Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Notre-Dame De Toronne à Clansayes (Drôme 26130)

Publié par Jipai sur 18 Septembre 2018, 19:55pm

Catégories : #Drôme, #Etrange, #Clansayes, #Patrimoine, #Statue, #Vierge, #Chapelle, #Ruine

(09/11/2015) Une journée de novembre 2015, oui pas très récente cette ballade, un léger mistral m'accompagne direction Notre Dame De Toronne à Clansayes, à 5 minutes en voiture de chez moi,  j'entends souvent parler de Notre Dame de Toronne au café du matin mais je n'ai aucune idée de ce que cela représente...une fois n'est pas coutume, ce 09/09/2018 soit prés de 3 ans plus tard, retour sur le site par une belle journée ensoleillée d'où une nouvelle série de photos pour terminer cette note commencée en 2015, oui, une note quelque peu oubliée dans la longue liste de note que j'ai en attente de diffusion, plus d'un centaine à ce jour.

Première indication, une borne impossible à rater, aucun doute je suis sur le bon chemin.

Première indication, une borne impossible à rater, aucun doute je suis sur le bon chemin.

Le chemin d'accès à Toronne, assez pentu, est balisé par une douzaine de croix représentant les 14 stations du chemin de croix de Jésus. Le première station se situe sous ce magnifique chêne.

Le chemin d'accès à Toronne, assez pentu, est balisé par une douzaine de croix représentant les 14 stations du chemin de croix de Jésus. Le première station se situe sous ce magnifique chêne.

Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.
Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.
Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.
Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.
Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.
Quelques unes des croix  positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.

Quelques unes des croix positionnées sur le chemin, certaines sont cassées, dommage.

A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.
A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.
A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.

A proximité du sommet, un premier oratoire avec une statue d'un saint, surement le Boss, impossible à identifier vu son état, en état de ruine, ce qui confirme mon ressenti avec les croix abîmées, cet endroit semble être plus ou moins abandonné.

L'inscription au dessus de cette statue "Cœur sacré de Jésus" ne laisse aucun doute, il s'agit bien du Boss, Jésus, ou ce qu'il en reste.

L'inscription au dessus de cette statue "Cœur sacré de Jésus" ne laisse aucun doute, il s'agit bien du Boss, Jésus, ou ce qu'il en reste.

Pour ce statuaire à l'entrée du site je n'ai aucune indication sur qui sont ces personnages !!!
Pour ce statuaire à l'entrée du site je n'ai aucune indication sur qui sont ces personnages !!!Pour ce statuaire à l'entrée du site je n'ai aucune indication sur qui sont ces personnages !!!Pour ce statuaire à l'entrée du site je n'ai aucune indication sur qui sont ces personnages !!!

Pour ce statuaire à l'entrée du site je n'ai aucune indication sur qui sont ces personnages !!!

Un deuxième oratoire, Saint-Roch à en juger par la présence d'un chien, lui aussi très dégradé, je crains le pire pour la suite de la visite, dans quelle état vais je trouver cette chapelle de Notre Dame de Toronne.

Un deuxième oratoire, Saint-Roch à en juger par la présence d'un chien, lui aussi très dégradé, je crains le pire pour la suite de la visite, dans quelle état vais je trouver cette chapelle de Notre Dame de Toronne.

Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"
Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"
Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"
Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"
Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"

Arrivé au sommet, toujours cette impression de site endormi et en ruine...une fontaine au milieu du plateau, avec une plaque "Puits Sainte-Bernadette, Revol Curé 1930-1931"

Une petite chapelle qui fera l'objet d'une note particulière en raison d'une découverte, le temps de faire quelques recherches.

Une petite chapelle qui fera l'objet d'une note particulière en raison d'une découverte, le temps de faire quelques recherches.

Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.
Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.

Des Ex Votos dont plusieurs sont cassés, suspendus dehors prés d'une statue d'une Vierge elle aussi en mauvaise état, ex voto en remerciement d'un vœu ou d'une grâce obtenue.

Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861. Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861.
Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861.
Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861. Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861.

Ce site à vécu plusieurs vies : En 1860, premier « réveil » par le curé Monier et bénédiction des cloches en 1861.

1928 : deuxième réveil par l’abbé Alexandre Revol (curé de Clansayes 1928 à 1947), rétablissement du nom « Notre Dame de Toronne » construction du chemin de croix, des sanctuaires, de la maison des pèlerins, du mausolée de l’abbé Revol, qui y sera inhumé en janvier 1947. Le lieu fait l’objet d’un pèlerinage annuel depuis 1928  M. Revol, curé de Clansayes, fit de grands efforts pour conserver à ce vestige du passé toute sa valeur historique et archéologique. C’est à lui que l’on doit le pèlerinage.

1928 : deuxième réveil par l’abbé Alexandre Revol (curé de Clansayes 1928 à 1947), rétablissement du nom « Notre Dame de Toronne » construction du chemin de croix, des sanctuaires, de la maison des pèlerins, du mausolée de l’abbé Revol, qui y sera inhumé en janvier 1947. Le lieu fait l’objet d’un pèlerinage annuel depuis 1928 M. Revol, curé de Clansayes, fit de grands efforts pour conserver à ce vestige du passé toute sa valeur historique et archéologique. C’est à lui que l’on doit le pèlerinage.

Un joli oratoire situé derrière la chapelle ornée d'un belle statue d'une vierge à l'enfant, un "DR EX VOTO 1933"
Un joli oratoire situé derrière la chapelle ornée d'un belle statue d'une vierge à l'enfant, un "DR EX VOTO 1933"Un joli oratoire situé derrière la chapelle ornée d'un belle statue d'une vierge à l'enfant, un "DR EX VOTO 1933"

Un joli oratoire situé derrière la chapelle ornée d'un belle statue d'une vierge à l'enfant, un "DR EX VOTO 1933"

09/09/2018, plus de statue dans l'oratoire, décidément il devient urgent de protéger ce site...

09/09/2018, plus de statue dans l'oratoire, décidément il devient urgent de protéger ce site...

... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle
... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle
... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle

... statue que je retrouve a quelques dizaines de mètres dans une niche de pierre devant la chapelle

Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.
Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.
Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.
Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.
Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.

Des maisons abandonnées elles aussi dont j'ignore l'usage font face à la Chapelle de Toronne.

La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.
La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.

La chapelle de Toronne du 13e siècle, site d'une ancienne commanderie des Templiers, ayant fêté ses 800 ans (1206), cette chapelle est l'objet d'un pèlerinage depuis 1928. Elle dépendait des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient une maison (commanderie) ensuite abandonnée. La chapelle survécut seule à cet abandon.

Portes closes, une chance vu l'isolement du site, une petite ouverture sur la porte me permet de prendre quelques photos de l'intérieur ou je reconnais au sol le curé d'Ars, il est dans toute les églises de la région le patron, et bien sûr une vierge à l'enfant que je suppose être Notre-Dame De Toronne.
Portes closes, une chance vu l'isolement du site, une petite ouverture sur la porte me permet de prendre quelques photos de l'intérieur ou je reconnais au sol le curé d'Ars, il est dans toute les églises de la région le patron, et bien sûr une vierge à l'enfant que je suppose être Notre-Dame De Toronne.
Portes closes, une chance vu l'isolement du site, une petite ouverture sur la porte me permet de prendre quelques photos de l'intérieur ou je reconnais au sol le curé d'Ars, il est dans toute les églises de la région le patron, et bien sûr une vierge à l'enfant que je suppose être Notre-Dame De Toronne.

Portes closes, une chance vu l'isolement du site, une petite ouverture sur la porte me permet de prendre quelques photos de l'intérieur ou je reconnais au sol le curé d'Ars, il est dans toute les églises de la région le patron, et bien sûr une vierge à l'enfant que je suppose être Notre-Dame De Toronne.

Au sortir de ce site plus que surprenant, notre chemin ce termine prés d'un belvédère en bordure de la falaise qui surplombe la vallée du Rhône du côté du Tricastin.
Au sortir de ce site plus que surprenant, notre chemin ce termine prés d'un belvédère en bordure de la falaise qui surplombe la vallée du Rhône du côté du Tricastin.Au sortir de ce site plus que surprenant, notre chemin ce termine prés d'un belvédère en bordure de la falaise qui surplombe la vallée du Rhône du côté du Tricastin.Au sortir de ce site plus que surprenant, notre chemin ce termine prés d'un belvédère en bordure de la falaise qui surplombe la vallée du Rhône du côté du Tricastin.

Au sortir de ce site plus que surprenant, notre chemin ce termine prés d'un belvédère en bordure de la falaise qui surplombe la vallée du Rhône du côté du Tricastin.

2006 voit la visite de Monseigneur Laglaize, évêque de Valence, Die et Saint-Paul-Trois-Châteaux.

2006 voit la visite de Monseigneur Laglaize, évêque de Valence, Die et Saint-Paul-Trois-Châteaux.

http://www.clansayes.fr/index.php/vivre-a-clansayes/un-peu-d-histoire

http://www.clansayes.fr/images/Toronne/ToronneV3.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents