Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Viaduc de la Ligne TGV à La-Garde-Adhémar (Drôme 26700)

Publié par Jipai sur 11 Mars 2021, 14:41pm

Catégories : #Drôme, #La Garde-Adhémar, #Pont, #Viaduc

(08/03/2021) Le mistral est de retour, pas de sortie vélo aujourd'hui, trop dur de pédaler face au vent, l'occasion d'aller prendre quelques photos de ce viaduc de La-Garde-Adhémar qui n'aurait jamais du voir le jour dans les années 1990 si...Mr Mitterrand n'était intervenu dans cette affaire du futur tracé de la ligne TGV de Paris à Marseille. Le tracé de cette  ligne TGV devait passer plus à l'est, du côté de Suze-La-Rousse, mais voilà, Monsieur Le président de la République avait des amis et des propriétés de famille de ce côté là et donc...

...à la suite d'intrigues à la Pagnol, la ligne est proprement déménagée, le 14 juillet 1990, depuis les jardins de l'Elysée, le président de la République tranche en direct. Il veut " protéger les vignobles au sud de Montélimar ", le TGV longera donc l'eau à l'ouest au lieu de frôler les monts à l'est.(Vue partielle, de côté, face amont depuis la rive gauche)

...à la suite d'intrigues à la Pagnol, la ligne est proprement déménagée, le 14 juillet 1990, depuis les jardins de l'Elysée, le président de la République tranche en direct. Il veut " protéger les vignobles au sud de Montélimar ", le TGV longera donc l'eau à l'ouest au lieu de frôler les monts à l'est.(Vue partielle, de côté, face amont depuis la rive gauche)

Pour la SNCF, la ligne de TGV devait au départ éviter la vallée du Rhône, trop peuplée. grignotant au passage une dizaine d'hectares de vigne.

Pour la SNCF, la ligne de TGV devait au départ éviter la vallée du Rhône, trop peuplée. grignotant au passage une dizaine d'hectares de vigne.

Sur le papier, au moment de couper à travers la Drôme, le projet de ligne TGV Méditerranée passait à 20 kilomètres de son tracé actuel, accessoirement sur la maison à Marsanne de son ami Henri MICHEL, député et proche du Président, sur le Château La Borie dont un des actionnaires était Roger HANIN ainsi que des truffières appartenant à Mme MITTERAND du côté de Suze-la-Rousse.(Pile gauche, vue générale, face aval depuis la rive gauche)

Sur le papier, au moment de couper à travers la Drôme, le projet de ligne TGV Méditerranée passait à 20 kilomètres de son tracé actuel, accessoirement sur la maison à Marsanne de son ami Henri MICHEL, député et proche du Président, sur le Château La Borie dont un des actionnaires était Roger HANIN ainsi que des truffières appartenant à Mme MITTERAND du côté de Suze-la-Rousse.(Pile gauche, vue générale, face aval depuis la rive gauche)

Mais les vignerons avaient le bras très long, se souvient Mariette Cuvelier, une institutrice qui se révélera la plus pugnace des contestataires, animant Colère 26, la coordination Drôme-Vaucluse. " Plusieurs amis ou conseillers de Mitterrand étaient concernés par ce tracé : Guy Penne, Max Aubert, Henry Michel, explique- t-elle. Avec les élus locaux, aidés d'un géologue, ils proposent un autre tracé plus à l'ouest. Globalement, c'est le leur qui a été retenu. "

Mais les vignerons avaient le bras très long, se souvient Mariette Cuvelier, une institutrice qui se révélera la plus pugnace des contestataires, animant Colère 26, la coordination Drôme-Vaucluse. " Plusieurs amis ou conseillers de Mitterrand étaient concernés par ce tracé : Guy Penne, Max Aubert, Henry Michel, explique- t-elle. Avec les élus locaux, aidés d'un géologue, ils proposent un autre tracé plus à l'ouest. Globalement, c'est le leur qui a été retenu. "

Une des passerelles de contrôle de l'ouvrage.

Une des passerelles de contrôle de l'ouvrage.

L'affrontement a été provoqué dès les premiers jours de 1990 à l'annonce du projet par des fuites dans la presse régionale, avec la publication de plusieurs projets de tracé, avec de nombreuses variantes locales. Résultat : tout le monde, entre Valence et Marseille, se sent menacé. Des dizaines d'associations de défense, pratiquement une par village, fleurissent. (Vue partielle, de dessous, tablier et piles depuis la rive gauche.)
L'affrontement a été provoqué dès les premiers jours de 1990 à l'annonce du projet par des fuites dans la presse régionale, avec la publication de plusieurs projets de tracé, avec de nombreuses variantes locales. Résultat : tout le monde, entre Valence et Marseille, se sent menacé. Des dizaines d'associations de défense, pratiquement une par village, fleurissent. (Vue partielle, de dessous, tablier et piles depuis la rive gauche.)

L'affrontement a été provoqué dès les premiers jours de 1990 à l'annonce du projet par des fuites dans la presse régionale, avec la publication de plusieurs projets de tracé, avec de nombreuses variantes locales. Résultat : tout le monde, entre Valence et Marseille, se sent menacé. Des dizaines d'associations de défense, pratiquement une par village, fleurissent. (Vue partielle, de dessous, tablier et piles depuis la rive gauche.)

Mitterrand a "demandé" et obtenu le changement de l'itinéraire du T.G.V. dans la Drôme afin de protéger ses amis.(Culée gauche, face amont, vue générale depuis la rive gauche)

Mitterrand a "demandé" et obtenu le changement de l'itinéraire du T.G.V. dans la Drôme afin de protéger ses amis.(Culée gauche, face amont, vue générale depuis la rive gauche)

Du coup, le TGV franchira quatre fois le Rhône, traversera une zone à risques majeurs (la centrale nucléaire de Pierrelatte), puis suivra le cours de la Durance sur plusieurs dizaines de kilomètres.

Du coup, le TGV franchira quatre fois le Rhône, traversera une zone à risques majeurs (la centrale nucléaire de Pierrelatte), puis suivra le cours de la Durance sur plusieurs dizaines de kilomètres.

Ce changement a fait passer le T.G.V. au dessus du Rhône et a coûté au contribuable la bagatelle de 5 milliards de francs liés aux nouveaux ouvrages d'art, ce montant n'était que le devis du surcoût.

Ce changement a fait passer le T.G.V. au dessus du Rhône et a coûté au contribuable la bagatelle de 5 milliards de francs liés aux nouveaux ouvrages d'art, ce montant n'était que le devis du surcoût.

Ces deux cormorans sont loin de connaître l'histoire de ce pont, et ils s'en foutent royalement à mon avis, il sont plus occupé à repérer leur proie du haut de leur promontoire
Ces deux cormorans sont loin de connaître l'histoire de ce pont, et ils s'en foutent royalement à mon avis, il sont plus occupé à repérer leur proie du haut de leur promontoire

Ces deux cormorans sont loin de connaître l'histoire de ce pont, et ils s'en foutent royalement à mon avis, il sont plus occupé à repérer leur proie du haut de leur promontoire

Parlons technique, puisque ce pont existe maintenant. Ce pont ferroviaire de la Garde-Adhémar supporte donc la ligne TGV Lyon-Marseille. Il franchit le canal de dérivation de Donzère-Mondragon en oblique. L'ouvrage est édifié suivant le projet de conception de pont à double bow-string (voir ci dessous) de l'architecte Marc Mimram.
Parlons technique, puisque ce pont existe maintenant. Ce pont ferroviaire de la Garde-Adhémar supporte donc la ligne TGV Lyon-Marseille. Il franchit le canal de dérivation de Donzère-Mondragon en oblique. L'ouvrage est édifié suivant le projet de conception de pont à double bow-string (voir ci dessous) de l'architecte Marc Mimram.

Parlons technique, puisque ce pont existe maintenant. Ce pont ferroviaire de la Garde-Adhémar supporte donc la ligne TGV Lyon-Marseille. Il franchit le canal de dérivation de Donzère-Mondragon en oblique. L'ouvrage est édifié suivant le projet de conception de pont à double bow-string (voir ci dessous) de l'architecte Marc Mimram.

Bow-strings*, face aval, vue partielle depuis la rive gauche. *Pont composé en général de deux poutres (dites aussi bow-string) avec tablier inférieur, chaque poutre étant formée d'une membrure supérieure en forme d'arc et d'un tirant inférieur solidarisés à leurs extrémités et réunis par des suspentes.

Bow-strings*, face aval, vue partielle depuis la rive gauche. *Pont composé en général de deux poutres (dites aussi bow-string) avec tablier inférieur, chaque poutre étant formée d'une membrure supérieure en forme d'arc et d'un tirant inférieur solidarisés à leurs extrémités et réunis par des suspentes.

Il a été construit à partir de 1994 par les entreprises GFC (mandataire), DTP, INTRAFOR, pour le Génie civil, et Victor Buyck Steel Construction et Eiffel CM pour la construction métallique. Les parties métalliques ont été fabriquées en usine, en Alsace et Belgique, puis acheminées sur le chantier. Le pont est achevé en 2000.(Vue générale, de côté, face amont et aval, depuis la rive gauche)
Il a été construit à partir de 1994 par les entreprises GFC (mandataire), DTP, INTRAFOR, pour le Génie civil, et Victor Buyck Steel Construction et Eiffel CM pour la construction métallique. Les parties métalliques ont été fabriquées en usine, en Alsace et Belgique, puis acheminées sur le chantier. Le pont est achevé en 2000.(Vue générale, de côté, face amont et aval, depuis la rive gauche)

Il a été construit à partir de 1994 par les entreprises GFC (mandataire), DTP, INTRAFOR, pour le Génie civil, et Victor Buyck Steel Construction et Eiffel CM pour la construction métallique. Les parties métalliques ont été fabriquées en usine, en Alsace et Belgique, puis acheminées sur le chantier. Le pont est achevé en 2000.(Vue générale, de côté, face amont et aval, depuis la rive gauche)

 L'ouvrage, sur une longueur de 324,60 m entre les culées. 

 L'ouvrage, sur une longueur de 324,60 m entre les culées. 

Les deux cheminées désaffectées de la centrale nucléaire du Tricastin, et sur le promontoire, la famille de cormorans c'est agrandi, quatres sujets, de quoi se taper une belote !!!

Les deux cheminées désaffectées de la centrale nucléaire du Tricastin, et sur le promontoire, la famille de cormorans c'est agrandi, quatres sujets, de quoi se taper une belote !!!

Quoique qu'il en soit, c'est quand même un bel ouvrage...et ce n'est pas eux qui diront le contraire !

Quoique qu'il en soit, c'est quand même un bel ouvrage...et ce n'est pas eux qui diront le contraire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Une belle architecture pour ce pont TGV, au dessus de l'eau !
Répondre
J
Merci Mr Mitterrand...avec l'argent public !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents