Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


L'église Saint-Martin de Martigny-Courpierre (Aisne 02471)

Publié par Jipai sur 23 Juin 2021, 16:46pm

Catégories : #Ailleurs en France, #Chapelle, #Eglise, #Monument, #Patrimoine, #Aisne, #Martigny-Courpierre

(20 Mai 2021) Petit passage dans le département de L'Aisne qui m'a vu naitre, et un arrêt chez un neveu dans le petit village de Martigny-Courpierre, une commune française située , en région Hauts-de-France, proche de Laon. Cette commune fut durement touchée lors de la première guerre mondiale car située proche de la ligne de front du Chemin Des Dames" et de ce fait et régulièrement bombardée. Petit village d'à peine 130 âmes, je suis intrigué par l'architecture de son église. L'église de Martigny : Un exemple de la Reconstruction.

"Les églises de la Reconstruction après la première guerre sont empreintes de l'Art Déco, favorisé par une technique nouvelle: le ciment armé. Ce matériau nouveau, par sa plasticité, renouvelle l'art de construire. Il permet une architecture monobloc et d'amples espaces libérés des supports intermédiaires" (Jacqueline Danysz)

"Les églises de la Reconstruction après la première guerre sont empreintes de l'Art Déco, favorisé par une technique nouvelle: le ciment armé. Ce matériau nouveau, par sa plasticité, renouvelle l'art de construire. Il permet une architecture monobloc et d'amples espaces libérés des supports intermédiaires" (Jacqueline Danysz)

L'architecte laonnois Albert-Paul Muller a manié le ciment armé en sculpteur tirants des effets décoratifs de la structure même ; les grands anges qui marquent la naissance de la partie haute se dégagent tout juste par un léger habillage que soulignent les plis de leurs robes et les lignes de leurs ailes dressées et de leurs bras levés pour supporter une couronne de feuillage (Œuvre de Gabriel Dufrasne).

L'architecte laonnois Albert-Paul Muller a manié le ciment armé en sculpteur tirants des effets décoratifs de la structure même ; les grands anges qui marquent la naissance de la partie haute se dégagent tout juste par un léger habillage que soulignent les plis de leurs robes et les lignes de leurs ailes dressées et de leurs bras levés pour supporter une couronne de feuillage (Œuvre de Gabriel Dufrasne).

La flèche jaillit d'un robuste porche carré aux angles renforcés, en avant-corps. L'impression de massivité affirme une volonté de stabilité, d'ancrage dans un terroir dument disputé lors du récent conflit.
La flèche jaillit d'un robuste porche carré aux angles renforcés, en avant-corps. L'impression de massivité affirme une volonté de stabilité, d'ancrage dans un terroir dument disputé lors du récent conflit.

La flèche jaillit d'un robuste porche carré aux angles renforcés, en avant-corps. L'impression de massivité affirme une volonté de stabilité, d'ancrage dans un terroir dument disputé lors du récent conflit.

Ecoutez! Entendez-vous les carillons qui résonnent? Tous les villageois sont rassemblés car c'est le baptême de Marie-Henriette.

Ecoutez! Entendez-vous les carillons qui résonnent? Tous les villageois sont rassemblés car c'est le baptême de Marie-Henriette.

L'église de Martigny, faite de béton, en est un bel exemple. Confié à Paul Muller (1889-1965), architecte Laonnois, le chantier de cette nouvelle église est rapide, il s'étale sur quelques années au début des années 1930.
L'église de Martigny, faite de béton, en est un bel exemple. Confié à Paul Muller (1889-1965), architecte Laonnois, le chantier de cette nouvelle église est rapide, il s'étale sur quelques années au début des années 1930.

L'église de Martigny, faite de béton, en est un bel exemple. Confié à Paul Muller (1889-1965), architecte Laonnois, le chantier de cette nouvelle église est rapide, il s'étale sur quelques années au début des années 1930.

Il faut tout reconstruire. Le travail est considérables. Et l'homme, inventif. C'est donc ici qu'architectes et artistes vont expérimenter une nouvelle architecture Succédant à l'art Nouveau, l'Art Déco attaché à la géométrisation des formes marque les années 1920-1930.
Il faut tout reconstruire. Le travail est considérables. Et l'homme, inventif. C'est donc ici qu'architectes et artistes vont expérimenter une nouvelle architecture Succédant à l'art Nouveau, l'Art Déco attaché à la géométrisation des formes marque les années 1920-1930.

Il faut tout reconstruire. Le travail est considérables. Et l'homme, inventif. C'est donc ici qu'architectes et artistes vont expérimenter une nouvelle architecture Succédant à l'art Nouveau, l'Art Déco attaché à la géométrisation des formes marque les années 1920-1930.

La décoration de l'intérieur de l'église est très Art Déco, une époque ou le ciment armé fraichement inventé fait merveille.
La décoration de l'intérieur de l'église est très Art Déco, une époque ou le ciment armé fraichement inventé fait merveille.
La décoration de l'intérieur de l'église est très Art Déco, une époque ou le ciment armé fraichement inventé fait merveille.

La décoration de l'intérieur de l'église est très Art Déco, une époque ou le ciment armé fraichement inventé fait merveille.

Les décors intérieurs de l'église sont classés à l'inventaire des monuments historiques depuis 1997
Les décors intérieurs de l'église sont classés à l'inventaire des monuments historiques depuis 1997

Les décors intérieurs de l'église sont classés à l'inventaire des monuments historiques depuis 1997

L'église Saint-Martin de Martigny-Courpierre (Aisne 02471)
L'église Saint-Martin de Martigny-Courpierre (Aisne 02471)
Autre originalité, l'architecte a mis à profit la déclivité du terrain pour aménager en contre bas, en dessous du chœur, une sacristie et une vaste salle accessible de plain pied.
Autre originalité, l'architecte a mis à profit la déclivité du terrain pour aménager en contre bas, en dessous du chœur, une sacristie et une vaste salle accessible de plain pied.

Autre originalité, l'architecte a mis à profit la déclivité du terrain pour aménager en contre bas, en dessous du chœur, une sacristie et une vaste salle accessible de plain pied.

Albert-Paul Müller est né le 9 avril 1889 à Remiremont dans le département des Vosges. Peu avant 1914, il s'installe à Laon comme architecte. En 1928, il s'inscrit à la Société des architectes diplômés du gouvernement. Après la Première Guerre mondiale, il est nommé architecte de plusieurs coopératives de reconstruction d'édifices de la région de Laon et de Vervins. Il participe ainsi à la reconstruction des églises de Brancourt-en-Laonnois, de Monthenault et de Martigny-Courpierre. Entre 1930 et 1939, il travaille sur la construction de maisons dans le quartier de Champ-Saint-Martin de Laon. Après la Seconde Guerre mondiale, il participe à la reconstruction de Laon notamment dans le quartier de la gare. Il décède à Laon le 6 avril 1965 (à 75 ans).

Albert-Paul Müller est né le 9 avril 1889 à Remiremont dans le département des Vosges. Peu avant 1914, il s'installe à Laon comme architecte. En 1928, il s'inscrit à la Société des architectes diplômés du gouvernement. Après la Première Guerre mondiale, il est nommé architecte de plusieurs coopératives de reconstruction d'édifices de la région de Laon et de Vervins. Il participe ainsi à la reconstruction des églises de Brancourt-en-Laonnois, de Monthenault et de Martigny-Courpierre. Entre 1930 et 1939, il travaille sur la construction de maisons dans le quartier de Champ-Saint-Martin de Laon. Après la Seconde Guerre mondiale, il participe à la reconstruction de Laon notamment dans le quartier de la gare. Il décède à Laon le 6 avril 1965 (à 75 ans).

Désolé, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre quelques photos de ce lieu d'aisance situé au pieds de l'église, étrange.Désolé, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre quelques photos de ce lieu d'aisance situé au pieds de l'église, étrange.

Désolé, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre quelques photos de ce lieu d'aisance situé au pieds de l'église, étrange.

Le temps joue son œuvre, la toiture aurait besoin d'un petit rafraichissement, les tuiles et le béton ne vieillissent pas si bien.

Le temps joue son œuvre, la toiture aurait besoin d'un petit rafraichissement, les tuiles et le béton ne vieillissent pas si bien.

Le monument aux morts du village juste devant l'église, construit lui aussi en béton, une colonne quadrangulaire avec en  bas-relief représente une tête de soldat. Une feuille de Laurier comme ornementation végétale.
Le monument aux morts du village juste devant l'église, construit lui aussi en béton, une colonne quadrangulaire avec en  bas-relief représente une tête de soldat. Une feuille de Laurier comme ornementation végétale.

Le monument aux morts du village juste devant l'église, construit lui aussi en béton, une colonne quadrangulaire avec en  bas-relief représente une tête de soldat. Une feuille de Laurier comme ornementation végétale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,
Savez-vous si l'église est ouverte à la visite pendant le week-end des journées du patrimoine ?
J'ai trouvé un N° de téléphone mais personne ne répond.
Merci d'avance pour votre aide.
Cordialement.
Répondre
J
Aucune idée, j'étais juste de passage dans la région, je ne peux donc vous renseigner, désolé.
M
Cette église est assez pittoresque
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents