Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


La Vierge du Vœu de Ambonil (Drôme 26800)-27éme

Publié par Jipai sur 22 Novembre 2018, 16:46pm

Catégories : #Drôme, #Patrimoine, #Statue, #Vierge, #Monument, #Vierge du voeu 15 Août 1944, #Hartman, #Ambonil, #Etrange

(21/10/2018) Après Livron et sa vierge "barbue", ( lire en bas de page ) direction Ambonil ou se trouve la toute première Vierge du Vœu à avoir été bénite la 15 Juillet 1945 par l'évêque de Valence Camille Pic. La première d'une longue, un particularité du département qui en compte une petite centaine répartie sur tout le département et généralement le long de la vallée du Rhône, pour ma part c'est la 27éme que je visite.

Le 15 juillet 1945 a lieu la toute première inauguration d'une statue de Vierge du Vœu à Ambonil.

Le 15 juillet 1945 a lieu la toute première inauguration d'une statue de Vierge du Vœu à Ambonil.

Le village d'Ambonil, épargnée par les affres de la guerre après avoir été sous le feu croisé de l'US Army et de la Wehrmacht, commune entièrement catholique, répondait parfaitement aux critères d'érection d'une statue.

Le village d'Ambonil, épargnée par les affres de la guerre après avoir été sous le feu croisé de l'US Army et de la Wehrmacht, commune entièrement catholique, répondait parfaitement aux critères d'érection d'une statue.

Située à la sortie ouest du village, en direction du cimetière, elle est relativement facile à trouver, ce village ne comptant que 130 âmes, le tour est vite fait.
Située à la sortie ouest du village, en direction du cimetière, elle est relativement facile à trouver, ce village ne comptant que 130 âmes, le tour est vite fait.

Située à la sortie ouest du village, en direction du cimetière, elle est relativement facile à trouver, ce village ne comptant que 130 âmes, le tour est vite fait.

"Notre-Dame des Champs-Gardienne D'Ambonil-Je suis la fleur des champs et le lis des vallées"

"Notre-Dame des Champs-Gardienne D'Ambonil-Je suis la fleur des champs et le lis des vallées"

Au matin de l'inauguration, elle fut retrouvée brisée volontairement  en trois morceaux le matin de son inauguration. La consécration eut quand même lieu en utilisant la maquette en plâtre. Les orateurs blâmèrent cet acte de vandalisme.

Au matin de l'inauguration, elle fut retrouvée brisée volontairement en trois morceaux le matin de son inauguration. La consécration eut quand même lieu en utilisant la maquette en plâtre. Les orateurs blâmèrent cet acte de vandalisme.

Camille Pic fit part de son indignation. Mais également, un journal, paru le 6 août, se demandait si les sacs de ciment utilisés à Ambonil n'auraient pas été plus utiles pour reconstruire Vassieux-en-Vercors. Cette affaire traduit bien dans quelle ambiance l'érection de ces statues se déroula.

Camille Pic fit part de son indignation. Mais également, un journal, paru le 6 août, se demandait si les sacs de ciment utilisés à Ambonil n'auraient pas été plus utiles pour reconstruire Vassieux-en-Vercors. Cette affaire traduit bien dans quelle ambiance l'érection de ces statues se déroula.

L'auteur de la notice se souvient bien de ce qui lui raconta son père, instituteur laïc. Dans la ferme paternelle, l'instituteur reçut la visite de l'abbé Gitareu qui, selon la demande de l'évêque, devait visiter et avertir les paroissiens au sujet de la Vierge du Vœu. L'instituteur fit, vertement, remarquer à l'abbé que sa visite aurait été mieux venue au moment de la déclaration de la guerre plutôt qu'une fois la paix retrouvée. L'abbé se vengea le dimanche suivant du haut de sa chaire en invectivant les mécréants qui dénigraient l'érection des statues de la Vierge !

L'auteur de la notice se souvient bien de ce qui lui raconta son père, instituteur laïc. Dans la ferme paternelle, l'instituteur reçut la visite de l'abbé Gitareu qui, selon la demande de l'évêque, devait visiter et avertir les paroissiens au sujet de la Vierge du Vœu. L'instituteur fit, vertement, remarquer à l'abbé que sa visite aurait été mieux venue au moment de la déclaration de la guerre plutôt qu'une fois la paix retrouvée. L'abbé se vengea le dimanche suivant du haut de sa chaire en invectivant les mécréants qui dénigraient l'érection des statues de la Vierge !

Une deuxième version de la statue, resculptée à l'identique, a été bénite par le vicaire général Alexandre Soulas le 10 août 1947.  Cette Vierge à l'enfant a été sculptée par les époux Hartmann.

Une deuxième version de la statue, resculptée à l'identique, a été bénite par le vicaire général Alexandre Soulas le 10 août 1947. Cette Vierge à l'enfant a été sculptée par les époux Hartmann.

Malgré ces aléas, les statues de Vierge se multiplient jusqu'au début des années cinquante. Leur consécration se déroule selon un cérémonial bien précis réunissant personnalités religieuses et parfois politiques à une époque où la pratique religieuse est encore très vivace. La mort de Camille Pic en 1951 n'arrête pas le mouvement car le défunt est remplacé par le vicaire général Eugène Soulas. Ce n'est qu'en 1961 qu'est érigée la dernière statue à Montchenu.

Malgré ces aléas, les statues de Vierge se multiplient jusqu'au début des années cinquante. Leur consécration se déroule selon un cérémonial bien précis réunissant personnalités religieuses et parfois politiques à une époque où la pratique religieuse est encore très vivace. La mort de Camille Pic en 1951 n'arrête pas le mouvement car le défunt est remplacé par le vicaire général Eugène Soulas. Ce n'est qu'en 1961 qu'est érigée la dernière statue à Montchenu.

Cette Vierge à l'enfant a été sculptée par les époux Hartmann, auteurs de nombreuses autres statues de Vierges du Voeu sur le département de la Drôme.

Cette Vierge à l'enfant a été sculptée par les époux Hartmann, auteurs de nombreuses autres statues de Vierges du Voeu sur le département de la Drôme.

Monument du à la générosité des paroissiens et autres bienfaiteurs. Elevé par les soins du R.P B.BOISSET. Béni par l'évêque Camille Pic le 15 Juillet 1945

Monument du à la générosité des paroissiens et autres bienfaiteurs. Elevé par les soins du R.P B.BOISSET. Béni par l'évêque Camille Pic le 15 Juillet 1945

Un bel emplacement à l'entrée du village, "emplacement....

Un bel emplacement à l'entrée du village, "emplacement....

...donné par la famille Léon Rosier en mémoire d'Henri BERARD Mort Pour La France."

...donné par la famille Léon Rosier en mémoire d'Henri BERARD Mort Pour La France."

Henri BERARD dont on retrouve le nom sur le petit monument au mort situé dans le petit cimetière à proximité de cette vierge du vœu.
Henri BERARD dont on retrouve le nom sur le petit monument au mort situé dans le petit cimetière à proximité de cette vierge du vœu.Henri BERARD dont on retrouve le nom sur le petit monument au mort situé dans le petit cimetière à proximité de cette vierge du vœu.

Henri BERARD dont on retrouve le nom sur le petit monument au mort situé dans le petit cimetière à proximité de cette vierge du vœu.

 Actuellement, les Vierges sont plus ou moins bien entretenues et surtout elles sont peu honorées. Une baisse de la pratique religieuse, la disparition progressive du clergé rural explique cette désaffection. (Un grand Merci au Musée de la résistance) Coordonnées GPS 44.794462, 4.9062624 7'40.1"N   Amboniliens , Amboniliennes
 Actuellement, les Vierges sont plus ou moins bien entretenues et surtout elles sont peu honorées. Une baisse de la pratique religieuse, la disparition progressive du clergé rural explique cette désaffection. (Un grand Merci au Musée de la résistance) Coordonnées GPS 44.794462, 4.9062624 7'40.1"N   Amboniliens , Amboniliennes

Actuellement, les Vierges sont plus ou moins bien entretenues et surtout elles sont peu honorées. Une baisse de la pratique religieuse, la disparition progressive du clergé rural explique cette désaffection. (Un grand Merci au Musée de la résistance) Coordonnées GPS 44.794462, 4.9062624 7'40.1"N Amboniliens , Amboniliennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents