Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage.


"L'Arbre De Mai" à Monségur-Sur-Lauzon (Drôme 26)

Publié par Jipaipai sur 7 Mai 2017, 11:09am

Catégories : #Drôme, #Arbre, #Tradition, #Monségur-Sur-Lauzon

(01/05/2017)...Et tout les ans c'est la même chose, malheur à celui qui n'a pas fermé les grilles de sa maison ou de sa grange, voir du poulailler.

La nuit du 30 avril au 1er Mai , les objets de ce village ont tendance à avoir la "bougeotte". 

Monsieur le Maire ne pourra toujours pas profiter de la grasse matinée de la journée de la fête du 1er Mai, tradition oblige.

Une tradition qui à la dent dure, et c'est tant mieux,  vieille d'un millier d'année et cette année encore respectée jusqu'au levé du jour, voir plus tard encore pour les plus costauds, une fête de la liberté.

 

 

Il a fier allure cette année encore "l'arbre de Mai" planté sur les hauteurs du village dans la nuit du 30 avril au 1er Mai

Il a fier allure cette année encore "l'arbre de Mai" planté sur les hauteurs du village dans la nuit du 30 avril au 1er Mai

Depuis des décennies, il est de tradition à Montségur de planter « le Mai » à la cime du vieux village. Chaque année, dans la nuit du 30 avril au 1er mai, les jeunes gens de la commune plantent l’arbre traditionnel selon un rituel qui se perpétue de générations en générations. A l'époque, c'était les jeunes conscrits qui montaient le Mai puis allaient réveiller les jeunes célibataires du village, avant de partir au service militaire. La tradition de l’Arbre du Mai fêtée partout en Europe sous différentes formes et pour différentes raisons est une tradition datant du Moyen Age et rétablie à la révolution pour symboliser la liberté. Signe de cette période, un drapeau français est traditionnellement attaché au sommet du Mai. Sur les coups de 19h les jeunes regagnent les berges du Lez où l’arbre est déjà coupé, le peuplier est dépourvu de feuillages hormis en son sommet et le charrient vers le vieux village, le tout dans la bonne humeur au son des chants et des pétards pour annoncer leur arrivée. Au centre du village les habitants restés au bar applaudissent et encouragent les jeunes. Au bout de quelques minutes d’effort, le mai y est dressé et fixé. Au coucher du soleil c'est le plus jeune qui doit monter pour décrocher les cordes qui ont aidé à dresser l'arbre. Enfin une fusée jaillit dans le ciel annonçant que le mai est planté pour veiller sur notre beau village, et tous, se retrouvent pour discuter autour d'un bon barbecue. Dans la nuit, les jeunes charrient divers objets et prennent soin de décorer le village dans un esprit festif mais respectueux. A l’aube, ils sont accueillis par le Maire qui leur offre le café. Le but de cette tradition est de faire parler de notre village en bien et de travailler ensemble (ancienne et nouvelle générations) pour préserver les traditions de notre commune. Nous vous donnons RV vers l’ancienne mairie le dimanche 30 avril à 19h30 pour nous voir monter le mai. Nous espérons que vous viendrez nombreux !

Les jeunes de Montségur sur Lauzon

(Extrait du bulletin d'information n°7 de la mairie de Montségur-Sur-Lauzon)

La nuit la plus longue de l'année pour les Montséguriens et Monséguriennes, le rond point à l'entrée Ouest du village à changé de look pendant la nuit du "Mai".
La nuit la plus longue de l'année pour les Montséguriens et Monséguriennes, le rond point à l'entrée Ouest du village à changé de look pendant la nuit du "Mai".La nuit la plus longue de l'année pour les Montséguriens et Monséguriennes, le rond point à l'entrée Ouest du village à changé de look pendant la nuit du "Mai".

La nuit la plus longue de l'année pour les Montséguriens et Monséguriennes, le rond point à l'entrée Ouest du village à changé de look pendant la nuit du "Mai".

Les panneaux de circulation n'ont pas échappés à ce "Mai 2017"...
Les panneaux de circulation n'ont pas échappés à ce "Mai 2017"...

Les panneaux de circulation n'ont pas échappés à ce "Mai 2017"...

"L'Arbre De  Mai" à Monségur-Sur-Lauzon (Drôme 26)"L'Arbre De  Mai" à Monségur-Sur-Lauzon (Drôme 26)
"L'Arbre De  Mai" à Monségur-Sur-Lauzon (Drôme 26)
Peu aprés minuit, les jeunes du village vont "fouiner" dans tout les recoins du village à la recherche de carriole, brouette, vélo ou toutes autres objets aussi incongrus les uns que les autres qu'ils abandonneront dans le village avant de réveiller les filles du village vers 5 h00 du matin.(avant de partir faire leur service militaire aujourd'hui disparu),
Peu aprés minuit, les jeunes du village vont "fouiner" dans tout les recoins du village à la recherche de carriole, brouette, vélo ou toutes autres objets aussi incongrus les uns que les autres qu'ils abandonneront dans le village avant de réveiller les filles du village vers 5 h00 du matin.(avant de partir faire leur service militaire aujourd'hui disparu),
Peu aprés minuit, les jeunes du village vont "fouiner" dans tout les recoins du village à la recherche de carriole, brouette, vélo ou toutes autres objets aussi incongrus les uns que les autres qu'ils abandonneront dans le village avant de réveiller les filles du village vers 5 h00 du matin.(avant de partir faire leur service militaire aujourd'hui disparu),
Peu aprés minuit, les jeunes du village vont "fouiner" dans tout les recoins du village à la recherche de carriole, brouette, vélo ou toutes autres objets aussi incongrus les uns que les autres qu'ils abandonneront dans le village avant de réveiller les filles du village vers 5 h00 du matin.(avant de partir faire leur service militaire aujourd'hui disparu),

Peu aprés minuit, les jeunes du village vont "fouiner" dans tout les recoins du village à la recherche de carriole, brouette, vélo ou toutes autres objets aussi incongrus les uns que les autres qu'ils abandonneront dans le village avant de réveiller les filles du village vers 5 h00 du matin.(avant de partir faire leur service militaire aujourd'hui disparu),

L'Arbre de Mai au bout de le rue, la haut sur la colline.

L'Arbre de Mai au bout de le rue, la haut sur la colline.

La terrasse du bar "Le Diamant noir" transformée en poulailler durant cette longue nuit, pas sûr que les quelques galinacés présent à cette fête nocturne aient apprécié cette virée.
La terrasse du bar "Le Diamant noir" transformée en poulailler durant cette longue nuit, pas sûr que les quelques galinacés présent à cette fête nocturne aient apprécié cette virée.

La terrasse du bar "Le Diamant noir" transformée en poulailler durant cette longue nuit, pas sûr que les quelques galinacés présent à cette fête nocturne aient apprécié cette virée.

Le poilu du village équipé d'un aspirateur, rien de bien méchant à tout celà.

Le poilu du village équipé d'un aspirateur, rien de bien méchant à tout celà.

Un tas d'objets hétéroclite venus d'on ne sait où attendent d''être récupéré par leurs propriétaires

Un tas d'objets hétéroclite venus d'on ne sait où attendent d''être récupéré par leurs propriétaires

Une réalisation de Mr "Jacob Delafon" pour ceux qui pratique...et ils sont nombreux!

Une réalisation de Mr "Jacob Delafon" pour ceux qui pratique...et ils sont nombreux!

Les jardiniéres du village ont elles aussi profitées d'une décoration de "Mai"

Les jardiniéres du village ont elles aussi profitées d'une décoration de "Mai"

Une belle "charette à cheval" à eu droit elle aussi à un petit voyage nocturne, sympa cette charette!

Une belle "charette à cheval" à eu droit elle aussi à un petit voyage nocturne, sympa cette charette!

Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.
Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.
Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.
Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.
Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.
Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.

Le "Mai" se dresse fiérement derriére ce calvaire, comme un conflit de proximité entre deux symboles religieux...alors qu'il ne s'agit là d'une vieille tradition bien sympatique qui à bien faillit disparaître ces derniéres années.

Le "Mai" a été interdit de 2010 à 2014. Les jeunes ont malgré l'interdiction, continué à perpétuer cette tradition.

Le "Mai" a été interdit de 2010 à 2014. Les jeunes ont malgré l'interdiction, continué à perpétuer cette tradition.

L'édition 2016 vue par la presse locale.

L'édition 2016 vue par la presse locale.

Un des rares habitants à ne pas avoir le sourire ce lundi matin...quoique?

Un des rares habitants à ne pas avoir le sourire ce lundi matin...quoique?

(La Tribune du 27 Avril 2017)

(La Tribune du 27 Avril 2017)

(La tribune du 4 Mai 2017)

(La tribune du 4 Mai 2017)

Commenter cet article

Léna26 12/05/2017 22:16

Tiens je ne connaissais pas cette tradition, heureusement que tu es là. J'ai vu le même genre de chose en Lozère (je crois) je me demandais ce que c'était. Il ne doit pas en rester beaucoup de peuplier sur les rives du Lez à ce rythme !

Jipaipai 13/05/2017 09:45

Content de t'apprendre quelque chose...un peuplier par an, on est encore loin de la déforestation de l'Amazonie quand même.
Bon weekend et bonnes ballades, un peu humide en ce moment !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents