Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)

Publié par Jipai sur 17 Juillet 2019, 13:30pm

Catégories : #Bollène, #La France que j'aime, #Statue, #Vierge, #Vaucluse

Une copie d'une statue d'une vierge en marbre qui retrouve sa place d'origine quelques 70 ans après l'avoir quitté, une belle histoire qui se passe à Bollène ou je me rends ce jour, 20 juin 2019, pour une visite à cette belle dame inaugurée le 21 Mai 2019.

Coût de l'opération pour la commune, socle et éclairage compris 70.000 Euros.

Coût de l'opération pour la commune, socle et éclairage compris 70.000 Euros.

Il fallait avoir un sacré culot pour, à l'heure ou se construit plus de mosquées que d'églises dans notre pays, pour ériger une statue d'une vierge sur le domaine publique, inutile de préciser que cette œuvre d'art fut allégrement commentée par les habitants de Bollène bien qu'aucun signe ou emblème religieux ne soit présent sur ce monument.

Il fallait avoir un sacré culot pour, à l'heure ou se construit plus de mosquées que d'églises dans notre pays, pour ériger une statue d'une vierge sur le domaine publique, inutile de préciser que cette œuvre d'art fut allégrement commentée par les habitants de Bollène bien qu'aucun signe ou emblème religieux ne soit présent sur ce monument.

La municipalité avait alors expliqué qu'initialement il y avait là une statue commandée par les habitants après la grande peste de 1721 dont voici l'histoire...

La municipalité avait alors expliqué qu'initialement il y avait là une statue commandée par les habitants après la grande peste de 1721 dont voici l'histoire...

"Pour un coût de 150 livres, la Ville commande une statue au sculpteur bollénois Jean-Baptiste Mézangeau (1652-1734).

"Pour un coût de 150 livres, la Ville commande une statue au sculpteur bollénois Jean-Baptiste Mézangeau (1652-1734).

En 1821, elle s’érige sur l’esplanade de l’avenue Pasteur. Des vœux à la Sainte-Vierge sont renouvelés. Mais l’outrage du temps fragilise la sculpture qui tombe, se brise etc...

En 1821, elle s’érige sur l’esplanade de l’avenue Pasteur. Des vœux à la Sainte-Vierge sont renouvelés. Mais l’outrage du temps fragilise la sculpture qui tombe, se brise etc...

La statue originale en mauvais état fut transférée en 1950 à la collégiale lors d'aménagements urbains, en l'occurrence la création du rond-point Mitterrand .

La statue originale en mauvais état fut transférée en 1950 à la collégiale lors d'aménagements urbains, en l'occurrence la création du rond-point Mitterrand .

En désespoir de cause et pour se protéger de la peste,  la population implore la protection la Vierge à la chapelle de Notre-Dame du Pont (ci dessus).  Cela ne suffit pas. Fin du premier acte.

En désespoir de cause et pour se protéger de la peste, la population implore la protection la Vierge à la chapelle de Notre-Dame du Pont (ci dessus). Cela ne suffit pas. Fin du premier acte.

Deuxième acte: D'après le sculpteur Jean Maudet, de l’entreprise Bouvier (Les Angles), chargé des travaux de restauration : " Cette statue a souffert, ses morceaux ont grossièrement été recollés et couverts de barbotine, il convient aujourd’hui de restituer l’aspect d’origine d’après des documents photographiques" La tête sans cou est reliée au tronc par une tige de fer, le bras droit est mal repositionné, une jambe a été recréée.

Deuxième acte: D'après le sculpteur Jean Maudet, de l’entreprise Bouvier (Les Angles), chargé des travaux de restauration : " Cette statue a souffert, ses morceaux ont grossièrement été recollés et couverts de barbotine, il convient aujourd’hui de restituer l’aspect d’origine d’après des documents photographiques" La tête sans cou est reliée au tronc par une tige de fer, le bras droit est mal repositionné, une jambe a été recréée.

Sans nouvelles de la restauration, peut être impossible et vouée à l'échec, il fût réalisé une copie de cette statue en marbre, pesant 3.5 t pour l'installer à l'emplacement initial.

Sans nouvelles de la restauration, peut être impossible et vouée à l'échec, il fût réalisé une copie de cette statue en marbre, pesant 3.5 t pour l'installer à l'emplacement initial.

Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)
Deux magnifiques angelots blottis aux pieds de la vierge.

Deux magnifiques angelots blottis aux pieds de la vierge.

Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)
Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)
Pas vraiment convaincu par l'esthétique du socle, l'ancien était beaucoup plus raccord,  je dois quand même reconnaître que je me trouve ici devant une belle œuvre d'art, chapeau l'artiste

Pas vraiment convaincu par l'esthétique du socle, l'ancien était beaucoup plus raccord, je dois quand même reconnaître que je me trouve ici devant une belle œuvre d'art, chapeau l'artiste

Le Génie des Sciences et Notre-Dame du Pont comme voisin, un quartier VIP en somme !

Le Génie des Sciences et Notre-Dame du Pont comme voisin, un quartier VIP en somme !

Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)
Notre-Dame du Pont et Le Génie des Sciences.Notre-Dame du Pont et Le Génie des Sciences.
Notre-Dame du Pont et Le Génie des Sciences.Notre-Dame du Pont et Le Génie des Sciences.

Notre-Dame du Pont et Le Génie des Sciences.

Ce 26/09/2020, le hasard faisant bien les choses, je me suis retrouvé face à la statue d'origine installée dans la collégiale de Bollène à l'occasion du baptême d'une petite Camille
Ce 26/09/2020, le hasard faisant bien les choses, je me suis retrouvé face à la statue d'origine installée dans la collégiale de Bollène à l'occasion du baptême d'une petite Camille

Ce 26/09/2020, le hasard faisant bien les choses, je me suis retrouvé face à la statue d'origine installée dans la collégiale de Bollène à l'occasion du baptême d'une petite Camille

Notre-Dame de Bonne Garde à Bollène ( Vaucluse 84500)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents