Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Castillet à Perpignan (Pyrénées-Orientales 66000)

Publié par Jipai sur 23 Décembre 2021, 11:36am

Catégories : #Ailleurs en France, #Patrimoine, #Pyrénées-Orientales, #Vacances, #Perpignan

(16 Septembre 2021) En vacances dans la région et de retour de la visite de la "Forteresse de Salses", superbe visite que je recommande d'ailleurs, un cours passage dans Perpignan, l'histoire de prendre un verre en terrasse et de visiter un minimum de cette ville. Après avoir longé la rivière Basse ou Bassa, dont les berges sont joliment aménagées nous arrivons sur une grande place, place de La Victoire, dominée par une immense bâtisse ancienne que je ne manque pas d'immortaliser sur la pellicule ou plutôt sur disquette !

La rivière Bassa avec au fond la grande bâtisse en question, les rives de cette petite rivière sont joliment aménagées, de toute beauté.

La rivière Bassa avec au fond la grande bâtisse en question, les rives de cette petite rivière sont joliment aménagées, de toute beauté.

Le Castillet est un monument de la ville de Perpignan qui fut tour à tour porte de la ville et prison d'État. Aujourd'hui il abrite le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires, La Casa Pairal.

Le Castillet est un monument de la ville de Perpignan qui fut tour à tour porte de la ville et prison d'État. Aujourd'hui il abrite le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires, La Casa Pairal.

Une masse très impressionnante que ce monument de briques rouges, il est considéré comme un monument archéologique de la plus grande importance pour l’histoire

Une masse très impressionnante que ce monument de briques rouges, il est considéré comme un monument archéologique de la plus grande importance pour l’histoire

Il fut également appelé à certaines époques Baluard ou Bastilla.  Le Castillet comprend trois parties, à savoir :  le Castillet proprement dit ou Grand Castillet, construit vers 1368 pour défendre la porte neuve ouverte à ce moment dans l’enceinte de la ville.

Il fut également appelé à certaines époques Baluard ou Bastilla.  Le Castillet comprend trois parties, à savoir :  le Castillet proprement dit ou Grand Castillet, construit vers 1368 pour défendre la porte neuve ouverte à ce moment dans l’enceinte de la ville.

La porte Notre-Dame ou Petit Castillet, accolée au flanc Est de la construction précédente et qui date de 1481-1485 ; le bastion polygonal, établi en 1542 en avant du Grand Castillet pour en couvrir les approches.

La porte Notre-Dame ou Petit Castillet, accolée au flanc Est de la construction précédente et qui date de 1481-1485 ; le bastion polygonal, établi en 1542 en avant du Grand Castillet pour en couvrir les approches.

Le Castillet, et porte Notre-Dame, ancienne entrée des remparts (maintenant détruits), ancienne prison, aujourd’hui (petit) musée catalan des arts et traditions populaires
Le Castillet, et porte Notre-Dame, ancienne entrée des remparts (maintenant détruits), ancienne prison, aujourd’hui (petit) musée catalan des arts et traditions populaires

Le Castillet, et porte Notre-Dame, ancienne entrée des remparts (maintenant détruits), ancienne prison, aujourd’hui (petit) musée catalan des arts et traditions populaires

La façade nord à perdu le blason royal volontairement détruit lors de la révolution 1789.

La façade nord à perdu le blason royal volontairement détruit lors de la révolution 1789.

De l'autre coté, la première statue de la vierge à subit le même sort que le blason royal lors de la révolution, la niche de la vierge resta vide pendant 78 ans.

De l'autre coté, la première statue de la vierge à subit le même sort que le blason royal lors de la révolution, la niche de la vierge resta vide pendant 78 ans.

Pendant le second empire le religion catholique retrouve sa puissance et sa place dans l'espace public. C'est au sculpteur François Lacombe que revient l'honneur de corriger les méfaits de la révolution. La vierge à l'enfant sera restaurée, le style néogothique de l'œuvre permettent un intégration discrète de cette œuvre à l'ensemble architectural et  historique que représente Le Castillet. Marie nous présente son enfant lequel ouvre largement ses bras. La position des pieds et des bras du christ témoignent de son futur sacrifice par crucifixion.

Pendant le second empire le religion catholique retrouve sa puissance et sa place dans l'espace public. C'est au sculpteur François Lacombe que revient l'honneur de corriger les méfaits de la révolution. La vierge à l'enfant sera restaurée, le style néogothique de l'œuvre permettent un intégration discrète de cette œuvre à l'ensemble architectural et  historique que représente Le Castillet. Marie nous présente son enfant lequel ouvre largement ses bras. La position des pieds et des bras du christ témoignent de son futur sacrifice par crucifixion.

Le Castillet à plus de 650 ans, la Porte Notre-Dame à 500 ans, la sculpture de la vierge à elle 154 ans, elle fut installée en 1867. L'œuvre est en Terra cotta (la terre cuite italienne, brute de cuisson et les poteries dans cette matière).et présente encore des traces de polychromie

Le Castillet à plus de 650 ans, la Porte Notre-Dame à 500 ans, la sculpture de la vierge à elle 154 ans, elle fut installée en 1867. L'œuvre est en Terra cotta (la terre cuite italienne, brute de cuisson et les poteries dans cette matière).et présente encore des traces de polychromie

En 1948, Louis Xaragai prend possession de son poste de bibliothécaire municipal au Castillet. Dès son arrivée, il est intrigué par une fenêtre encadrée de pierres blanches, qui avait dû être jadis grillagée mais qui était maintenant bouchée. Il alerte des maçons pour dégager cette ouverture et savoir quel était là-haut l'état des lieux, la dite fenêtre se trouve dans le mur du Petit Castillet, à gauche de la statue de la Vierge. On se trouve dans un réduit, mesurant trois mètres de long, quatre-vingts centimètres de large et de deux mètres de haut, fermé par une porte en bois doublée de lames de fer. On y découvre le squelette d'un enfant : son corps allongé reposait sur un terreau de soixante centimètres. Il devait être habillé lorsqu'on l'y déposa, car il portait des chaussures de cuir.

En 1948, Louis Xaragai prend possession de son poste de bibliothécaire municipal au Castillet. Dès son arrivée, il est intrigué par une fenêtre encadrée de pierres blanches, qui avait dû être jadis grillagée mais qui était maintenant bouchée. Il alerte des maçons pour dégager cette ouverture et savoir quel était là-haut l'état des lieux, la dite fenêtre se trouve dans le mur du Petit Castillet, à gauche de la statue de la Vierge. On se trouve dans un réduit, mesurant trois mètres de long, quatre-vingts centimètres de large et de deux mètres de haut, fermé par une porte en bois doublée de lames de fer. On y découvre le squelette d'un enfant : son corps allongé reposait sur un terreau de soixante centimètres. Il devait être habillé lorsqu'on l'y déposa, car il portait des chaussures de cuir.

On recueillit des ossements, des lambeaux d'étoffe, le bout d'une chaussure, des os d'animaux restes d'un repas, une assiette de l'époque Louis XVI, croit-on, et une moitié de cruche. L'énigme était posée et diverses hypothèses furent envisagées comme la plus folle qui avançait qu'il s'agissait de Louis XVII. Le Dauphin aurait été confié à des commissaires chargés par la Convention nationale de conclure la paix avec l'Espagne, qui exigeait comme condition préalable la remise de l'enfant. Décédé pendant les négociations, il aurait été inhumé en secret au Castillet. Après étude, il apparut que l'enfant martyr ne fut enfermé dans sa geôle qu'à la fin du XIXe siècle. Mais son origine reste mystérieuse..

On recueillit des ossements, des lambeaux d'étoffe, le bout d'une chaussure, des os d'animaux restes d'un repas, une assiette de l'époque Louis XVI, croit-on, et une moitié de cruche. L'énigme était posée et diverses hypothèses furent envisagées comme la plus folle qui avançait qu'il s'agissait de Louis XVII. Le Dauphin aurait été confié à des commissaires chargés par la Convention nationale de conclure la paix avec l'Espagne, qui exigeait comme condition préalable la remise de l'enfant. Décédé pendant les négociations, il aurait été inhumé en secret au Castillet. Après étude, il apparut que l'enfant martyr ne fut enfermé dans sa geôle qu'à la fin du XIXe siècle. Mais son origine reste mystérieuse..

Nous n'avons pas pris le temps de visiter le musée, préférant visiter une partie de la ville, dommage, une prochaine fois peut être.
Nous n'avons pas pris le temps de visiter le musée, préférant visiter une partie de la ville, dommage, une prochaine fois peut être.
Nous n'avons pas pris le temps de visiter le musée, préférant visiter une partie de la ville, dommage, une prochaine fois peut être.

Nous n'avons pas pris le temps de visiter le musée, préférant visiter une partie de la ville, dommage, une prochaine fois peut être.

Le Castillet à Perpignan (Pyrénées-Orientales 66000)Le Castillet à Perpignan (Pyrénées-Orientales 66000)
La plupart des infos sur cette note proviennent du site "Aquí Sem"

La plupart des infos sur cette note proviennent du site "Aquí Sem"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents