Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage.


Les Chèvres Sauvages Des Gorges de l'Ardèche (07)

Publié par Jipaipai sur 3 Janvier 2017, 18:13pm

Catégories : #Animaux, #Ardèche, #Etrange, #Nature

Quand les chèvres de L’Ardèche, enfin celles de la route des Gorges de l'Ardèche font la une de mon hebdo, je fais une recherche dans mes photos prisent quelques années auparavant ou j'avais eu la chance de les croiser, elles sont ici chez elles, mais cela n'a pas toujours été le cas...c'était en 2012, qu'en est il aujourd'hui de ces chèvres, je pense, et j'espère qu'elles sont toujours là, je n'ai rien vu dans la presse ces derniers années les concernant.

...en réalité, elles n'auraient jamais du se trouver là si un jour de 1958, le propriétaire du château de Gaud, petite propriété au cœur de la réserve Ardéchoise, n'avait élevé deux chèvres chamoisées et un bouc afin d'entretenir la végétation.

...en réalité, elles n'auraient jamais du se trouver là si un jour de 1958, le propriétaire du château de Gaud, petite propriété au cœur de la réserve Ardéchoise, n'avait élevé deux chèvres chamoisées et un bouc afin d'entretenir la végétation.

Plus tard, son épouse lui offrit une dizaine de chèvres d'Abyssinie et ce qui devait arriver, arriva !...

Plus tard, son épouse lui offrit une dizaine de chèvres d'Abyssinie et ce qui devait arriver, arriva !...

En 1970, elles s’échappèrent, (ou autre version, elles furent lâchées volontairement), endroit idéal pour elles, de l'eau et de la garrigue, que du bonheur!
En 1970, elles s’échappèrent, (ou autre version, elles furent lâchées volontairement), endroit idéal pour elles, de l'eau et de la garrigue, que du bonheur!

En 1970, elles s’échappèrent, (ou autre version, elles furent lâchées volontairement), endroit idéal pour elles, de l'eau et de la garrigue, que du bonheur!

Combien sont elles aujourd'hui, une centaine d’après les différents essais de comptage.

Combien sont elles aujourd'hui, une centaine d’après les différents essais de comptage.

Il n'est pas rare de les voir se prélasser au milieu de la route en pleine saison touristique, sauvage mais pas farouche, elles peuvent représenter un danger pour les véhicules circulant sur cette route touristique, les motos  plus particulièrement.

Il n'est pas rare de les voir se prélasser au milieu de la route en pleine saison touristique, sauvage mais pas farouche, elles peuvent représenter un danger pour les véhicules circulant sur cette route touristique, les motos plus particulièrement.

Il y a quelques années, elles dérangeaient un préfet de la région, car des grands penseurs de la réserve nationale ont imaginé y introduire des bouquetins. Et le risque est qu’il y ait croisement entre les bouquetins et les chèvres et ainsi faire des animaux hybrides.
Il y a quelques années, elles dérangeaient un préfet de la région, car des grands penseurs de la réserve nationale ont imaginé y introduire des bouquetins. Et le risque est qu’il y ait croisement entre les bouquetins et les chèvres et ainsi faire des animaux hybrides.

Il y a quelques années, elles dérangeaient un préfet de la région, car des grands penseurs de la réserve nationale ont imaginé y introduire des bouquetins. Et le risque est qu’il y ait croisement entre les bouquetins et les chèvres et ainsi faire des animaux hybrides.

Sur Facebook, Marie-claude Guy écrit le 17 octobre 2012 : "C'est mon grand-père qui les a ramenés il y a au moins 50 ans et je ne veux pas qu'elles disparaissent !!!!!!!"...//... "Je sais simplement que c'était les anciens propriétaires du chateau de Gaud qui lui avaient demandé car il était le gardien et comme il emmenait garder ses brebis pour nettoyer le parc c'est tout se que je sais... SAUVONS NOS CHEVRES"  Marie-claude Guy lui répond : "Grand père...Sache que nous luttons...Pour la survie de tes chèvres en Ardèche!!!Et nous allons conjuguer le verbe *Lutter*"Sur Facebook, Marie-claude Guy écrit le 17 octobre 2012 : "C'est mon grand-père qui les a ramenés il y a au moins 50 ans et je ne veux pas qu'elles disparaissent !!!!!!!"...//... "Je sais simplement que c'était les anciens propriétaires du chateau de Gaud qui lui avaient demandé car il était le gardien et comme il emmenait garder ses brebis pour nettoyer le parc c'est tout se que je sais... SAUVONS NOS CHEVRES"  Marie-claude Guy lui répond : "Grand père...Sache que nous luttons...Pour la survie de tes chèvres en Ardèche!!!Et nous allons conjuguer le verbe *Lutter*"
Sur Facebook, Marie-claude Guy écrit le 17 octobre 2012 : "C'est mon grand-père qui les a ramenés il y a au moins 50 ans et je ne veux pas qu'elles disparaissent !!!!!!!"...//... "Je sais simplement que c'était les anciens propriétaires du chateau de Gaud qui lui avaient demandé car il était le gardien et comme il emmenait garder ses brebis pour nettoyer le parc c'est tout se que je sais... SAUVONS NOS CHEVRES"  Marie-claude Guy lui répond : "Grand père...Sache que nous luttons...Pour la survie de tes chèvres en Ardèche!!!Et nous allons conjuguer le verbe *Lutter*"

Sur Facebook, Marie-claude Guy écrit le 17 octobre 2012 : "C'est mon grand-père qui les a ramenés il y a au moins 50 ans et je ne veux pas qu'elles disparaissent !!!!!!!"...//... "Je sais simplement que c'était les anciens propriétaires du chateau de Gaud qui lui avaient demandé car il était le gardien et comme il emmenait garder ses brebis pour nettoyer le parc c'est tout se que je sais... SAUVONS NOS CHEVRES" Marie-claude Guy lui répond : "Grand père...Sache que nous luttons...Pour la survie de tes chèvres en Ardèche!!!Et nous allons conjuguer le verbe *Lutter*"

Quoiqu'il en soit, je n'ai rien à reprocher à ces chèvres qui font partie intégrante du paysage des gorges, un seul conseil, roulez "cool" sur les routes des Gorges de l'Ardèche pour le bien être de tous!

Quoiqu'il en soit, je n'ai rien à reprocher à ces chèvres qui font partie intégrante du paysage des gorges, un seul conseil, roulez "cool" sur les routes des Gorges de l'Ardèche pour le bien être de tous!

Commenter cet article

Denise 04/01/2017 23:04

C'est quand meme un peu dangereux pour elles et les automobilistes.
Bonne nuit

Jipaipai 05/01/2017 18:31

Effectivement, mais bon pour le folklore et le tourisme, avec une bonne signalisation çà peut le faire, arrêtons de tout foutre en l'air pour des raisons de sécurité, alcool, tabac, conduite,nourriture,etc....mais jamais travail, il devient invivable ce pays avec tout ces interdits,laissons les vivre!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents