Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


La Plaque De Cocher de Saint-Restitut (Drôme 26130)

Publié par Jipai sur 13 Décembre 2018, 21:20pm

Catégories : #Drôme, #Etrange, #Trace du passé, #Saint-Restitut, #Plaque De Cocher

Ce 11 Décembre 2018, le soleil est là, une belle journée pour explorer la région. Le jaune étant la couleur prédominante des rond-point de la région en ce moment, comme partout ailleurs en France, ajouté à cela un petit handicap à la main m'interdisant de trop conduire, c'est à Saint-Restitut que je me rends, distant de seulement 4 kms d'après cette "plaque de cocher retrouvée" que je viens découvrir. Leur nom "Plaque de cocher" et leur position élevée viennent du fait qu’elles devaient être facilement visibles et lisibles par les cochers. Beaucoup ont disparu, mais celles qui restent font assez souvent l’objet de restaurations réussies comme celle de Saint-Restitut

 

C'est un petit article paru dans la presse locale qui me met sur la piste de cette plaque de cocher rechampie* dont l'histoire n'est pas banale.

C'est un petit article paru dans la presse locale qui me met sur la piste de cette plaque de cocher rechampie* dont l'histoire n'est pas banale.

Elle vient de retrouver une place dans le village, sur la façade de ce qui semble être encore aujourd'hui La Poste.

Elle vient de retrouver une place dans le village, sur la façade de ce qui semble être encore aujourd'hui La Poste.

Pour beaucoup ces plaques de cocher représentent un petit objet anodin, pour moi elles font parties du patrimoine de notre pays qu'il faut sauvegarder.

Pour beaucoup ces plaques de cocher représentent un petit objet anodin, pour moi elles font parties du patrimoine de notre pays qu'il faut sauvegarder.

 Elles datent de la seconde moitié du XIXème siècle, 366 ont été implantées en Drôme en 1861 / 1862.

Elles datent de la seconde moitié du XIXème siècle, 366 ont été implantées en Drôme en 1861 / 1862.

Ces plaques ont la particularité d'être uniques et irremplaçables, elles ne trouverons de place nul par ailleurs, celle ci à Saint-Restitut, c'est d'ailleurs ce qui fait leur charme.

Ces plaques ont la particularité d'être uniques et irremplaçables, elles ne trouverons de place nul par ailleurs, celle ci à Saint-Restitut, c'est d'ailleurs ce qui fait leur charme.

Elles étaient apposées sur un bâtiment communal dans toutes les communes de France contre 15 Francs de l'époque.

Elles étaient apposées sur un bâtiment communal dans toutes les communes de France contre 15 Francs de l'époque.

Aujourd'hui beaucoup ont disparu, soit perdu, détérioré voir volé, mais beaucoup de communes les redécouvrent aujourd'hui et protègent ce petit patrimoine.

Aujourd'hui beaucoup ont disparu, soit perdu, détérioré voir volé, mais beaucoup de communes les redécouvrent aujourd'hui et protègent ce petit patrimoine.

Celle ci fut retrouvée chez un brocanteur Ardéchois par Alexandre Constantini, bien connu dans le monde des plaques de cocher, (Voir coupure de presse en bas de page) et rachetée par la commune de Saint-Restitut pour une somme de 150 euros, belle initiative de cette petite commune qui depuis quelques années redécouvre son patrimoine ( four à Chaux, fontaine...)

Celle ci fut retrouvée chez un brocanteur Ardéchois par Alexandre Constantini, bien connu dans le monde des plaques de cocher, (Voir coupure de presse en bas de page) et rachetée par la commune de Saint-Restitut pour une somme de 150 euros, belle initiative de cette petite commune qui depuis quelques années redécouvre son patrimoine ( four à Chaux, fontaine...)

Pour ma part, je me suis permis de faire suivre mes photos à un site, voir plus bas, passionné et spécialiste des plaques de cocher que je vous invite à découvrir.

Pour ma part, je me suis permis de faire suivre mes photos à un site, voir plus bas, passionné et spécialiste des plaques de cocher que je vous invite à découvrir.

Article paru dans "le Dauphiné" le 14 Novembre 2018.

Article paru dans "le Dauphiné" le 14 Novembre 2018.

Lu sur le site d'Alexandre Constantini  

plaques.de.cochers.pagesperso-orange.fr/photos.html

Mises à Jour 9 mai 2015 :  Depuis novembre 2013, je n’ai pas « mis les pieds » sur ce site… Nous sommes en mai 2015 et je viens remettre à jour tout ça : Depuis 2013 j’ai acquis la certitude, grâce aux brevets que Monsieur Bouilliant a déposés en 1842, que c’est bien lui qui a fondu les plaques d’identité communales. J’ai écrit quelques petits articles dans des revues locales et donné quelques modestes « conférences ». J’ai aidé la commune de Saint-Restitut à récupérer la plaque d’identité communale qui était chez un brocanteur ardéchois, j’espère qu’elle sera bientôt remise en place. J’ai aidé le nouveau maire de Pelonne à récupérer la plaque de la commune, qu’il a restaurée et remise en place. J’ai répondu à des nombreux correspondants désireux de restaurer leurs plaques, dans des nombreux coins de France. D’autres correspondants ont continué à me signaler, avec des photos à l’appui, des plaques dont je n’avais pas connaissance, Avec Karin et Martin, nous continuons à faire des recherches sur le terrain.

Photo d'Alexandre Constantini, la plaque avant restauration.

Photo d'Alexandre Constantini, la plaque avant restauration.

A Saint-Paul-Trois-Châteaux il nous en reste une, un souvenir de 1845, une plaque de "chemin d'intérêt commun N°58" qu'il serait bon de préserver, la rechampir par exemple pour la mettre en valeur, mais le petit patrimoine dans ma commune c'est un peu le parent pauvre, mais je ne désespère par...

A Saint-Paul-Trois-Châteaux il nous en reste une, un souvenir de 1845, une plaque de "chemin d'intérêt commun N°58" qu'il serait bon de préserver, la rechampir par exemple pour la mettre en valeur, mais le petit patrimoine dans ma commune c'est un peu le parent pauvre, mais je ne désespère par...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonjour.
Je découvre cet article. Je suis très heureux que la plaque de cocher ait retrouvé la place qui lui est due. Depuis bien des années je suis à la recherche des plaques de cocher lors de mes sorties à vélo depuis Crest ,et je les photographie. Je crois que mon intervention en avril 2015 a été bénéfique pour cette plaque de Saint-Restitut. En voici le récit sur mon blog :
http://www.gerardbetton.fr/2015/04/il-fallait-la-trouver-celle-la.html
Cordialement.
Gérard Betton.
Mon catalogue de plaques : http://www.gerardbetton.fr/page-5987239.html
Répondre
J
Un peu a la bourre sur mon blog pour divers raisons dont une en particulier, je suis un nouveau adepte du vélo depuis quelques mois mais à un niveau plus modeste que vous avec mes 110 kgs, je vous remercie pour votre passage sur mon blog, content moi aussi que cette plaque soit de nouveau visible, merci a vous et bonne continuation pour vos recherches.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents