Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Oppède Le Vieux Le Village (Vaucluse 84580)

Publié par Jipai sur 23 Mai 2018, 19:04pm

Catégories : #Patrimoine, #La France que j'aime, #Vaucluse, #Ruine, #Village, #Calvaire, #Oppède-Le-Vieux

(06/05/2018) Un dimanche suivi d'une petite semaine de repos en raison de deux jours fériés, une belle occasion de visiter un village un peu plus éloigné que d'habitude , bien que seulement 80 kms, notre choix se porte sur Oppède-Le-Vieux, village que j'ai découvert sur le net grâce à un rond-point particulier, rond-point qui fera l'objet d'une note sur mon blog.

Bienvenue dans la commune d'Oppède-Le-Vieux qui fait partie du parc naturel régional du Luberon.

Bienvenue dans la commune d'Oppède-Le-Vieux qui fait partie du parc naturel régional du Luberon.

C'est un vieux village perché, d'où des parkings aménagés dans les sous-bois sur les flans de la colline.
C'est un vieux village perché, d'où des parkings aménagés dans les sous-bois sur les flans de la colline.

C'est un vieux village perché, d'où des parkings aménagés dans les sous-bois sur les flans de la colline.

Le parking se situe près des anciennes terrasses Sainte-Cécile car le village n'est pas accessible en voiture. Un jardin paysager y a été créé pour le plus grand bonheur des visiteurs : un ensemble de 15 terrasses où poussent plus de 80 espèces rustiques,  plantes herbacées, arbustes et arbres du Luberon.

Le parking se situe près des anciennes terrasses Sainte-Cécile car le village n'est pas accessible en voiture. Un jardin paysager y a été créé pour le plus grand bonheur des visiteurs : un ensemble de 15 terrasses où poussent plus de 80 espèces rustiques, plantes herbacées, arbustes et arbres du Luberon.

Pour se rendre dans le village, il faut emprunter des petits chemins aménagés en jardins en terrasses ou son plantés divers essences d'arbres et arbustres.
Pour se rendre dans le village, il faut emprunter des petits chemins aménagés en jardins en terrasses ou son plantés divers essences d'arbres et arbustres.
Pour se rendre dans le village, il faut emprunter des petits chemins aménagés en jardins en terrasses ou son plantés divers essences d'arbres et arbustres.

Pour se rendre dans le village, il faut emprunter des petits chemins aménagés en jardins en terrasses ou son plantés divers essences d'arbres et arbustres.

Des jardins en terrasses de Sainte-Cécile, une vue magnifique sur le village et les ruines du château.
Des jardins en terrasses de Sainte-Cécile, une vue magnifique sur le village et les ruines du château.Des jardins en terrasses de Sainte-Cécile, une vue magnifique sur le village et les ruines du château.

Des jardins en terrasses de Sainte-Cécile, une vue magnifique sur le village et les ruines du château.

Des maisons anciennes sont restaurées donnant un nouveau souffle à ces murs datés dans l'ensemble des XVe et XVI siècles.
Des maisons anciennes sont restaurées donnant un nouveau souffle à ces murs datés dans l'ensemble des XVe et XVI siècles.

Des maisons anciennes sont restaurées donnant un nouveau souffle à ces murs datés dans l'ensemble des XVe et XVI siècles.

Il y a beaucoup à faire, plusieurs générations de bénévoles risque fort d'y mouiller le maillot, mais le jeu en vaut bien la chandelle, le résultat peut être magnifique.
Il y a beaucoup à faire, plusieurs générations de bénévoles risque fort d'y mouiller le maillot, mais le jeu en vaut bien la chandelle, le résultat peut être magnifique.
Il y a beaucoup à faire, plusieurs générations de bénévoles risque fort d'y mouiller le maillot, mais le jeu en vaut bien la chandelle, le résultat peut être magnifique.

Il y a beaucoup à faire, plusieurs générations de bénévoles risque fort d'y mouiller le maillot, mais le jeu en vaut bien la chandelle, le résultat peut être magnifique.

Emprunter les chemins qui montent à la chapelle et au château n'est pas une mince affaire, de bonnes chaussures de marche sont indispensables.

Emprunter les chemins qui montent à la chapelle et au château n'est pas une mince affaire, de bonnes chaussures de marche sont indispensables.

Calade montante en travaux de restauration par des bénévoles qui ont du "pain sur la planche".

Calade montante en travaux de restauration par des bénévoles qui ont du "pain sur la planche".

A coté des restes d'enceintes, d'oratoires abandonnés, d'habitations effondrées, vous trouverez une église romane, seul vestige parfaitement conservé.

A coté des restes d'enceintes, d'oratoires abandonnés, d'habitations effondrées, vous trouverez une église romane, seul vestige parfaitement conservé.

Cette église Romane, la collégiale Notre-Dame-d'Alydon est en travaux de toiture une nouvelle fois, chapelle dont l’humoriste Michel Leeb a eu le coup de foudre est a beaucoup oeuvré pour sa restauration.
Cette église Romane, la collégiale Notre-Dame-d'Alydon est en travaux de toiture une nouvelle fois, chapelle dont l’humoriste Michel Leeb a eu le coup de foudre est a beaucoup oeuvré pour sa restauration.

Cette église Romane, la collégiale Notre-Dame-d'Alydon est en travaux de toiture une nouvelle fois, chapelle dont l’humoriste Michel Leeb a eu le coup de foudre est a beaucoup oeuvré pour sa restauration.

A la pointe du rocher, au plus haut du village, se dressent la tour et le mur du château médiéval qui appartenait aux comtes de Toulouse puis à la papauté au XIIe siècle.

A la pointe du rocher, au plus haut du village, se dressent la tour et le mur du château médiéval qui appartenait aux comtes de Toulouse puis à la papauté au XIIe siècle.

Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.
Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.

Le château fut abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants, qui au début du XXème sont partis s'installer dans la plus hospitalière vallée en contrebas, aujourd'hui appelé Oppède les Poulivets.

En descendant du village par un autre chemin, nous croisons une chapelle plus ou moins désaffectée, la chapelle Saint-Antonin des Pénitents Blancs. Cette chapelle et le vieux village apparaissent dans un téléfilm "L'amour en Héritage" ou des scénes furent tournées.
En descendant du village par un autre chemin, nous croisons une chapelle plus ou moins désaffectée, la chapelle Saint-Antonin des Pénitents Blancs. Cette chapelle et le vieux village apparaissent dans un téléfilm "L'amour en Héritage" ou des scénes furent tournées.En descendant du village par un autre chemin, nous croisons une chapelle plus ou moins désaffectée, la chapelle Saint-Antonin des Pénitents Blancs. Cette chapelle et le vieux village apparaissent dans un téléfilm "L'amour en Héritage" ou des scénes furent tournées.
En descendant du village par un autre chemin, nous croisons une chapelle plus ou moins désaffectée, la chapelle Saint-Antonin des Pénitents Blancs. Cette chapelle et le vieux village apparaissent dans un téléfilm "L'amour en Héritage" ou des scénes furent tournées.

En descendant du village par un autre chemin, nous croisons une chapelle plus ou moins désaffectée, la chapelle Saint-Antonin des Pénitents Blancs. Cette chapelle et le vieux village apparaissent dans un téléfilm "L'amour en Héritage" ou des scénes furent tournées.

Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​
Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​
Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​

Croix de la passion sur la place principale du village. Le village d'Oppède est en passe de débuter une nouvelle vie, souhaitons donc longue vie à ce village renaissant de ses ruines. ​​

Cartes postales d'Oppéde-Le-Vieux  d'hier.
Cartes postales d'Oppéde-Le-Vieux  d'hier.
Cartes postales d'Oppéde-Le-Vieux  d'hier.

Cartes postales d'Oppéde-Le-Vieux d'hier.

Pause repas réparateur au restaurant "l'Echauguette" situé sur la place principale du village, que j'ai noté d'un 3/5 en raison de l'attente, mais bon ce n'est que le début de saison, l'équipe va s'étoffer je suppose, sinon rapport qualité prix correct
Pause repas réparateur au restaurant "l'Echauguette" situé sur la place principale du village, que j'ai noté d'un 3/5 en raison de l'attente, mais bon ce n'est que le début de saison, l'équipe va s'étoffer je suppose, sinon rapport qualité prix correctPause repas réparateur au restaurant "l'Echauguette" situé sur la place principale du village, que j'ai noté d'un 3/5 en raison de l'attente, mais bon ce n'est que le début de saison, l'équipe va s'étoffer je suppose, sinon rapport qualité prix correct

Pause repas réparateur au restaurant "l'Echauguette" situé sur la place principale du village, que j'ai noté d'un 3/5 en raison de l'attente, mais bon ce n'est que le début de saison, l'équipe va s'étoffer je suppose, sinon rapport qualité prix correct

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents