Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Drôme

Sud Drôme

Un petit tour chez moi, à la croisée de quatre départements, le sud de la Drôme et de l'Ardèche ainsi que le Nord du Vaucluse et du Gard. Pas de grands voyages à grand frais pour découvrir là ou je vis, j'aime ma région et vous la partage...


La Fontaine De Tulette (Drôme 26)

Publié par Jipaipai sur 4 Mars 2017, 12:57pm

Catégories : #Drôme, #Statue, #Fontaine, #Tulette, #Patrimoine

(18/02/2017) Arrêt à Tulette, devant cette fontaine située sur la place du cours. Un petit sujet pour mon blog, histoire de...

Au centre du bassin rond en pierre s'élève une pile dont chaque face est agrémentée d'un panneau rectangulaire en relief, coupé en arc de cercle à chaque angle et complété au centre d'un mufle de lion. Des petites pastilles de pierre ont été disposées aux quatre coins des figures géométriques décorant chacun des côtés du pilier.

Cette fontaine située sur la place du cours, est un cadeau fait par Mr Faibie, maire de Tulette, en janvier 1888. 

Inscriptions sur le socle de face : DON DE Mr FAIBIE MAIRE JANVIER 1888

 

La statue de bronze la surplombant est une représentation de la déesse Cérès, déesse de la fertilité, des céréales et des moissons.

La statue de bronze la surplombant est une représentation de la déesse Cérès, déesse de la fertilité, des céréales et des moissons.

Cérès récupère la mythologie de la déesse grecque Déméter. Celle-ci, fille de Saturne et de Rhéa, apprit aux hommes l'art de cultiver la terre, de semer, de récolter le blé, et d'en faire du pain, ce qui l'a fait regarder comme la déesse de l'agriculture, de la fertilité et des moissons. Jupiter, son frère, épris de sa beauté, eut d'elle Proserpine (assimilée à la Perséphone de la mythologie grecque). Elle fut aussi aimée par Neptune, et, pour échapper à sa poursuite, elle se changea en jument. Le dieu s'en aperçut et se transforma en cheval. Les amours de Cérès avec Neptune la rendirent mère du cheval Arion et elle eut un deuxième enfant  : Despina. Elle est représentée comme déesse pour les pauvres.

Cérès récupère la mythologie de la déesse grecque Déméter. Celle-ci, fille de Saturne et de Rhéa, apprit aux hommes l'art de cultiver la terre, de semer, de récolter le blé, et d'en faire du pain, ce qui l'a fait regarder comme la déesse de l'agriculture, de la fertilité et des moissons. Jupiter, son frère, épris de sa beauté, eut d'elle Proserpine (assimilée à la Perséphone de la mythologie grecque). Elle fut aussi aimée par Neptune, et, pour échapper à sa poursuite, elle se changea en jument. Le dieu s'en aperçut et se transforma en cheval. Les amours de Cérès avec Neptune la rendirent mère du cheval Arion et elle eut un deuxième enfant : Despina. Elle est représentée comme déesse pour les pauvres.

Cérès a une fille unique, avec Jupiter, roi des dieux. Son nom est Proserpine, assimilée à la Perséphone des Grecs. Mais alors que sa fille cueillait des fleurs avec ses amies,elle fut enlevée par le dieu des enfers, Pluton. Cérès ne s'en remit pas et arrêta de s' occuper de l'agriculture. Elle partit s'enquérir du jugement divin de Jupiter, qui ordonna à Proserpine de rester l'hiver aux Enfers, et de passer le reste de l'année avec sa mère.

Cérès a une fille unique, avec Jupiter, roi des dieux. Son nom est Proserpine, assimilée à la Perséphone des Grecs. Mais alors que sa fille cueillait des fleurs avec ses amies,elle fut enlevée par le dieu des enfers, Pluton. Cérès ne s'en remit pas et arrêta de s' occuper de l'agriculture. Elle partit s'enquérir du jugement divin de Jupiter, qui ordonna à Proserpine de rester l'hiver aux Enfers, et de passer le reste de l'année avec sa mère.

Cérès (ou Déméter) est habituellement représentée sous l'aspect d’une belle femme, d'une taille majestueuse, d'un teint coloré : elle a les yeux langoureux, et les cheveux blonds retombant en désordre sur ses épaules, évoquant quelque peu le blé, dont elle est la déesse. La base de l'économie grecque reposait principalement sur la culture des céréales (orge et blé) c'est pourquoi elle était particulièrement vénérée en assurant l'abondance et l'épanouissement des cités. Elle resta toujours très proche des Hommes qui construisirent en son honneur un grand nombre de temples à travers toute la Grèce. En tant que déesse de la terre elle avait aussi un caractère chthonien qui fut par la suite dévolu à sa fille Perséphone. Elle est la déesse du potager des maisons.

Cérès (ou Déméter) est habituellement représentée sous l'aspect d’une belle femme, d'une taille majestueuse, d'un teint coloré : elle a les yeux langoureux, et les cheveux blonds retombant en désordre sur ses épaules, évoquant quelque peu le blé, dont elle est la déesse. La base de l'économie grecque reposait principalement sur la culture des céréales (orge et blé) c'est pourquoi elle était particulièrement vénérée en assurant l'abondance et l'épanouissement des cités. Elle resta toujours très proche des Hommes qui construisirent en son honneur un grand nombre de temples à travers toute la Grèce. En tant que déesse de la terre elle avait aussi un caractère chthonien qui fut par la suite dévolu à sa fille Perséphone. Elle est la déesse du potager des maisons.

Outre une couronne d'épis de blé, elle porte un diadème très élevé. Parfois elle est couronnée d'une guirlande d'épis ou de pavots, symbole de la fécondité. Elle tient de la main droite, un faisceau d'épis et, de la gauche, une torche ardente. Sa robe tombe jusque sur ses pieds et, souvent, elle porte un voile rejeté en arrière.  Parfois, on lui donne une faucille ; deux petits enfants, attachés à son sein et tenant chacun une corne d'abondance, indiquent assez la nourrice du genre humain. Elle porte une draperie de teinte jaune, couleur des blés mûrs.  Elle est représentée dans l'attitude triomphante de la déesse des moissons. Elle est entièrement vêtue, symbole de la Terre qui dérobe aux yeux sa force fécondante et ne laisse voir que ses productions. De la main droite, elle retient son voile sur l'épaule gauche ; de l'autre main, elle serre contre elle un bouquet des champs : sa couronne d'épis est placée sur une chevelure artistement dressée, et elle porte vers le ciel un regard satisfait avec une expression de reconnaissance pour les autres dieux qui l'ont secondée.

Outre une couronne d'épis de blé, elle porte un diadème très élevé. Parfois elle est couronnée d'une guirlande d'épis ou de pavots, symbole de la fécondité. Elle tient de la main droite, un faisceau d'épis et, de la gauche, une torche ardente. Sa robe tombe jusque sur ses pieds et, souvent, elle porte un voile rejeté en arrière. Parfois, on lui donne une faucille ; deux petits enfants, attachés à son sein et tenant chacun une corne d'abondance, indiquent assez la nourrice du genre humain. Elle porte une draperie de teinte jaune, couleur des blés mûrs. Elle est représentée dans l'attitude triomphante de la déesse des moissons. Elle est entièrement vêtue, symbole de la Terre qui dérobe aux yeux sa force fécondante et ne laisse voir que ses productions. De la main droite, elle retient son voile sur l'épaule gauche ; de l'autre main, elle serre contre elle un bouquet des champs : sa couronne d'épis est placée sur une chevelure artistement dressée, et elle porte vers le ciel un regard satisfait avec une expression de reconnaissance pour les autres dieux qui l'ont secondée.

Inscription sur le socle au dos de la statue "Cérès Patronne Des Moissons"

Inscription sur le socle au dos de la statue "Cérès Patronne Des Moissons"

En résume, une belle statue sur une belle fontaine et une mythologie grecque toujours aussi fantastique. Je me rends compte que j'ai une attirance particuliére pour toutes ces"vielleries" et ces "bon-dieuseuries", chapelles, fontaines, lavoirs, statues....derriére tout ce petit patrimoine présent dans tout les villages de France se cache souvent une histoire, une légende, de quoi m'occuper encore quelque peu, j'adore!
En résume, une belle statue sur une belle fontaine et une mythologie grecque toujours aussi fantastique. Je me rends compte que j'ai une attirance particuliére pour toutes ces"vielleries" et ces "bon-dieuseuries", chapelles, fontaines, lavoirs, statues....derriére tout ce petit patrimoine présent dans tout les villages de France se cache souvent une histoire, une légende, de quoi m'occuper encore quelque peu, j'adore!

En résume, une belle statue sur une belle fontaine et une mythologie grecque toujours aussi fantastique. Je me rends compte que j'ai une attirance particuliére pour toutes ces"vielleries" et ces "bon-dieuseuries", chapelles, fontaines, lavoirs, statues....derriére tout ce petit patrimoine présent dans tout les villages de France se cache souvent une histoire, une légende, de quoi m'occuper encore quelque peu, j'adore!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 04/03/2017 14:03

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

Jipaipai 04/03/2017 15:35

Super sympa ce petit post, merci !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents