Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


La Grande Croix De La Garde-Adhémar (Drôme 26700)

Publié par Jipai sur 22 Mai 2018, 20:02pm

Catégories : #Drôme, #Patrimoine, #Calvaire, #Croix, #La Garde-Adhémar

(21/05/2018) Grand soleil ce matin, l'occasion de me rendre à La Garde-Adhémar refaire une série de photos de la grande croix à l'entrée du chemin de ronde du village, ma premiére série de photos prisent un jour de ciel gris ne me plait pas.
 

Ce calvaire est particulier par le fait qu'il est composé de plusieurs éléments de la croix de la passion. J'ai eu l'occasion d'en voir d'autres de ces calvaires dans la région et  je commence à en connaître "un petit rayon" sur ce sujet...en toute modestie bien sûr.

Ce calvaire est particulier par le fait qu'il est composé de plusieurs éléments de la croix de la passion. J'ai eu l'occasion d'en voir d'autres de ces calvaires dans la région et  je commence à en connaître "un petit rayon" sur ce sujet...en toute modestie bien sûr.

Dans le symbolisme chrétien, on appelle croix de la Passion une croix installée en extérieur ou dans une église, ou bien peinte ou sculptée, caractérisée par la représentation des « instruments de la Passion » du Christ, dans le but de rappeler au fidèle la succession de ses événements.

Dans le symbolisme chrétien, on appelle croix de la Passion une croix installée en extérieur ou dans une église, ou bien peinte ou sculptée, caractérisée par la représentation des « instruments de la Passion » du Christ, dans le but de rappeler au fidèle la succession de ses événements.

Ce qui est bien le cas ici à la Garde-Adhémar ou cette croix de la passion porte dans son décor les instruments du supplice du Christ

Ce qui est bien le cas ici à la Garde-Adhémar ou cette croix de la passion porte dans son décor les instruments du supplice du Christ

Croix de la passion  la croix de la passion porte dans son décor les instruments du supplice du Christ : clous, marteau et tenailles, lances, la main qui le gifla, le calice de l'agonie... Le lierre et la vigne décorent maintes croix. Le lierre signifie la vie éternelle : au Moyen-Age, il symbolisait la fidélité jusqu'à la mort et était réputé pour protéger de l'envoûtement. Dans la Bible, la vigne est assimilée à l'Arbre de vie ; pour le chrétien, le cep est le Christ et les grappes sont les fidèles, c'est-à-dire, l'Eglise. D'autres symboles sont plus parlants pour nous ou mieux connus, tel l'agneau pascal ou la colombe du Saint-Esprit. Ces éléments sont là pour renforcer la signification première de la croix qui, pour le chrétien, est le symbole de la passion du Christ rédempteur, et la promesse de la vie éternelle offerte au croyant.

Croix de la passion  la croix de la passion porte dans son décor les instruments du supplice du Christ : clous, marteau et tenailles, lances, la main qui le gifla, le calice de l'agonie... Le lierre et la vigne décorent maintes croix. Le lierre signifie la vie éternelle : au Moyen-Age, il symbolisait la fidélité jusqu'à la mort et était réputé pour protéger de l'envoûtement. Dans la Bible, la vigne est assimilée à l'Arbre de vie ; pour le chrétien, le cep est le Christ et les grappes sont les fidèles, c'est-à-dire, l'Eglise. D'autres symboles sont plus parlants pour nous ou mieux connus, tel l'agneau pascal ou la colombe du Saint-Esprit. Ces éléments sont là pour renforcer la signification première de la croix qui, pour le chrétien, est le symbole de la passion du Christ rédempteur, et la promesse de la vie éternelle offerte au croyant.

Il n’y a pas de règle pour la disposition des instruments. Les éléments longs (lance, échelle, sont souvent symétriquement en diagonale, du pied de la croix à l’extrémité des traverses. Les objets sont posés sur la traverse ou sont accrochés en dessous. Les éléments uniques (linge de Véronique, tunique) sont de préférence au centre, sur le montant vertical. Le coq trône tout en haut....et le chien, lui, est juste venu poser pour la photo, un brave pépére!

Il n’y a pas de règle pour la disposition des instruments. Les éléments longs (lance, échelle, sont souvent symétriquement en diagonale, du pied de la croix à l’extrémité des traverses. Les objets sont posés sur la traverse ou sont accrochés en dessous. Les éléments uniques (linge de Véronique, tunique) sont de préférence au centre, sur le montant vertical. Le coq trône tout en haut....et le chien, lui, est juste venu poser pour la photo, un brave pépére!

La croix de la Passion se différencie du crucifix en ce que le personnage du Christ crucifié n’y figure pas obligatoirement, ici il est bien présent au centre de la croix. Les personnages traditionnels de la Vierge et de saint Jean peuvent également être présents.

La croix de la Passion se différencie du crucifix en ce que le personnage du Christ crucifié n’y figure pas obligatoirement, ici il est bien présent au centre de la croix. Les personnages traditionnels de la Vierge et de saint Jean peuvent également être présents.

Le marteau, les tenailles et une main (la gifle donnée à Jésus par le grand prêtre) (Jean 18.22). Elle peut aussi représenter la main de Dieu.

Le marteau, les tenailles et une main (la gifle donnée à Jésus par le grand prêtre) (Jean 18.22). Elle peut aussi représenter la main de Dieu.

Le vase ou aiguière* avec lequel Ponce Pilate se lave les mains (Matthieu 27.23), les clous (Jean 19.17), la couronne d'épines.(*Une aiguière est un récipient à pied ovoïde doté d'une anse et d'un bec destiné à contenir de l'eau et à la servir. Ce mot ancien est surtout utilisé de nos jours pour désigner des objets d'art. On utilise plutôt les termes de cruche, de pichet ou encore de carafe pour désigner nos vases à eau contemporains)

Le vase ou aiguière* avec lequel Ponce Pilate se lave les mains (Matthieu 27.23), les clous (Jean 19.17), la couronne d'épines.(*Une aiguière est un récipient à pied ovoïde doté d'une anse et d'un bec destiné à contenir de l'eau et à la servir. Ce mot ancien est surtout utilisé de nos jours pour désigner des objets d'art. On utilise plutôt les termes de cruche, de pichet ou encore de carafe pour désigner nos vases à eau contemporains)

Le calice, au dessus du Christ ainsi que l’écriteau *INRI (Jean 19.17)

Le calice, au dessus du Christ ainsi que l’écriteau *INRI (Jean 19.17)

Comme beaucoup d'autres dans la région, celui ci aussi aurait besoin d'un bon petit rafraîchissement, socle et crucifix, le bras droit cassé au niveau de l'épaule, pas bon tout çà, à bon entendeur salut...

Comme beaucoup d'autres dans la région, celui ci aussi aurait besoin d'un bon petit rafraîchissement, socle et crucifix, le bras droit cassé au niveau de l'épaule, pas bon tout çà, à bon entendeur salut...

*INRI est l'acronyme, dit titulus crucis, de l'expression latine "Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm" généralement traduit par : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ».
*INRI est l'acronyme, dit titulus crucis, de l'expression latine "Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm" généralement traduit par : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ».
*INRI est l'acronyme, dit titulus crucis, de l'expression latine "Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm" généralement traduit par : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ».

*INRI est l'acronyme, dit titulus crucis, de l'expression latine "Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm" généralement traduit par : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents