Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Racou à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales 66700)

Publié par Jipai sur 4 Janvier 2021, 11:55am

Catégories : #Ailleurs en France, #Etrange, #Pyrénées-Orientales, #Vacances, #Village

(22 septembre 2020) Le Racou, pour ma part j'en ai jamais entendu parlé et pour cause, le bout du monde, là ou la chaine de montagne des Pyrénées rejoint la méditerranée, un cul de sac ou il doit faire si bon vivre. Une commune qui à une époque se sent de plus en plus abandonnés par la municipalité argelésienne. Une commune qui se déclare libre le 14 juillet 1957, une bonne année 1957 d'ailleurs, je sais de quoi je parle.

La seule rue du Racou qui se termine en cul de sac, pas de radar ici et pas d'excès de vitesse non plus.

La seule rue du Racou qui se termine en cul de sac, pas de radar ici et pas d'excès de vitesse non plus.

Il y a au Racou, « Recoin » en catalan, l’impression d’être au bout du « petit monde » d’Argelès-sur-Mer, la vie y est plus douce et plus lente, les pieds dans le sable et le regard sur la montagne on prend le temps de vivre.

Il y a au Racou, « Recoin » en catalan, l’impression d’être au bout du « petit monde » d’Argelès-sur-Mer, la vie y est plus douce et plus lente, les pieds dans le sable et le regard sur la montagne on prend le temps de vivre.

Ces petites maisonnettes ensablées, séparées entre-elles par des allées verdoyantes et colorées. Inaccessible aux voitures...

Ces petites maisonnettes ensablées, séparées entre-elles par des allées verdoyantes et colorées. Inaccessible aux voitures...

La plage du Racou, pas de bol aujourd'hui le temps est plutôt à la pluie, mais qu'importe l'endroit vaut bien le détour.

La plage du Racou, pas de bol aujourd'hui le temps est plutôt à la pluie, mais qu'importe l'endroit vaut bien le détour.

...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.
...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.
...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.
...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.
...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.

...c’est ici le paradis des enfants . Les habitants prennent soin de leurs jardinets.

Même un petit club de pétanque au Racou, que du bonheur et pourtant, une commune qui se déclare libre le 14 juillet 1957.

Même un petit club de pétanque au Racou, que du bonheur et pourtant, une commune qui se déclare libre le 14 juillet 1957.

Dans les années 60 donc, les Racouniens escomptent bien faire leur révolution. La colère gronde. Ce jour de fête nationale, la Commune libre du Racou est proclamée par Astruc, adjoint au Maire de l’époque. Six années plus tard, un putsch « pour rire » mettra fin à l’aventure. Guerre picrocholine ? loin de là… L’épisode permettra au Racou d’asseoir durablement ses particularités idéologiques et culturelles qui, autant que son cadre de vie exceptionnel, nourrissent son charme…

Dans les années 60 donc, les Racouniens escomptent bien faire leur révolution. La colère gronde. Ce jour de fête nationale, la Commune libre du Racou est proclamée par Astruc, adjoint au Maire de l’époque. Six années plus tard, un putsch « pour rire » mettra fin à l’aventure. Guerre picrocholine ? loin de là… L’épisode permettra au Racou d’asseoir durablement ses particularités idéologiques et culturelles qui, autant que son cadre de vie exceptionnel, nourrissent son charme…

"La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues.""La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues."
"La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues.""La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues."
"La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues.""La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues."

"La commune libre du Racou n'a bien sûr jamais été reconnue, mais cette action d'éclat a permis quelques réalisations dont l'attribution de noms catalans aux rues."

Retour en arrière, 1940, croisillons en fer, pyramides en béton immergés, les stigmates du conflit mondial récemment achevé ne sont pas visibles sur cette carte postale, mais bien réels. En effet, les Allemands, qui craignaient un débarquement sur la côte catalane, avaient métamorphosé Le Racou en sorte de « ligne Siegfried » maritime. erreur stratégique : le 15 août 1944, les alliés poseront le pied sur les plages de Provence. Aujourd'hui les kayaks, paddle, et autres « jouets » nautiques attendent devant les maisons que leur propriétaire les emmènent caboter de criques en crique.
Retour en arrière, 1940, croisillons en fer, pyramides en béton immergés, les stigmates du conflit mondial récemment achevé ne sont pas visibles sur cette carte postale, mais bien réels. En effet, les Allemands, qui craignaient un débarquement sur la côte catalane, avaient métamorphosé Le Racou en sorte de « ligne Siegfried » maritime. erreur stratégique : le 15 août 1944, les alliés poseront le pied sur les plages de Provence. Aujourd'hui les kayaks, paddle, et autres « jouets » nautiques attendent devant les maisons que leur propriétaire les emmènent caboter de criques en crique.

Retour en arrière, 1940, croisillons en fer, pyramides en béton immergés, les stigmates du conflit mondial récemment achevé ne sont pas visibles sur cette carte postale, mais bien réels. En effet, les Allemands, qui craignaient un débarquement sur la côte catalane, avaient métamorphosé Le Racou en sorte de « ligne Siegfried » maritime. erreur stratégique : le 15 août 1944, les alliés poseront le pied sur les plages de Provence. Aujourd'hui les kayaks, paddle, et autres « jouets » nautiques attendent devant les maisons que leur propriétaire les emmènent caboter de criques en crique.

Même nos amis à 4 pattes ont un esprit rebelle dans ce petit bout de France.

Même nos amis à 4 pattes ont un esprit rebelle dans ce petit bout de France.

Le restaurant "La Cave" au bout de la rue, bien sûr c'est fermé aussi, il est vrai qu'ils ont le droit aux vacances aussi
Le restaurant "La Cave" au bout de la rue, bien sûr c'est fermé aussi, il est vrai qu'ils ont le droit aux vacances aussiLe restaurant "La Cave" au bout de la rue, bien sûr c'est fermé aussi, il est vrai qu'ils ont le droit aux vacances aussi

Le restaurant "La Cave" au bout de la rue, bien sûr c'est fermé aussi, il est vrai qu'ils ont le droit aux vacances aussi

Un photo prise d'un panneau sur la place d'Argelès-sur-Mer, ou l'on peut apercevoir ces dunes de protection érigées lors de grosses tempêtes. Le réchauffement climatique y est peut être pour quelque chose.

Un photo prise d'un panneau sur la place d'Argelès-sur-Mer, ou l'on peut apercevoir ces dunes de protection érigées lors de grosses tempêtes. Le réchauffement climatique y est peut être pour quelque chose.

Un petit coin vraiment sympathique que je découvre en ce mois de septembre, j'imagine quand Juillet/Aout il doit y avoir foule, mais qu'importe, j'ai bien aimé.
Un petit coin vraiment sympathique que je découvre en ce mois de septembre, j'imagine quand Juillet/Aout il doit y avoir foule, mais qu'importe, j'ai bien aimé.Un petit coin vraiment sympathique que je découvre en ce mois de septembre, j'imagine quand Juillet/Aout il doit y avoir foule, mais qu'importe, j'ai bien aimé.
Un petit coin vraiment sympathique que je découvre en ce mois de septembre, j'imagine quand Juillet/Aout il doit y avoir foule, mais qu'importe, j'ai bien aimé.

Un petit coin vraiment sympathique que je découvre en ce mois de septembre, j'imagine quand Juillet/Aout il doit y avoir foule, mais qu'importe, j'ai bien aimé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Cette commune me semble bien agréable
Répondre
J
J'imagine que par beau temps il doit y avoir du monde, mais je n'aime pas trop la foule, c'était très bien comme cela, beau petit coin de paradis !
P
un petit paradis cordialement
Répondre
J
C'est le terme exacte, si ce n'est pas le paradis, ca lui ressemble !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents