payer pour se garer à l'entrée ou à la sortie du village, ce dernier, très petit, à sens unique depuis quelques années s'adapte comme il peut pour recevoir les nombreux visiteurs.

Quelques vues anciennes du site.
Quelques vues anciennes du site.
Quelques vues anciennes du site.
Quelques vues anciennes du site.
Quelques vues anciennes du site.
Quelques vues anciennes du site.

Quelques vues anciennes du site.

Commenter cet article

papyserge.y 29/12/2016 16:10

le secret de la fontaine
Parti pour faire danser les filles de l’Isle sur la Sorgue, le vieux ménétrier Basile s’endormit à l’ombre un chaud jour, sur le chemin de Vaucluse. Apparut une nymphe qui, belle comme l’onde claire, prit la main du dormeur et le conduisit au bord de la vasque où s’épanouit la Sorgue.
Devant eux, l’eau s’entrouvrit et les laissa descendre entre deux murailles de liquide cristal au fond du gouffre.
Après une longue course souterraine, la nymphe, au milieu d’une souriante prairie, semée de fleurs surnaturelles arrêta le ménétrier devant 7 gros diamants.
Soulevant l’un deux, elle fit jaillir un puissant jet d’eau. Voilà, dit elle, le secret de la source dont je suis la gardienne, pour la gonfler je retire les diamants, au septième, l’eau atteint « le figuier qui ne boit qu’une fois l’an » et elle disparut en réveillant Basile....!
Dans sa partie visible, un « sorgomètre » (règle de mesure formée de 25 barres de fonte graduées) permet de voir le niveau de l’eau : l’amplitude variant régulièrement de 0m (niveau des plus basses eaux) à 25m (maximum jamais atteint, la crue de Janvier 1994 étant arrivée à 23,80m). Dans le temps, c’étaient les racines du figuier légendaire, planté près de la fontaine et déjà connu au 14ième siècle, qui servaient de repère pour mesurer la hauteur de l’eau …

Jipaipai 29/12/2016 18:11

Bien vu, tout à fait le texte de la plaque qui se trouve prés de la fontaine, merci.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents