Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, à la croisée de quatre départements, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage...


Une Renault 4CV "spéciale" à Valaurie (Drôme 26)

Publié par Jipaipai sur 25 Juin 2017, 20:00pm

Catégories : #Drôme, #Etrange, #Mémorial, #Voiture, #Valaurie

(10/06/2017) C'est sur la page FB d'un menbre de  la famille que je découvre "La  4 CV Renault " complétement bétonnée et carrelée, diantre*( *exprime l'étonnement !), qu'est ce donc que celà?

Le week end suivant je me déplace à Valaurie pour voir de plus prés cette curiosité...probléme, pas de panneau ou publicité pour nous renseigner sur la présence de ce "véhicule" à cette endroit, dommage, il me faudra me référer à la presse régionale pour en savoir un peu plus sur ce sujet.(Voir les articles en bas de page)

Une photo du même véhicule parue dans "La Tribune" nous invite à une exposition "Le temps des Jardins" qui se déroulera du du 10 au 12 Juin 2017à Valaurie. Pour la communication, en ce qui concerne "l'accroche, bravo, ce véhicule à attiré les regards je pense, mais pour le message c'est raté !

Une photo du même véhicule parue dans "La Tribune" nous invite à une exposition "Le temps des Jardins" qui se déroulera du du 10 au 12 Juin 2017à Valaurie. Pour la communication, en ce qui concerne "l'accroche, bravo, ce véhicule à attiré les regards je pense, mais pour le message c'est raté !

J"adore cette voiture, la Renault 4CV, du constructeur français Renault, est une voiture conçue par Fernand Picard et Charles-Edmond Serre, deux ingénieurs de Renault, qui est présentée en octobre 1946, à la suite du développement de trois prototypes, dont deux secrètement pendant l'Occupation. C'est une petite voiture, mais elle est particulièrement spacieuse pour son époque et ses dimensions extérieures. La Renault 4CV – surnommée la « 4 pattes » mais aussi « la motte de beurre » à cause de sa forme et de la couleur jaune de ses premiers exemplaires– symbolise le retour de la paix et de la prospérité car elle est la première voiture française accessible au plus grand nombre comme l'indique le slogan publicitaire diffusé à l'époque  : « 4 chevaux, 4 portes, 444 000 francs ! ». La 4CV est la voiture la plus vendue en France jusqu'en 19555. C'est la première française à atteindre une production d'un million d'exemplaires.  La production débute et sera essentiellement réalisée à Billancourt, mais une partie se fera également à l'usine de Flins (Seine et Oise). Elle durera de 1947 à 1961, année de sortie du 1 105 547e et dernier exemplaire6. Avec la Dauphine, la 4CV sera, pendant près de quinze ans, le principal modèle commercialisé par Renault.

J"adore cette voiture, la Renault 4CV, du constructeur français Renault, est une voiture conçue par Fernand Picard et Charles-Edmond Serre, deux ingénieurs de Renault, qui est présentée en octobre 1946, à la suite du développement de trois prototypes, dont deux secrètement pendant l'Occupation. C'est une petite voiture, mais elle est particulièrement spacieuse pour son époque et ses dimensions extérieures. La Renault 4CV – surnommée la « 4 pattes » mais aussi « la motte de beurre » à cause de sa forme et de la couleur jaune de ses premiers exemplaires– symbolise le retour de la paix et de la prospérité car elle est la première voiture française accessible au plus grand nombre comme l'indique le slogan publicitaire diffusé à l'époque : « 4 chevaux, 4 portes, 444 000 francs ! ». La 4CV est la voiture la plus vendue en France jusqu'en 19555. C'est la première française à atteindre une production d'un million d'exemplaires. La production débute et sera essentiellement réalisée à Billancourt, mais une partie se fera également à l'usine de Flins (Seine et Oise). Elle durera de 1947 à 1961, année de sortie du 1 105 547e et dernier exemplaire6. Avec la Dauphine, la 4CV sera, pendant près de quinze ans, le principal modèle commercialisé par Renault.

La Renault 4CV est conçue en quasi secret, en pleine clandestinité, pendant la Seconde Guerre mondiale, à une époque où les entreprises françaises de la zone occupée sont sous l'emprise allemande. Deux cadres de Renault, Serre et Picard, opposés à la collaboration avec l'Occupant et qui plus tard rentreront dans la Résistance3, vont en octobre 1940 commencer à concevoir cette petite voiture populaire en prévision de l'après-guerre3. Charles-Edmond Serre, 58 ans, est un des compagnons de la première heure de Louis Renault ; dessinateur industriel, il est devenu administrateur de la société et directeur des études et de la recherche3. Fernand Picard, un de ses principaux adjoints, est lui rentré chez le constructeur automobile en 1935 et est alors le directeur du bureau d'études3.

La Renault 4CV est conçue en quasi secret, en pleine clandestinité, pendant la Seconde Guerre mondiale, à une époque où les entreprises françaises de la zone occupée sont sous l'emprise allemande. Deux cadres de Renault, Serre et Picard, opposés à la collaboration avec l'Occupant et qui plus tard rentreront dans la Résistance3, vont en octobre 1940 commencer à concevoir cette petite voiture populaire en prévision de l'après-guerre3. Charles-Edmond Serre, 58 ans, est un des compagnons de la première heure de Louis Renault ; dessinateur industriel, il est devenu administrateur de la société et directeur des études et de la recherche3. Fernand Picard, un de ses principaux adjoints, est lui rentré chez le constructeur automobile en 1935 et est alors le directeur du bureau d'études3.

La première 4CV de série descend des lignes de montage de l’île Seguin le 12 août 1947. La 4CV est un succès : la production quotidienne est de 15 véhicules en 1948 pour atteindre 375 exemplaires en 1950, nombre impressionnant pour l'époque. Pour en obtenir une, le délai est d'un an, en raison de la forte demande, mais aussi de problèmes de fabrication. La 4CV, construite délibérément sur de grandes lignes automatisées et intégrées, afin de réduire le prix de revient, est emblématique des débuts de la consommation de masse. La gamme s'étoffe ainsi de deux niveaux de finition (luxe et normal) en 1948, d'une finition « grand luxe » en 1949 et d'une « R1063 » en 1950. Le modèle « grand luxe » voit sa puissance augmentée de 4 ch pour atteindre 21 ch et bénéficie d'un toit découvrable, en toile.

La première 4CV de série descend des lignes de montage de l’île Seguin le 12 août 1947. La 4CV est un succès : la production quotidienne est de 15 véhicules en 1948 pour atteindre 375 exemplaires en 1950, nombre impressionnant pour l'époque. Pour en obtenir une, le délai est d'un an, en raison de la forte demande, mais aussi de problèmes de fabrication. La 4CV, construite délibérément sur de grandes lignes automatisées et intégrées, afin de réduire le prix de revient, est emblématique des débuts de la consommation de masse. La gamme s'étoffe ainsi de deux niveaux de finition (luxe et normal) en 1948, d'une finition « grand luxe » en 1949 et d'une « R1063 » en 1950. Le modèle « grand luxe » voit sa puissance augmentée de 4 ch pour atteindre 21 ch et bénéficie d'un toit découvrable, en toile.

Présentée aux Français lors du 33e Salon de l'automobile de 1946 qui ouvre ses portes après 8 ans d'interruption, la Renault 4CV remporte un franc succès, en particulier pour la position arrière de son moteur, et malgré sa sensibilité extrême au vent latéral, qui la rend difficile à maîtriser en ligne droite en dépit de la direction à crémaillère. Elle est aussitôt surnommée « la motte de beurre » en raison de sa forme, mais surtout de sa couleur unique jaune sable. En effet, la peinture hâtivement utilisée pour les premiers modèles provient des surplus de l'armée allemande récupérés comme dommages de guerre, cette peinture avait servi à peindre les chars de l'Afrika Korps.
Présentée aux Français lors du 33e Salon de l'automobile de 1946 qui ouvre ses portes après 8 ans d'interruption, la Renault 4CV remporte un franc succès, en particulier pour la position arrière de son moteur, et malgré sa sensibilité extrême au vent latéral, qui la rend difficile à maîtriser en ligne droite en dépit de la direction à crémaillère. Elle est aussitôt surnommée « la motte de beurre » en raison de sa forme, mais surtout de sa couleur unique jaune sable. En effet, la peinture hâtivement utilisée pour les premiers modèles provient des surplus de l'armée allemande récupérés comme dommages de guerre, cette peinture avait servi à peindre les chars de l'Afrika Korps.
Présentée aux Français lors du 33e Salon de l'automobile de 1946 qui ouvre ses portes après 8 ans d'interruption, la Renault 4CV remporte un franc succès, en particulier pour la position arrière de son moteur, et malgré sa sensibilité extrême au vent latéral, qui la rend difficile à maîtriser en ligne droite en dépit de la direction à crémaillère. Elle est aussitôt surnommée « la motte de beurre » en raison de sa forme, mais surtout de sa couleur unique jaune sable. En effet, la peinture hâtivement utilisée pour les premiers modèles provient des surplus de l'armée allemande récupérés comme dommages de guerre, cette peinture avait servi à peindre les chars de l'Afrika Korps.

Présentée aux Français lors du 33e Salon de l'automobile de 1946 qui ouvre ses portes après 8 ans d'interruption, la Renault 4CV remporte un franc succès, en particulier pour la position arrière de son moteur, et malgré sa sensibilité extrême au vent latéral, qui la rend difficile à maîtriser en ligne droite en dépit de la direction à crémaillère. Elle est aussitôt surnommée « la motte de beurre » en raison de sa forme, mais surtout de sa couleur unique jaune sable. En effet, la peinture hâtivement utilisée pour les premiers modèles provient des surplus de l'armée allemande récupérés comme dommages de guerre, cette peinture avait servi à peindre les chars de l'Afrika Korps.

La 4CV a des défauts inhérents à sa conception même. La voie arrière, variable à cause du débattement vertical de la suspension, ne favorise pas la tenue de route. Les passages de roues avant occupent un volume très important dans l'habitacle, ce qui diminue l’espace vital pour les pieds du passager et du conducteur. Le confort « pur » n’est pas idéal non plus, car la caisse n'est pas isolée des bruits de fonctionnement et en raison de la forme et de la dureté des sièges.
La 4CV a des défauts inhérents à sa conception même. La voie arrière, variable à cause du débattement vertical de la suspension, ne favorise pas la tenue de route. Les passages de roues avant occupent un volume très important dans l'habitacle, ce qui diminue l’espace vital pour les pieds du passager et du conducteur. Le confort « pur » n’est pas idéal non plus, car la caisse n'est pas isolée des bruits de fonctionnement et en raison de la forme et de la dureté des sièges.

La 4CV a des défauts inhérents à sa conception même. La voie arrière, variable à cause du débattement vertical de la suspension, ne favorise pas la tenue de route. Les passages de roues avant occupent un volume très important dans l'habitacle, ce qui diminue l’espace vital pour les pieds du passager et du conducteur. Le confort « pur » n’est pas idéal non plus, car la caisse n'est pas isolée des bruits de fonctionnement et en raison de la forme et de la dureté des sièges.

L'augmentation du pouvoir d'achat des Français à partir de 1949, le retour à de bonnes conditions d'approvisionnement en matières premières va entraîner un développement très rapide des ventes et faire de Renault le premier constructeur automobile français, lui donnant une avance décisive dans la production en très grande série d'un véhicule particulier dont la production de la 4CV est le premier exemple en France. Cette réussite va aussi donner un grand sentiment de fierté aux ouvriers et aux cadres de ce qui est devenu en 1945 une entreprise nationale sous le nom de Régie nationale des usines Renault. Ils vont alors adhérer à la mission première que leur PDG, Pierre Lefaucheux fixe à l'entreprise  : « augmenter le bien-être général en mettant l'automobile à la portée du plus grand nombre », ce qui animera le personnel du constructeur durant de nombreuses années.

L'augmentation du pouvoir d'achat des Français à partir de 1949, le retour à de bonnes conditions d'approvisionnement en matières premières va entraîner un développement très rapide des ventes et faire de Renault le premier constructeur automobile français, lui donnant une avance décisive dans la production en très grande série d'un véhicule particulier dont la production de la 4CV est le premier exemple en France. Cette réussite va aussi donner un grand sentiment de fierté aux ouvriers et aux cadres de ce qui est devenu en 1945 une entreprise nationale sous le nom de Régie nationale des usines Renault. Ils vont alors adhérer à la mission première que leur PDG, Pierre Lefaucheux fixe à l'entreprise : « augmenter le bien-être général en mettant l'automobile à la portée du plus grand nombre », ce qui animera le personnel du constructeur durant de nombreuses années.

Pas un mot  concernant l'auteur de cette oeuvre dans "La Tribune"...

Pas un mot concernant l'auteur de cette oeuvre dans "La Tribune"...

...pas plus dans "Le Dauphiné"(11/06/2017) !

...pas plus dans "Le Dauphiné"(11/06/2017) !

Commenter cet article

Léna26 02/07/2017 21:43

ah et bien heureusement que tu es là, en passant sans m'arrêter j'avais cru qu'il s'agissait d'une coccinelle...

Jipaipai 04/07/2017 19:20

Et bien non, il s'agit bien d'une 4 chevaux, la voiture que je préfére, un jour j'en aurais une...même si j'ai du mal à rentrer dedans. Pas vraiment un temps à bloguer en ce moment, la chaleur fait son oeuvre!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents