Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


La Croix Des Bannis à Marle (Aisne 02250)

Publié par Jipai sur 23 Octobre 2021, 18:28pm

Catégories : #Ailleurs en France, #Calvaire, #Chez moi, #Monument, #Patrimoine, #Statue, #Marle, #Aisne

(20/04/2021) Retour aux sources pour moi, à Marle dans le département de l'Aisne, bien loin de ma Drôme adoptive, retour chez moi, dans "Le Nord" comme ils disent ici, pour un événement familiale assez pénible, il est loin le temps ou je remontais pour des baptêmes, des communions ou des mariages, bref, toujours un plaisir malgré tout de revoir mon village natal.

Le sujet de cette note aujourd'hui c'est ce calvaire Saint-Nicolas en piteux état, presque en ruine et qui risque a court terme de disparaitre du paysage Marlois si rien n'est fait.

Le sujet de cette note aujourd'hui c'est ce calvaire Saint-Nicolas en piteux état, presque en ruine et qui risque a court terme de disparaitre du paysage Marlois si rien n'est fait.

Même Saint-Nicolas est défiguré, il lui manque un bout de menton et ses deux mains.

Même Saint-Nicolas est défiguré, il lui manque un bout de menton et ses deux mains.

Il avait pourtant fière allure ce monument à l'origine comme en témoignent ces anciennes anciennes cartes postale, avec au sommet la croix, aujourd'hui disparue, des bannis ou croix-Chaudron.

Il avait pourtant fière allure ce monument à l'origine comme en témoignent ces anciennes anciennes cartes postale, avec au sommet la croix, aujourd'hui disparue, des bannis ou croix-Chaudron.

Jadis, les malfaiteurs condamnés au bannissement étaient chassés de la ville et conduits jusqu'à la croix qui s'élevait à cette endroit, escortés par les huées du peuple, de là son nom.

Jadis, les malfaiteurs condamnés au bannissement étaient chassés de la ville et conduits jusqu'à la croix qui s'élevait à cette endroit, escortés par les huées du peuple, de là son nom.

Le piédestal qui supporte cette croix, ornée de la statue de St-Nicolas, commémore le souvenir de l'ancienne église du faubourg Saint-Nicolas, dont l'origine remonte à 1193 et qui fut détruite à la révolution. La chapelle actuelle, carte postale suivante,  a servi d'école maternelle jusqu'à la fin des années 1970 (legs de M.Ed Lalouette 1879)

Le piédestal qui supporte cette croix, ornée de la statue de St-Nicolas, commémore le souvenir de l'ancienne église du faubourg Saint-Nicolas, dont l'origine remonte à 1193 et qui fut détruite à la révolution. La chapelle actuelle, carte postale suivante, a servi d'école maternelle jusqu'à la fin des années 1970 (legs de M.Ed Lalouette 1879)

M. Lalouette Fossier fit des dons importants à la commune, dont le calvaire Saint-Nicolas, la chapelle Saint-Nicolas et le dégagement de la place du monument. Une rue porte son nom aujourd'hui à Marle.

M. Lalouette Fossier fit des dons importants à la commune, dont le calvaire Saint-Nicolas, la chapelle Saint-Nicolas et le dégagement de la place du monument. Une rue porte son nom aujourd'hui à Marle.

Ce calvaire érigée en 1883 à l'entrée de la route de la gare, rappelle un double souvenir.

Ce calvaire érigée en 1883 à l'entrée de la route de la gare, rappelle un double souvenir.

"Croix et chapelle commémoratives de l'ancienne croix Chaudron, croix des bannis ou Bannissoire et de l'ancienne église et paroisse Saint-Nicolas 1195-1795"

"Croix et chapelle commémoratives de l'ancienne croix Chaudron, croix des bannis ou Bannissoire et de l'ancienne église et paroisse Saint-Nicolas 1195-1795"

La croix du Christ, (qui n'est pas d'origine sur ce monument), dont le support était abimé par le temps qui passe, fut démontée par six agents de la ville en raison de son poids, sous le mandat Mr Jacques Servain ( Maire de 2001/2020) et fut  installée juste a côté du monument,  en appui contre le petit muret au pied du calvaire et ainsi à l'abri des intempéries.

La croix du Christ, (qui n'est pas d'origine sur ce monument), dont le support était abimé par le temps qui passe, fut démontée par six agents de la ville en raison de son poids, sous le mandat Mr Jacques Servain ( Maire de 2001/2020) et fut  installée juste a côté du monument,  en appui contre le petit muret au pied du calvaire et ainsi à l'abri des intempéries.

Les croix sont d'ordinaire orientées vers l'Est, c'est a dire que le Christ, lorsqu'il y en a un comme ici, regarde vers l'Ouest et que le passant à les yeux tournés vers l'Est, vers Jérusalem....

Les croix sont d'ordinaire orientées vers l'Est, c'est a dire que le Christ, lorsqu'il y en a un comme ici, regarde vers l'Ouest et que le passant à les yeux tournés vers l'Est, vers Jérusalem....

...cette pratique n'est pas toujours une règle absolue et ici, en l'occurrence, tout est inversé, le christ regarde vers l'Est !

...cette pratique n'est pas toujours une règle absolue et ici, en l'occurrence, tout est inversé, le christ regarde vers l'Est !

"Erigées par M-Edouard LALOUETTE (legs de 1879) et par M-PALLANT curé de Cilly (à frais commun) 1883.

"Erigées par M-Edouard LALOUETTE (legs de 1879) et par M-PALLANT curé de Cilly (à frais commun) 1883.

Croyons...Espérons...Aimons...O CRUX AVE SPES UNICA ( « Salut, ô Croix, notre unique espérance ».)

Croyons...Espérons...Aimons...O CRUX AVE SPES UNICA ( « Salut, ô Croix, notre unique espérance ».)

La Croix Des Bannis à Marle (Aisne 02250)
La promenade autours de mon village natal qui a bien changé depuis plus de 40 ans que je l'ai quitté. Quasiment plus d'industrie comme le tissage et la sucrerie qui le faisait vivre, aujourd'hui c'est un fait, le village se meurt, même notre poilu en a perdu son fusil et que dire de l'église fermée pour cause d'une prolifération de mérules, un champignon lignivore, c'est-à-dire qui s'attaque au bois.

La promenade autours de mon village natal qui a bien changé depuis plus de 40 ans que je l'ai quitté. Quasiment plus d'industrie comme le tissage et la sucrerie qui le faisait vivre, aujourd'hui c'est un fait, le village se meurt, même notre poilu en a perdu son fusil et que dire de l'église fermée pour cause d'une prolifération de mérules, un champignon lignivore, c'est-à-dire qui s'attaque au bois.

Personnes dans les rues en cette période de Covid19, mais même sans ce virus les rues sont désertes, une citée dortoir, un crève-cœur. Ici l'hôtel central si vivant à mon époque, aujourd'hui fermé, presqu'en ruine. Aux dernières nouvelles la commune envisage de le restaurer

Personnes dans les rues en cette période de Covid19, mais même sans ce virus les rues sont désertes, une citée dortoir, un crève-cœur. Ici l'hôtel central si vivant à mon époque, aujourd'hui fermé, presqu'en ruine. Aux dernières nouvelles la commune envisage de le restaurer

Juste en face ce grand magasin qui du temps de ma jeunesse abrité un magasin de radio et télévision , aujourd'hui lui aussi plus ou moins abandonné.

Juste en face ce grand magasin qui du temps de ma jeunesse abrité un magasin de radio et télévision , aujourd'hui lui aussi plus ou moins abandonné.

A deux pas du centre ville, une rue déserte est en ruine, la maison a droite de la photo n'a plus de toiture.

A deux pas du centre ville, une rue déserte est en ruine, la maison a droite de la photo n'a plus de toiture.

La place du château, château mis en vente dernièrement et l'ancienne caserne des pompiers.

La place du château, château mis en vente dernièrement et l'ancienne caserne des pompiers.

Heureusement quelques petites notes d'espoir subsistent avec la renaissance de ce calvaire longtemps délaissé et aujourd'hui domaine privé, que le propriétaire à œuvré à lui rendre un peu de sa majesté.

Heureusement quelques petites notes d'espoir subsistent avec la renaissance de ce calvaire longtemps délaissé et aujourd'hui domaine privé, que le propriétaire à œuvré à lui rendre un peu de sa majesté.

Ce magnifique pigeonnier du parc Jean Macé récemment restauré, une belle réalisation...
Ce magnifique pigeonnier du parc Jean Macé récemment restauré, une belle réalisation...Ce magnifique pigeonnier du parc Jean Macé récemment restauré, une belle réalisation...

Ce magnifique pigeonnier du parc Jean Macé récemment restauré, une belle réalisation...

...ainsi que la façade du presbytère la aussi une belle réussite...ne manque plus que l'arrivée de quelques entreprises pour que mon village natale retrouve la vigueur de mon enfance Marloise
...ainsi que la façade du presbytère la aussi une belle réussite...ne manque plus que l'arrivée de quelques entreprises pour que mon village natale retrouve la vigueur de mon enfance Marloise...ainsi que la façade du presbytère la aussi une belle réussite...ne manque plus que l'arrivée de quelques entreprises pour que mon village natale retrouve la vigueur de mon enfance Marloise

...ainsi que la façade du presbytère la aussi une belle réussite...ne manque plus que l'arrivée de quelques entreprises pour que mon village natale retrouve la vigueur de mon enfance Marloise

Pour terminer cette note, une photo de la maison ou je suis né, maison qui n'est autre que la mairie, une époque ou "Naissance" n'était pas obligatoirement associé à "Maternité."

Pour terminer cette note, une photo de la maison ou je suis né, maison qui n'est autre que la mairie, une époque ou "Naissance" n'était pas obligatoirement associé à "Maternité."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un article très complet avec de belles photos. On sent un peu de nostalgie.
Répondre
J
Nostalgie modérée , je me suis très bien adapté à la "presque" Provence, mais toujours un plaisir de revenir à la source.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents