Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage.


Saint Joseph De Saint-Paulet-De-Caisson (Gard 30)

Publié par Jipaipai sur 29 Novembre 2016, 19:33pm

Catégories : #Statue, #Etrange, #Gard, #Saint Paulet De Caisson

(26/11/2016) Traversée du village de Saint-Paulet-de-Caisson et une surprise à un carrefour, je dois avouer que je ne suis même pas descendu du véhicule pour prendre ces clichés, mais l'image de ce monument à côté de cette boucherie....quand on sait que Joseph était un personnage Juif, on est en droit de se poser la question à savoir si la boucherie voisine est Kascher...attention pas d'amalgame (Expression à la mode ces derniers temps!)

Qui, quoi, comment, les questions que je me pose quand je vois l'emplacement de ce type de monument et pourquoi ici sur ce trottoir, il s'est passé quelque chose ici, il doit bien y avoir une raison au choix de cet emplacement ....mais rien, pas d'infos...

Intéressons nous alors à Saint Joseph, merci Wikipédia.

Joseph, est un personnage juif qui apparaît la première fois dans le récit de l'enfance de Jésus ajouté dans les années 90 au début de l'évangile attribué à Luc, puis au milieu du iie siècle dans le récit de la "Nativité de Marie", souvent appelé protévangile de Jacques, dans une version incompatible avec les autres. Il est aussi mentionné dans une autre version de ces récits, rédigée dans le même contexte que celle de l'Évangile selon Luc, mais probablement ajoutée au début de l'évangile attribué à Matthieu au iiie – ive siècle.

Joseph, est un personnage juif qui apparaît la première fois dans le récit de l'enfance de Jésus ajouté dans les années 90 au début de l'évangile attribué à Luc, puis au milieu du iie siècle dans le récit de la "Nativité de Marie", souvent appelé protévangile de Jacques, dans une version incompatible avec les autres. Il est aussi mentionné dans une autre version de ces récits, rédigée dans le même contexte que celle de l'Évangile selon Luc, mais probablement ajoutée au début de l'évangile attribué à Matthieu au iiie – ive siècle.

D'après les intellectuels nazôréens qui ont écrit les évangiles synoptiques, puis selon les auteurs chrétiens et notamment les Pères de l'Église, ce serait un lointain descendant d'Abraham et du roi David. Il est fiancé à Marie lorsque celle-ci se retrouve enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Dès lors, il épouse Marie et, acceptant l'enfant, il devient le père nourricier de Jésus qui, de ce fait, appartient à sa lignée, celle de David. Les évangiles synoptiques insistent sur ce point, car pour eux Jésus est « le Messie fils de David », toutefois ces éléments sont absents de l'évangile attribué à Jean, car pour ses auteurs, Jésus n'est pas « le Messie fils de David qui sera vainqueur à Jérusalem », mais « le Messie fils de Joseph, qui sera vaincu à Jérusalem ».

D'après les intellectuels nazôréens qui ont écrit les évangiles synoptiques, puis selon les auteurs chrétiens et notamment les Pères de l'Église, ce serait un lointain descendant d'Abraham et du roi David. Il est fiancé à Marie lorsque celle-ci se retrouve enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Dès lors, il épouse Marie et, acceptant l'enfant, il devient le père nourricier de Jésus qui, de ce fait, appartient à sa lignée, celle de David. Les évangiles synoptiques insistent sur ce point, car pour eux Jésus est « le Messie fils de David », toutefois ces éléments sont absents de l'évangile attribué à Jean, car pour ses auteurs, Jésus n'est pas « le Messie fils de David qui sera vainqueur à Jérusalem », mais « le Messie fils de Joseph, qui sera vaincu à Jérusalem ».

Il est présenté comme un « homme juste » qui a accepté d'accueillir Marie et son enfant à la suite du message de l'archange Gabriel. Pour ces raisons, les textes juifs polémiques comme les passages censurés du Talmud ou les Toledoh Yeshu présentent Jésus comme étant né d'une relation hors mariage.  Il est indiqué qu'il est « charpentier », sans que l'on sache s'il faut prendre ce terme au sens premier ou avec celui « d'homme sage », comme pour Shammaï. Joseph est mentionné pour la dernière fois lors du pèlerinage familial à Jérusalem lorsque Jésus, âgé de douze ans, est retrouvé au Temple. La tradition chrétienne en a déduit qu'il était mort avant que Jésus n'entre dans la vie publique.  Joseph est appelé « Joseph le fiancé [de Marie] » dans la tradition orthodoxe ou plus généralement « saint Joseph » est devenu un personnage de la tradition chrétienne.

Il est présenté comme un « homme juste » qui a accepté d'accueillir Marie et son enfant à la suite du message de l'archange Gabriel. Pour ces raisons, les textes juifs polémiques comme les passages censurés du Talmud ou les Toledoh Yeshu présentent Jésus comme étant né d'une relation hors mariage.  Il est indiqué qu'il est « charpentier », sans que l'on sache s'il faut prendre ce terme au sens premier ou avec celui « d'homme sage », comme pour Shammaï. Joseph est mentionné pour la dernière fois lors du pèlerinage familial à Jérusalem lorsque Jésus, âgé de douze ans, est retrouvé au Temple. La tradition chrétienne en a déduit qu'il était mort avant que Jésus n'entre dans la vie publique.  Joseph est appelé « Joseph le fiancé [de Marie] » dans la tradition orthodoxe ou plus généralement « saint Joseph » est devenu un personnage de la tradition chrétienne.

Quoiqu'il en soit, ce monument ne fait vraiment pas devanture de boucherie...et Joseph, drôle d'histoire tout de même!

Quoiqu'il en soit, ce monument ne fait vraiment pas devanture de boucherie...et Joseph, drôle d'histoire tout de même!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents