Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


Le Théâtre Municipal D'Orange (Vaucluse 84100)

Publié par Jipai sur 27 Mars 2018, 16:12pm

Catégories : #Patrimoine, #Vaucluse, #Orange, #Théâtre, #Fontaine, #Bâtiment, #Façade

(09/04/2017) A quelques pas du théâtre antique, l'autre théâtre d'Orange, certes beaucoup moins connu que le théâtre antique, un bâtiment situé au bout de la place Aristide Briand, il est beau ce bâtiment, un joli morceau de l'immense patrimoine Orangeois. Visite de l'extérieur de ce bâtiment, une façade qui vaut bien une note.

Le théâtre d'Orange est un bâtiment inauguré en 1885, conçu par André-Jean Boudoy, architecte avignonnais, collaborateur de Charles Garnier. Au programme pout l'inauguration « La fille du régiment » et « Les charbonniers ».

Le théâtre d'Orange est un bâtiment inauguré en 1885, conçu par André-Jean Boudoy, architecte avignonnais, collaborateur de Charles Garnier. Au programme pout l'inauguration « La fille du régiment » et « Les charbonniers ».

Le bâtiment garde la fonction de théâtre, 650 places, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, époque pendant laquelle les autorités allemandes le transforment en lieu de réunion.    À partir de 1950, il est remanié pour accueillir conférences, réunions et fêtes, et abrite quelque temps la bibliothèque et les archives municipales.  

Le bâtiment garde la fonction de théâtre, 650 places, jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, époque pendant laquelle les autorités allemandes le transforment en lieu de réunion.   À partir de 1950, il est remanié pour accueillir conférences, réunions et fêtes, et abrite quelque temps la bibliothèque et les archives municipales.  

Restauré en 1981, il est désormais affecté à diverses manifestations culturelles et sociales municipales  L'ensemble des façades et toitures fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 octobre 1975.

Restauré en 1981, il est désormais affecté à diverses manifestations culturelles et sociales municipales  L'ensemble des façades et toitures fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 octobre 1975.

Les bustes de Pierre Corneille, Molière, et Félicien David ont été installés en façade pour symboliser les diverses formes de spectacle : le tragédie, la comédie et la musique.
Les bustes de Pierre Corneille, Molière, et Félicien David ont été installés en façade pour symboliser les diverses formes de spectacle : le tragédie, la comédie et la musique.Les bustes de Pierre Corneille, Molière, et Félicien David ont été installés en façade pour symboliser les diverses formes de spectacle : le tragédie, la comédie et la musique.

Les bustes de Pierre Corneille, Molière, et Félicien David ont été installés en façade pour symboliser les diverses formes de spectacle : le tragédie, la comédie et la musique.

Les tarifs pratiqués à une certaine époque, francs ou ancien francs ?
Les tarifs pratiqués à une certaine époque, francs ou ancien francs ?

Les tarifs pratiqués à une certaine époque, francs ou ancien francs ?

Il est situé en haut du cours Aristide Briand. Historiquement, son emplacement a une valeur symbolique.  En effet, sous la révolution, l'échafaud était dressé dans cette partie Sud de l'ancien cours Saint-Martin (actuel Aristide Briand). 332 victimes périssent là entre juin et juillet 1794.

Il est situé en haut du cours Aristide Briand. Historiquement, son emplacement a une valeur symbolique. En effet, sous la révolution, l'échafaud était dressé dans cette partie Sud de l'ancien cours Saint-Martin (actuel Aristide Briand). 332 victimes périssent là entre juin et juillet 1794.

Le Théâtre Municipal D'Orange (Vaucluse 84100)
Le Théâtre Municipal D'Orange (Vaucluse 84100)
Pour perpétuer leur souvenir, un monument "expiatoire" fut élevé à cette place en 1825. Endommagé en 1830, il est rasé en 1848. Le lieu garde sa destination jusqu'à la deuxième guerre mondiale, pendant laquelle les Allemands le convertissent en lieu de réunions. A partir de 1950, le théâtre est réaménagé pour recevoir expositions, conférences, fêtes diverses. Il a même hébergé quelques temps la bibliothèque et les archives municipales. Après restructuration en 1981, il est aujourd'hui réservé à diverses manifestations sociales et culturelles.

Pour perpétuer leur souvenir, un monument "expiatoire" fut élevé à cette place en 1825. Endommagé en 1830, il est rasé en 1848. Le lieu garde sa destination jusqu'à la deuxième guerre mondiale, pendant laquelle les Allemands le convertissent en lieu de réunions. A partir de 1950, le théâtre est réaménagé pour recevoir expositions, conférences, fêtes diverses. Il a même hébergé quelques temps la bibliothèque et les archives municipales. Après restructuration en 1981, il est aujourd'hui réservé à diverses manifestations sociales et culturelles.

 Le bâtiment a une très belle architecture XIXe , avec en façade des bustes de personnages représentant la comédie, l'opéra et la tragédie. Au sommet du théâtre, les deux extrémités sont visiblement surmontées d'un visage de personnage de la comedia de l'arte.
 Le bâtiment a une très belle architecture XIXe , avec en façade des bustes de personnages représentant la comédie, l'opéra et la tragédie. Au sommet du théâtre, les deux extrémités sont visiblement surmontées d'un visage de personnage de la comedia de l'arte.
 Le bâtiment a une très belle architecture XIXe , avec en façade des bustes de personnages représentant la comédie, l'opéra et la tragédie. Au sommet du théâtre, les deux extrémités sont visiblement surmontées d'un visage de personnage de la comedia de l'arte.

Le bâtiment a une très belle architecture XIXe , avec en façade des bustes de personnages représentant la comédie, l'opéra et la tragédie. Au sommet du théâtre, les deux extrémités sont visiblement surmontées d'un visage de personnage de la comedia de l'arte.

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=84087_1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents