Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Drôme, Ardèche, Vaucluse et Gard. Là ou je vis, ma ville, ma région, mon pays...mes balades régionales et nationales.


La Chapelle Barbara de Allan (Drôme 26780)

Publié par jipai sur 26 Mars 2016, 17:08pm

Catégories : #La France que j'aime, #Allan, #Ruine, #Drôme, #Chapelle

Ma petite découverte du jour, 26/03/16, prés de Montélimar, en bordure de route et en rase campagne dans les environs de village D'Allan. La Chapelle Notre Dame d'Allan, connue sous la dénomination de "chapelle Barbara", est située en pleine campagne, à quelques pas de la route qui relie le village d'Allan au monastère d'Aiguebelle.

L'église est mentionnée pour la première fois le 11 mai 1183, dans une bulle du pape Lucius III, sous le vocable de "Sancta Maria de Alono" : il s'agissait d'un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de l'Ile Barbe, à Lyon - ce qui explique la dénomination usuelle de l'édifice.

L'église est mentionnée pour la première fois le 11 mai 1183, dans une bulle du pape Lucius III, sous le vocable de "Sancta Maria de Alono" : il s'agissait d'un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de l'Ile Barbe, à Lyon - ce qui explique la dénomination usuelle de l'édifice.

Il s'agit d'un site occupé dès l'époque romaine, où des fragments de dolia et de tegulae (fragments de jarre) se mêlent aux maçonneries médiévales.

Il s'agit d'un site occupé dès l'époque romaine, où des fragments de dolia et de tegulae (fragments de jarre) se mêlent aux maçonneries médiévales.

La chapelle fut sans doute supplantée dès le XIIème siècle dans ses fonctions paroissiales par la chapelle castrale Saint Jean Baptiste, édifiée par les Adhémar près de leur château.

La chapelle fut sans doute supplantée dès le XIIème siècle dans ses fonctions paroissiales par la chapelle castrale Saint Jean Baptiste, édifiée par les Adhémar près de leur château.

En partie détruite à l'époque des guerres de religion, transformée en hangar agricole, la chapelle fut sauvée in extrémis en 1871 par l'abbé Jouve, qui fit effectuer un certain nombre de réparations aux frais de la Société Française d'Archéologie.

En partie détruite à l'époque des guerres de religion, transformée en hangar agricole, la chapelle fut sauvée in extrémis en 1871 par l'abbé Jouve, qui fit effectuer un certain nombre de réparations aux frais de la Société Française d'Archéologie.

La chapelle fut classée en 1924, et une nouvelle intervention de consolidation extérieure eut lieu en 1928.

La chapelle fut classée en 1924, et une nouvelle intervention de consolidation extérieure eut lieu en 1928.

Aujourd'hui, elle sert de garage pour engins agricoles et de nichoirs pour les pigeons.              Coordonnées GPS 44.484440, 4.801426

Aujourd'hui, elle sert de garage pour engins agricoles et de nichoirs pour les pigeons. Coordonnées GPS 44.484440, 4.801426

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Un vrai trésor cette petite chapelle !
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents