Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Banc-Reposoir d'Eugénie à Ungersheim (Haut-Rhin 68343)

Publié par Jipai sur 4 Novembre 2019, 17:12pm

Catégories : #Ailleurs en France, #Etrange, #Patrimoine, #Ungersheim, #Alsace, #Haut-Rhin, #Vacances

(23 Juillet 2019) Lors de la visite de l'écomusée d'Alsace à Ungersheim, une découverte pour moi que ce banc-reposoir dit de Napoléon III totalement inconnu pour moi...je connaissais "l'arbre du roi de Rome" de Buis-Les-Baronnies dont j'ai rédigé un article, (lien en bas de page), mais ces bancs, jamais entendu parlé !!! 

Un banc-reposoir d'Alsace est une sorte de banc public construit en Alsace au XIXe siècle.  Les jours de marché ou de foire, paysans et surtout paysannes se rendaient dans les villes ou gros bourgs où se tenait un marché. Lourdement chargés, ils y amenaient les produits de la ferme. Les paysannes portaient un panier sur leur tête protégée par un coussinet rempli de son et de balles de blé. Les paysans, quant à eux, charriaient leurs produits dans une hotte accrochée au dos par deux lanières de cuir.

Un banc-reposoir d'Alsace est une sorte de banc public construit en Alsace au XIXe siècle. Les jours de marché ou de foire, paysans et surtout paysannes se rendaient dans les villes ou gros bourgs où se tenait un marché. Lourdement chargés, ils y amenaient les produits de la ferme. Les paysannes portaient un panier sur leur tête protégée par un coussinet rempli de son et de balles de blé. Les paysans, quant à eux, charriaient leurs produits dans une hotte accrochée au dos par deux lanières de cuir.

Lors des haltes, les paysannes pouvaient déposer leurs fardeaux sur le linteau puis se reposer sur le banc de la dalle inférieure, à l'ombre généralement de quatre tilleuls. De part et d'autre étaient dressées deux bornes qui permettaient aux hommes d'y déposer leurs hottes ou encore aux cavaliers de se remettre en selle.  Il existe en Alsace deux sortes de bancs reposoirs :  ceux du Roi de Rome (dits aussi Bancs Marie-Louise) datés de 1811 ; ceux de l'Impératrice Eugénie datés de 1854.

Lors des haltes, les paysannes pouvaient déposer leurs fardeaux sur le linteau puis se reposer sur le banc de la dalle inférieure, à l'ombre généralement de quatre tilleuls. De part et d'autre étaient dressées deux bornes qui permettaient aux hommes d'y déposer leurs hottes ou encore aux cavaliers de se remettre en selle. Il existe en Alsace deux sortes de bancs reposoirs : ceux du Roi de Rome (dits aussi Bancs Marie-Louise) datés de 1811 ; ceux de l'Impératrice Eugénie datés de 1854.

Voilà une petite note pour un petit sujet, j'aime bien ces petites découvertes !

Voilà une petite note pour un petit sujet, j'aime bien ces petites découvertes !

Envoyé par (e.decharge@martinmedia.fr) le mercredi 03 novembre 2021, 16:39

Bonjour je travaille pour la Revue française de généalogie et nous préparons un article sur les bancs reposoirs d'Alsace, tels que celui présenté dans votre blog en 2019. Je voudrais savoir si je peux utiliser une de vos photos pour illustrer cet article, vous serez bien sûr crédité comme auteur de la photo. Dans l'attente, je l'espère positive, de votre réponse Cordialement E Dechargé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Une découverte pour moi aussi, et je t'en remercie
Répondre
J
Petite découverte que j'apprécie beaucoup lorsque je suis en balade et un plaisir de partager!
D
je n'avais jamais vu ni entendu parlé.
ils n'étaient pas bêtes dans le temps.
bisous bisous
Répondre
J
Toujours un plaisir de partager mes découvertes, pratique ce banc public!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents