Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Piégon Le Village (Drôme 26110)

Publié par Jipai sur 31 Octobre 2017, 17:45pm

Catégories : #Drôme, #Etrange, #La France que j'aime, #Ruine, #Lavoir, #Tour, #Piégon, #Village, #Plaques de Cocher

(15/10/2017) Entre Vaison la Romaine et Nyons sur la frontière qui séparait autrefois le Dauphiné et le comtat Venaissin, Piégon, 26 habitants au km², est un charmant village provençal. L’essentiel des terres sont situées entre 250 et 350 mètres d’altitude. Je suis ici pour voir la sculpture sur colline, "La belle vendangeuse", mais j'ai remarqué plus haut une chapelle et un tour, j'en profite pour découvrir ce village surprenant.

 

Il y avait un village sur cette colline...à cette époque, la colline était occupée par le village à l'intérieur d'une enceinte et qui comptait une cinquantaine de maisons bâties autour du château. Sa population atteignait 511 habitants en 1870, pour décliner régulièrement entre 1880 et 1930, les constructions se fissurant et s'écroulant peu à peu...

Il y avait un village sur cette colline...à cette époque, la colline était occupée par le village à l'intérieur d'une enceinte et qui comptait une cinquantaine de maisons bâties autour du château. Sa population atteignait 511 habitants en 1870, pour décliner régulièrement entre 1880 et 1930, les constructions se fissurant et s'écroulant peu à peu...

...aujourd'hui, de l’église écroulée, il ne reste que le clocher carré et quelques pans de murs.

...aujourd'hui, de l’église écroulée, il ne reste que le clocher carré et quelques pans de murs.

Le village lui a complétement disparu du paysage, difficile d'imaginer la moindre habitation, la végétation à tout recouvert...

Le village lui a complétement disparu du paysage, difficile d'imaginer la moindre habitation, la végétation à tout recouvert...

J'ai testé deux sentiers situés juste en contrebas du clocher...

J'ai testé deux sentiers situés juste en contrebas du clocher...

...inutile de perdre votre temps, les ronces sont féroces dans le coin, mes jambes s'en souviennent bien, le plus simple étant de remonter la route goudronnée jusqu'à sont point culminant...

...inutile de perdre votre temps, les ronces sont féroces dans le coin, mes jambes s'en souviennent bien, le plus simple étant de remonter la route goudronnée jusqu'à sont point culminant...

...a  l'entrée du chemin, un nain nous accueille, n'étant pas un expert de la fratrie des "7 nains" je serai incapable de vous dire si il s'agit d' Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux, Prof, Simplet, Timide
...a  l'entrée du chemin, un nain nous accueille, n'étant pas un expert de la fratrie des "7 nains" je serai incapable de vous dire si il s'agit d' Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux, Prof, Simplet, Timide

...a l'entrée du chemin, un nain nous accueille, n'étant pas un expert de la fratrie des "7 nains" je serai incapable de vous dire si il s'agit d' Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux, Prof, Simplet, Timide

Sur la colline ne subsiste aujourd'hui que ce beffroi, difficile d'imaginer qu'il y avait un village à cet endroit.

Sur la colline ne subsiste aujourd'hui que ce beffroi, difficile d'imaginer qu'il y avait un village à cet endroit.

Sur son porche couvert, bien conservé,  la date d’une restauration, 1782, ce qui expliquerait qu'il soit toujours debout aujourd'hui contrairement aux maisons du village.
Sur son porche couvert, bien conservé,  la date d’une restauration, 1782, ce qui expliquerait qu'il soit toujours debout aujourd'hui contrairement aux maisons du village.
Sur son porche couvert, bien conservé,  la date d’une restauration, 1782, ce qui expliquerait qu'il soit toujours debout aujourd'hui contrairement aux maisons du village.

Sur son porche couvert, bien conservé, la date d’une restauration, 1782, ce qui expliquerait qu'il soit toujours debout aujourd'hui contrairement aux maisons du village.

En contrebas nous apercevons la chapelle et le cimetière.( sujets d'une prochaine note)

En contrebas nous apercevons la chapelle et le cimetière.( sujets d'une prochaine note)

Grosse surprise, la cloche égrène encore toutes les heures, ce qui, vu le cadre, surprends le visiteur que je suis.

Grosse surprise, la cloche égrène encore toutes les heures, ce qui, vu le cadre, surprends le visiteur que je suis.

Ce mur supportant cette plaque de cocher semble avoir été fabriqué afin la recevoir. Le lieu d’implantation de ces plaques communales devait être au centre du village, comme le vieux village à disparu il est  permis de pense qu'elle fut récupérée et installée ici prés du point d’eau et du lavoir, lieu de passage s'il en faut .
Ce mur supportant cette plaque de cocher semble avoir été fabriqué afin la recevoir. Le lieu d’implantation de ces plaques communales devait être au centre du village, comme le vieux village à disparu il est  permis de pense qu'elle fut récupérée et installée ici prés du point d’eau et du lavoir, lieu de passage s'il en faut .

Ce mur supportant cette plaque de cocher semble avoir été fabriqué afin la recevoir. Le lieu d’implantation de ces plaques communales devait être au centre du village, comme le vieux village à disparu il est  permis de pense qu'elle fut récupérée et installée ici prés du point d’eau et du lavoir, lieu de passage s'il en faut .

Le vieux village situé sur une butte d'argile n'ayant pas d'eau, le lavoir a été construit à la fois pour assurer l'approvisionnement en eau des habitants et leur permettre de laver le linge. Les démarches nécessaires à la construction: promesse de vente du terrain, arrêté du Préfet, convention, etc... se déroulèrent entre 1871 et 1873. Le financement et les travaux se firent entre 1873 et 1875. Pour sa restauration, les matériaux d'époque retrouvés sur place permirent de reproduire l'édifice à l'identique. Il faut remarquer en particulier sa voûte originale en béton armé. Il a été inauguré le 29 juillet 2011...
Le vieux village situé sur une butte d'argile n'ayant pas d'eau, le lavoir a été construit à la fois pour assurer l'approvisionnement en eau des habitants et leur permettre de laver le linge. Les démarches nécessaires à la construction: promesse de vente du terrain, arrêté du Préfet, convention, etc... se déroulèrent entre 1871 et 1873. Le financement et les travaux se firent entre 1873 et 1875. Pour sa restauration, les matériaux d'époque retrouvés sur place permirent de reproduire l'édifice à l'identique. Il faut remarquer en particulier sa voûte originale en béton armé. Il a été inauguré le 29 juillet 2011...

Le vieux village situé sur une butte d'argile n'ayant pas d'eau, le lavoir a été construit à la fois pour assurer l'approvisionnement en eau des habitants et leur permettre de laver le linge. Les démarches nécessaires à la construction: promesse de vente du terrain, arrêté du Préfet, convention, etc... se déroulèrent entre 1871 et 1873. Le financement et les travaux se firent entre 1873 et 1875. Pour sa restauration, les matériaux d'époque retrouvés sur place permirent de reproduire l'édifice à l'identique. Il faut remarquer en particulier sa voûte originale en béton armé. Il a été inauguré le 29 juillet 2011...

Au XVI° siècle, les fermes se construisent à l'extérieur du village, et constituent encore aujourd'hui l'essentiel du bâti.

Au XVI° siècle, les fermes se construisent à l'extérieur du village, et constituent encore aujourd'hui l'essentiel du bâti.

...en contrebas, l’une des plus belles chapelles d’art roman provençale de la région, jouxtant le cimetière, Notre-Dame de Cadenet.  ​​​​​​​

...en contrebas, l’une des plus belles chapelles d’art roman provençale de la région, jouxtant le cimetière, Notre-Dame de Cadenet.  ​​​​​​​

Avec l'aide de :

http://www.dromeprovencale.fr/visiter/piegon-422446/

Association pour la sauvegarde du patrimoine de Mirabel et Piégon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents