Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Saint-Joseph à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme 26130)

Publié par Jipai sur 5 Avril 2018, 16:49pm

Catégories : #Drôme, #Patrimoine, #Statue, #Saint-Paul-Trois-Châteaux, #Chez moi, #Oratoire

(01 Septembre 2017) Pas évident de prendre des photos de cet oratoire Saint-Joseph, le parc est plus souvent fermé qu'ouvert et les dernières photos que j'ai faites de ce monument étaient des photos prisent par le parking du lycée agricole privé "Tricastin-Baronnies", le 1er avril dernier sous la pluie, pas de quoi illustrer un article sur mon blog...ce 1er septembre 2017, portail ouvert, une animation privée prés de l'oratoire, une occasion. En bas de page une petite découverte lors de mes recherches...."Comment enterrer une statue de saint Joseph pour vendre votre maison"

...1er Avril 2017, journée de pluie, les photos de l'oratoire prisent de l'extérieur du parc.
...1er Avril 2017, journée de pluie, les photos de l'oratoire prisent de l'extérieur du parc....1er Avril 2017, journée de pluie, les photos de l'oratoire prisent de l'extérieur du parc.

...1er Avril 2017, journée de pluie, les photos de l'oratoire prisent de l'extérieur du parc.

1er septembre 2017, portail ouvert, une belle occasion se présente pour faire plus ample connaissance avec l'oratoire de Saint-Joseph que l'on aperçoit au bout du chemin.

1er septembre 2017, portail ouvert, une belle occasion se présente pour faire plus ample connaissance avec l'oratoire de Saint-Joseph que l'on aperçoit au bout du chemin.

Mentionné par Luc et Matthieu, et seulement au début de leurs Évangiles, Joseph est le grand silencieux des Écritures,silencieux et considéré comme le père de Jésus. Pour que Joseph agisse, il lui faut écouter. Par trois fois, le Seigneur lui donne des ordres : prendre Marie chez lui, fuir en Égypte puis en revenir. Il obéit, sans récriminer ni demander d’explications...

Mentionné par Luc et Matthieu, et seulement au début de leurs Évangiles, Joseph est le grand silencieux des Écritures,silencieux et considéré comme le père de Jésus. Pour que Joseph agisse, il lui faut écouter. Par trois fois, le Seigneur lui donne des ordres : prendre Marie chez lui, fuir en Égypte puis en revenir. Il obéit, sans récriminer ni demander d’explications...

Personnage essentiel de la crèche, Joseph peut beaucoup nous apprendre. Sans sa fidélité totale et son sens aigu de l’obéissance, la révélation de Dieu aurait-elle pu se déployer ?  Que sait-on de Joseph?

Personnage essentiel de la crèche, Joseph peut beaucoup nous apprendre. Sans sa fidélité totale et son sens aigu de l’obéissance, la révélation de Dieu aurait-elle pu se déployer ?  Que sait-on de Joseph?

On sait qu'il est charpentier à Nazareth et le métier de charpentier est alors hautement estimé pour sa compétence et son utilité. Joseph doit épouser Marie, mais ils n'habitent pas ensemble au temps de la conception. C'est lui pourtant qui donne le nom de Jésus à l'enfant qui vient de naître (Matthieu 1, 18-25).

On sait qu'il est charpentier à Nazareth et le métier de charpentier est alors hautement estimé pour sa compétence et son utilité. Joseph doit épouser Marie, mais ils n'habitent pas ensemble au temps de la conception. C'est lui pourtant qui donne le nom de Jésus à l'enfant qui vient de naître (Matthieu 1, 18-25).

Il est considéré comme le père de Jésus et c'est lui qui l'emmène en Égypte pour le protéger des menaces d'Hérode, puis le ramène en terre d'Israël. Il s'inquiète, à juste titre, de la fugue de Jésus qui, à douze ans, reste à Jérusalem sans prévenir ses parents. Quand ils le retrouvent au Temple, lui ne dit rien, c'est Marie qui parle : "Ton père et moi, nous te cherchons tout angoissés" (Luc 2,48).  

Il est considéré comme le père de Jésus et c'est lui qui l'emmène en Égypte pour le protéger des menaces d'Hérode, puis le ramène en terre d'Israël. Il s'inquiète, à juste titre, de la fugue de Jésus qui, à douze ans, reste à Jérusalem sans prévenir ses parents. Quand ils le retrouvent au Temple, lui ne dit rien, c'est Marie qui parle : "Ton père et moi, nous te cherchons tout angoissés" (Luc 2,48).  

Joseph n'est pas bavard et l'Évangile ne cite aucune parole de lui. Il initie Jésus au travail de charpentier et Jésus lui-même est appelé tantôt le charpentier (Marc 6, 3), tantôt le fils du charpentier (Matthieu 13, 55) ou le fils de Joseph (Luc 4, 22 et Jean 1, 45). Pour expliquer la mention des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 13, 55-56), on a supposé que Joseph était veuf et avait déjà eu des enfants.

Joseph n'est pas bavard et l'Évangile ne cite aucune parole de lui. Il initie Jésus au travail de charpentier et Jésus lui-même est appelé tantôt le charpentier (Marc 6, 3), tantôt le fils du charpentier (Matthieu 13, 55) ou le fils de Joseph (Luc 4, 22 et Jean 1, 45). Pour expliquer la mention des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 13, 55-56), on a supposé que Joseph était veuf et avait déjà eu des enfants.

Ce n'est pas impossible, mais l'Évangile n'y fait aucune allusion.  Dans les récits de la vie publique de Jésus, on ne parle plus de Joseph et on en conclut qu'il était mort. Joseph reste en tous cas une belle image de père, attentif aux messages de Dieu, soucieux de sa famille, travailleur efficace, discret et silencieux, mais très présent.

Ce n'est pas impossible, mais l'Évangile n'y fait aucune allusion.  Dans les récits de la vie publique de Jésus, on ne parle plus de Joseph et on en conclut qu'il était mort. Joseph reste en tous cas une belle image de père, attentif aux messages de Dieu, soucieux de sa famille, travailleur efficace, discret et silencieux, mais très présent.

Cette statue de saint Joseph présente une scène qui mérite toute notre attention : L'Enfant-Jésus, debout au pied de saint Joseph qui le regarde, tient dans sa main gauche une couronne d'épines. Par ce symbolisme cette statue nous invite à contempler le mystère de la personne du Christ : deux natures, humaine et divine, unie dans la personne du Verbe. En raison de cette union intime, Jésus connaît dès sa conception la terrible passion qu'il allait vivre. Pour revenir à cette statue, Comment comprendre alors ce geste de la couronne d'épines? Cela préfigure-t-il le jardin de Gethsémani :"Mon Père, que ce calice passe loin de moi !" ? Ou au contraire cette statue serait-elle une invitation à Saint Joseph de s'unir à la Passion du Christ selon cette parole de saint Paul : "j'accomplis ce qui manque dans ma chair à la passion du Christ ?"

Cette statue de saint Joseph présente une scène qui mérite toute notre attention : L'Enfant-Jésus, debout au pied de saint Joseph qui le regarde, tient dans sa main gauche une couronne d'épines. Par ce symbolisme cette statue nous invite à contempler le mystère de la personne du Christ : deux natures, humaine et divine, unie dans la personne du Verbe. En raison de cette union intime, Jésus connaît dès sa conception la terrible passion qu'il allait vivre. Pour revenir à cette statue, Comment comprendre alors ce geste de la couronne d'épines? Cela préfigure-t-il le jardin de Gethsémani :"Mon Père, que ce calice passe loin de moi !" ? Ou au contraire cette statue serait-elle une invitation à Saint Joseph de s'unir à la Passion du Christ selon cette parole de saint Paul : "j'accomplis ce qui manque dans ma chair à la passion du Christ ?"

Hélas, je n'ai rien trouvé sur le monument indiquant la date, le nom de l'oeuvre ou de l'artiste ni la date de la construction concernant cette statue et cet oratoire

Hélas, je n'ai rien trouvé sur le monument indiquant la date, le nom de l'oeuvre ou de l'artiste ni la date de la construction concernant cette statue et cet oratoire

Saint-Joseph à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme 26130)

Mes sources:

http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Noel/Le-Mystere-de-Noel/Joseph-un-pere-modele

https://www.traditions-monastiques.com/fr/statue-saint-joseph/1233-statue-saint-joseph-jesus-pieds-sjoep30.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents