Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Nouveau Monument Aux Morts de Mornas (Vaucluse 84083)

Publié par Jipai sur 8 Mai 2019, 13:03pm

Catégories : #Château, #Eglise, #Monument, #Vaucluse, #Village, #Mornas, #Etrange

(18/12/2018) Un nouveau monument aux morts inauguré dans le village de Mornas, occasion de me rendre sur place pour voir le résultat de plus prés et comprendre le "pourquoi un deuxième monument?". Le village est bâti au pied d’un rocher à pic et fort haut, dont l’un des sommets surplombe le vide de façon impressionnante tel un museau d’animal. Au sommet de cette falaise à été édifiée la magnifique forteresse, véritable bastion de défense du territoire.

Un joli petit village blotti aux pieds de sa forterresse qui est en cours de restauration depuis 1977 grâce aux bénévoles de l'association "Amis de Mornas"

Un joli petit village blotti aux pieds de sa forterresse qui est en cours de restauration depuis 1977 grâce aux bénévoles de l'association "Amis de Mornas"

"Il ne vous a pas échappé que la commémoration du centenaire de l’armistice du  11 novembre 1918 s’est déroulée devant une nouvelle stèle. En effet, la municipalité a souhaité ériger un second monument aux morts situé sur l’aire de stationnement du centre périscolaire. Ce mémorial , plus accessible que l’original situé au cimetière, permet au plus grand nombre de se recueillir, cette année la présence de nombreux mornassiens, des écoliers et de leurs professeurs en témoigne." _(Bulletin municipal de la commune de Mornas - Janvier 2019)

"Il ne vous a pas échappé que la commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 s’est déroulée devant une nouvelle stèle. En effet, la municipalité a souhaité ériger un second monument aux morts situé sur l’aire de stationnement du centre périscolaire. Ce mémorial , plus accessible que l’original situé au cimetière, permet au plus grand nombre de se recueillir, cette année la présence de nombreux mornassiens, des écoliers et de leurs professeurs en témoigne." _(Bulletin municipal de la commune de Mornas - Janvier 2019)

Mais, question récurrente, pourquoi notre monument aux morts et la stèle nouvellement érigée portent l’inscription  « 1914/1919  » ?   Cette particularité a évidemment été remarquée par les observateurs avertis. Certes la majorité des monuments aux morts des communes françaises fait apparaître sur les monuments 1914/1918 et symboliquement toutes les communes commémorent le 11 novembre 1918, date de la signature de l’armistice de la grande guerre, à la Rethondes en forêt de Compiègne. La signature d’un armistice synonyme de « cessez le feu » conclu par des chefs militaires et non par des représentants de la société civile, suspend les hostilités entre les belligérants sans pour autant mettre fin à la guerre. Nombreux sont les cessez le feu, signés lors de conflits, qui ne sont pas respectés et n’aboutissent pas à une signature de paix. C’est pourquoi, lors de la construction de ces mémoriaux de nombreuses communes, dont Mornas, ont décidé de rendre hommage aux soldats disparus jusqu’à la signature de la paix qui a eu lieu à Versailles le 28 juin 1919. La municipalité actuelle a scrupuleusement respecté cette décision.

Mais, question récurrente, pourquoi notre monument aux morts et la stèle nouvellement érigée portent l’inscription « 1914/1919 » ? Cette particularité a évidemment été remarquée par les observateurs avertis. Certes la majorité des monuments aux morts des communes françaises fait apparaître sur les monuments 1914/1918 et symboliquement toutes les communes commémorent le 11 novembre 1918, date de la signature de l’armistice de la grande guerre, à la Rethondes en forêt de Compiègne. La signature d’un armistice synonyme de « cessez le feu » conclu par des chefs militaires et non par des représentants de la société civile, suspend les hostilités entre les belligérants sans pour autant mettre fin à la guerre. Nombreux sont les cessez le feu, signés lors de conflits, qui ne sont pas respectés et n’aboutissent pas à une signature de paix. C’est pourquoi, lors de la construction de ces mémoriaux de nombreuses communes, dont Mornas, ont décidé de rendre hommage aux soldats disparus jusqu’à la signature de la paix qui a eu lieu à Versailles le 28 juin 1919. La municipalité actuelle a scrupuleusement respecté cette décision.

La structure de ce monument, l'ancien donc, à quatre colonnes, un urne voilée au sommet, une croix de Guerre comme décoration militaire, une palme en ornementation végétale...

La structure de ce monument, l'ancien donc, à quatre colonnes, un urne voilée au sommet, une croix de Guerre comme décoration militaire, une palme en ornementation végétale...

...un petit chef'd'oeuvre, rien à voir que cette plaque de marbre qui représente le nouveau monument...

...un petit chef'd'oeuvre, rien à voir que cette plaque de marbre qui représente le nouveau monument...

...bien que je comprenne trés bien la volonté de la municipalité de transférer ce monument, pas facile de ce rendre à l'ancien, la côte est rude à grimper.

...bien que je comprenne trés bien la volonté de la municipalité de transférer ce monument, pas facile de ce rendre à l'ancien, la côte est rude à grimper.

L'entrée de l'église Notre Dame de Val Romigier, fermée comme souvent dans la région. D’après son architecture, on peut dire qu’elle date du XII siècle. Elle fut consacrée le 24 juin 1192 par l’Archevêque d’Arles. La charte du 25 février 1231 qui est conservée dans le livre rouge des Archevêques d’Arles, donne le nom d’Eglise de la Bienheureuse Marie de Mornas. Le premier document qui la désigne sous le nom d’Eglise de Notre-Dame de Val-Romigier date de mars 1484.

L'entrée de l'église Notre Dame de Val Romigier, fermée comme souvent dans la région. D’après son architecture, on peut dire qu’elle date du XII siècle. Elle fut consacrée le 24 juin 1192 par l’Archevêque d’Arles. La charte du 25 février 1231 qui est conservée dans le livre rouge des Archevêques d’Arles, donne le nom d’Eglise de la Bienheureuse Marie de Mornas. Le premier document qui la désigne sous le nom d’Eglise de Notre-Dame de Val-Romigier date de mars 1484.

Cette église romane date du XIIème siècle, elle a été l’église paroissiale jusqu’en 1871. Elle a été restaurée en 2004.

Cette église romane date du XIIème siècle, elle a été l’église paroissiale jusqu’en 1871. Elle a été restaurée en 2004.

Premiére commémoration du 11 Novembre prés du nouveau monument (2018)

Premiére commémoration du 11 Novembre prés du nouveau monument (2018)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Nécessaire contre la trace qui s'efface
Répondre
J
Pour la trace qui s'efface et les jambes qui ne portent plus, belle petite montée pour aller à l'ancien monument, merci de ton commentaire, à bientôt.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents